mediacongo.net - Actualités - Google Play Store : 1200 applications Android espionnent la localisation de leurs utilisateurs 


Retour MC Geek !

Google Play Store : 1200 applications Android espionnent la localisation de leurs utilisateurs

Google Play Store : 1200 applications Android espionnent la localisation de leurs utilisateurs 2018-12-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/11-novembre/12-18/google_play_store_18_01214.jpg -

Des milliers d’applications Android, présentes sur le Google Play Store, espionnent la localisation de leurs utilisateurs sans leur accord explicite, révèle une enquête. Au coeur de ce rapport, on trouve le lucratif marché de la vente de données personnelles aux annonceurs publicitaires.

Explications. 

D’après une enquête de nos confrères du New York Times, des milliers d’applications, présentes sur Android ou sur iOS, représentent une grave menace pour notre vie privée. Au total, 75 entreprises tirent profit des données récupérées par ces applications. Certaines firmes se vantent même de suivre à la trace jusqu’à 200 millions de smartphones aux Etats-Unis.

« Ces sociétés vendent, utilisent ou analysent les données pour répondre aux besoins des annonceurs au sujet du comportement des consommateurs » précise le New York Times. Grâces à ces données, les annonceurs et les agences de communication peuvent affiner et mieux calibrer leurs messages publicitaires. Parmi les entreprises épinglées par l’enquête, on trouve IBM,  Foursquare ou Goldman Sachs. Le marché de la revente de données de géographiques représente actuellement jusqu’à 21 milliards de dollars.

D’après une étude de Mighty Signal, une firme d’analyse de données, 1200 applications Android, présentes sur le Google Play Store, contiennent le code de partage de localisation, qui permet aux entreprises citées dans l’enquête de récolter vos données. Selon la firme, 200 applications proposées sur iOS sont aussi concernées. L’étude ne précise pas quelles sont les applications concernées, il s’agit d’une estimation basée sur le code source. Selon une étude publiée par l’université de Yale et l’association française Exodus, trois quarts des applications Android espionnent d’ailleurs leurs utilisateurs.

Votre smartphone est localisé toutes les 21 minutes

L’enquête prend l’exemple de Lisa Magrin, une prof de math de 46 ans. En fouillant dans les données récoltées par les applications installées sur son smartphone, le New York Times est parvenu à découvrir son identité. Le recoupement des données met gravement en péril l’intégrité de nos vies privées, met en garde le rapport.

Par exemple, Lisa Magrin a été localisée 8 600 fois en l’espace de 4 mois, soit une fois toutes les 21 minutes. Grâce à ces relevés réguliers et précis, les annonceurs peuvent retracer l’emploi du temps complet d’un internaute. « Elle démarre d’une maison dans le nord de l’État de New York à 7 heures du matin et arrive dans une école à 20km de là » révèlent les données.

En compilant les informations, on peut savoir que Lisa suit le régime Weight Watchers, elle s’est d’ailleurs rendue à plusieurs réunions, et a dû consulter un dermatologue. Toutes ces données permettent à un annonceur de déterminer avec précision quelle publicité afficher sur le smartphone de Lisa à quel moment de la journée. On ne s’étonnera donc pas que 50% des français préfèrent désactiver la géolocalisation.

Selon le New York Times, l’accord de consentement demandé par chaque application est volontairement flou et peu explicite. Les conditions d’utilisation ne précisent en effet pas quels usages sera fait des données récoltées si vous activez la géolocalisation. Les 20 applications testées lors de l’enquête ne précisent jamais que les données récupérées seront revendues et croisées avec d’autres. De même, la demande de consentement est volontairement noyée dans les conditions d’utilisation. Il s’agit d’une astuce déjà utilisée par Facebook pour s’emparer du journal d’appels des utilisateurs Android.


phonandroid / MCP, via mediacongo.net
818 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : Huawei : "Les Etats africains ne vont pas couper le cordon ombilical avec la Chine"
AUTOUR DU SUJET

Android Messages: Google lance une appli pour envoyer des SMS depuis votre ordinateur

Sur le net ..,

Android : un virus caché dans Google Play aurait infecté 36 millions de smartphones !

MC Geek ! ..,