Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 31 juillet 2023
mediacongo
Retour

Politique

Elections, Portrait d'un candidat : Fayulu, l'inattendu

2018-12-17
17.12.2018
2018-12-17
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/12-decembre/17-23/fayulu_martin_18_00012.jpg -

Martin Fayulu Madidi

Outsider de l'opposition il y a encore deux mois, Martin Fayulu est devenu en quelques semaines le pivot de l'élection présidentielle prévue le 23 décembre en République démocratique du Congo, le candidat qui concentre les attaques les plus virulentes du pouvoir en place.

Jusqu'au mois de novembre, l'ex-cadre dirigeant d'une multinationale du pétrole était un opposant parmi d'autres au chef de l'Etat Joseph Kabila.

Avec son petit parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (Ecidé), M. Fayulu apparaissait au second plan par rapport à la formation historique d'opposition Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

Depuis mi-2015, l'espace politique anti-président Joseph Kabila était en outre occupé par des opposants de très fraîche date qui venaient de quitter les cercles du pouvoir, comme l'ex-gouverneur du Katanga Moïse Katumbi.

Enfin, le retour dans le jeu de l'ex-chef de guerre Jean-Pierre Bemba, acquitté en juin par la Cour pénale internationale, semblait condamner à jamais M. Fayulu aux seconds rôles au seuil de la soixantaine.

Le député lui-même estime avoir toujours été "relégué au second plan" par rapport aux autres opposants, affirme un de ses proches.

M. Fayulu est passé de l'ombre à la lumière le 11 novembre, date de la signature d'un accord entre opposants à Genève. En Suisse, il a reçu le soutien dans la course à la présidentielle de MM. Katumbi et Bemba, eux-mêmes empêchés se présenter.

L'homme d'affaires Katumbi et l'ex-vice-président Bemba pensaient sans doute garder le contrôle de "leur" candidat, par exemple en soutenant financièrement sa campagne.

A l'assaut du Katanga 

"Ses parrains Katumbi et Bemba vont être surpris. Il regarde son intérêt à lui", poursuit le proche de M. Fayulu. "Martin est convaincu que c'est une mission divine qui lui a été donnée".

Son lancement de campagne s'est fait tambour battant dans l'Est, dans la ville-martyre de Beni, puis à Kisangani où il a rassemblé une marée humaine, sans doute avec l'aide des réseaux Katumbi.

Le natif du Bandudu (centre-ouest) a ensuite commis une sorte de crime de quasi lèse-majesté en partant à l'assaut du Katanga, fief swahilophone du président de la République Joseph Kabila.

Plusieurs de ses partisans seraient morts dans des affrontements avec la police ou de présumés sympathisants de la majorité lors de ses deux étapes à Lubumbashi et Kalemie. Le pouvoir ne reconnaît que des blessés.

M. Fayulu affirme aussi avoir été empêché de se rendre à Kindu, le fief du candidat du pouvoir Emmanuel Ramazani Shadary, et Kolwezi, bastion minier du Katanga.

Le pouvoir lui reproche de vouloir saborder le processus électoral avec son refus de la fameuse "machine à voter", la procédure de vote retenue par les autorités pour le scrutin du dimanche 23 décembre.

"Il prépare une crise post-électorale et nous l'attendons au tournant", a prévenu le porte-parole du gouvernement et du candidat de la majorité, Lambert Mende.

"Cette crise là, nous l'avons anticipée et nous avons les moyens aussi bien humains que politiques pour y faire face", a-t-il poursuivi.

"Il y a des géants aussi dans l'opposition, mais certainement pas M. Fayulu", a conclu M. Mende, le traitant de "souris-naine".

Avant de faire irruption dans la campagne, M. Fayulu s'était fait remarquer par son courage physique lors des manifestations anti-Kabila meurtrières de septembre 2016 (blessure à la tête) et les contestations anti-Kabila d'octobre 2017 (arrestation).

Né le 21 novembre 1956 à Kinshasa qui s'appelait encore Léopoldville, M. Fayulu a fait ses études en France et aux Etats-Unis.

A l'Institut supérieur de gestion de Paris, le "petit Congolais", qui avait passé son bac au pays, faisait partie d'une vingtaine d'étudiants admis en deuxième année parmi 2.000 au départ, racontait-il récemment, pour dénoncer l'abaissement depuis du système scolaire congolais.

M. Fayulu, qui veut injecter 126 milliards de dollars dans l'économie congolaise, a fini au poste de directeur général en Ethiopie sa carrière chez Exxon-Mobil.

A Kinshasa, il est aussi propriétaire d'un discret petit hôtel avec piscine brièvement fermé par les autorités. Un hôtel à mi-chemin entre la présidence et la résidence personnelle du chef de l'Etat.


Slate Afrique
C’est vous qui le dites : 23 commentaires
8449 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Makye @GYJDU18   Message  - Publié le 18.12.2018 à 23:18
@ Yan, malheur à vous parce que dans les quelques jours qui nous séparent de la proclamation des résultats des élections vous risquerez d'avoir la maladie de la Cavissi ou de l'AVC. Je vous conseille de commencer à vous préparer psychologiquement et surtout à éduquer votre mental pour éviter d'être atteint par ces graves maladies pour rien. Rendez-vous dans une semaine. Vous me donnerez raison. Wait and see.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Yan @MNUZR4Z   Message  - Publié le 18.12.2018 à 09:47
S'i ya un con, c'est Makye | GYJDU18 - posté le 17 12 2018 à 21:59 qui ne comprend pas ce qu'il dit, quel Shadary et quelle sta

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 17.12.2018 à 22:31
Un politicien très naif, qui a cru à sa bataille et à ses frères d'armes contre Kabila ( l'opposition radicale,CLC,CENCO), il n'a pas vu le pays , donc d'où venait le vent, mais les dicours des ses pairs. On peut avoir des bons diplomes mais aussi etre un mauvais politicien.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Makye @GYJDU18   Message  - Publié le 17.12.2018 à 21:59
Fayulu ne sera JAMAIS président de la Rdc. Détrompez-vous et continuez à vous masturber psychologiquement sur le net alors que la réalité dans les villages de la RDC qui représentent 70% de la population congolaise est en faveur de Shadary. C'est Shadary qui sera élu. Le jour de la proclamation de Shadary comme Président vous serez atteints de la cavissi ou de l'AVC. Faites attention à vos santés dans les deux semaines à venir. Wait and see.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Teun Bikandu @ZWFO2TV   Message  - Publié le 17.12.2018 à 21:54
Desormais, Les acquis d'un president congolais a inscrire:hautes etudes, experience,bon age, expression,civil,ethique, autres. Felicitations a ceux qui brandissent fayulu. Hier, ILS n'entendaient rien des niveaux d'etude entre Etienne et Joseph et Moise. C'etait nko toujours. Une nation logique est benie. Si Felix est trahi par son niveau d'etude, il faut acter et garder l'acquis pour la suite. Par contre il n'est pas un candidat fabrique comme Les deux et comme un certain kashala. On souhaite a Fayulu Les mains libres une fois au pouvoir pour ne Pas regretter tous Les regimes passés. Alors que tous ses regimes trouvaient des defenseurs farouches,qui, au lieu de plebiciter les autres sont aussi en course. Etre Partisan et logique est un exercice de sacrifice et d'elite. La preparation des prochaines elections sera donc une priorite car de bonnes elections traduisent le developper.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
CLC pour la Libérat @XNQ6D44   Message  - Publié le 17.12.2018 à 17:39
@ HELLO | MR3X97X : Au lieu de jacasser sans cesse, cherche l'information que tu veux avoir là elle se trouve. Il y a un autre article qui parle du profil de Félix sur mediacongo même. En ce qui concerne son diplôme de marketing et communication, moi je le savais déjà dès 2015 après qu'il ait été nommé Secrétaire-Général adjoint chargé des relations extérieures de l'UDPS. Vous verrez que sur ce point, c'est plus les opposants même qui l'attaquent sur ça et presque pas du tout le PPRD car eux ont vu son diplôme dans son dossier.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Benoit kangoma @DL8NMG7   Message  - Publié le 17.12.2018 à 17:28
Fayulu Est Comme Un Chariot Bousculé Par 2 Personnes. Que Mende Soit Avec Toi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
"Justice" ya mboka n @TYE1YEX   Message  - Publié le 17.12.2018 à 16:50
Voici son CV:Fayulu a fréquenté l'université Paris XII d'où il est sorti avec une maîtrise en économie générale Il a fait son stage à la SNCF. Il est aussi passé à l'Institut supérieur de gestion de Paris ainsi qu'à l'European University of San Francisco en Californie où il a obtenu un MBA (Master of Business Administration) Puis il a travaillé pour Exxon Mobil pendant 20 ans, à la fin de sa carrière il a fini comme directeur général Exxon M. (Ethiopie) et plus tard s'est installé dans hotellerie Député national en 2006.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
HELLO @MR3X97X   Message  - Publié le 17.12.2018 à 16:29
alors FELIX a fait ses études universitaires dans quel pays (au Congo), son parti n'en parle pas, s'il est diplômé ou universitaire. FELIX a fait quelles études universitaires??? dans quel domaine??? Nous voulons savoir son parcours universitaire, la base UDPS pourriez-vous nous en parler SVP,,

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kongo dieto @TLLCSVI   Message  - Publié le 17.12.2018 à 16:28
Fayulu, opesa mbongo te, opesa polo te, toko voter yo na nko

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
HELLO @MR3X97X   Message  - Publié le 17.12.2018 à 16:26
C'est triste d'avoir de ministres comme LAMBERT MENDE, il fait la honte de notre PAYS.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
CLC pour la Libérat @XNQ6D44   Message  - Publié le 17.12.2018 à 16:11
Tout ce que je vois dans ce monsieur, c'est de la fourberie et de la manipulation ! C'est le genre d'hommes qui tiennent un double langage au service de leurs propres intérêt. S'il a pu rouler son frère d'une même Eglise, qu'en fera-t-il des autres si jamais il devait accéder à la présidence. L'épisode "élection de KIMBUTA" et ses 40 000$ en disent quelque chose. J'espère qu'il arrivera à se libérer de l'emprise de BEMBA et KATUMBI pour que la Constitution soit respectée et non pas une nouvelle élection dans 2 ans. Dieu seul sait.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
TKJ @8B59O33   Message  - Publié le 17.12.2018 à 15:50
Dieu fait grace aux humbles et resiste aux orgueilleux. Dieu va te recompenser le 23 dec 2018 pour tout le combat en faveur du peuple. En route vers la victoire DE MAFA 04

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
fausseliberation @79WIPZ6   Message  - Publié le 17.12.2018 à 15:47
Bon profil pour un candidat à la Présidentiel

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
bob @65TAKTN   Message  - Publié le 17.12.2018 à 15:43
Voilà alors vrai remplaçant de LUMUMBA, on lui met les bâtons partout mais quand Dieu dit oui personne ne peut dire le contraire, que la main de Dieu t'accompagne, nous prions aussi enfin l'ennemis ne puisse pas avoir l'accès, même si on t'empêche de battre campagne tu es déjà président

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
CONGO MA PATRIE @CL8X569   Message  - Publié le 17.12.2018 à 15:02
Nous prions beaucoup pour le Congo pour que le 23 Decembre, Moto de Alain Moloto agisse. Martin Fayulu est le President de la RDC apres le 23 Decembre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
TROP C'EST TROP @O4W9648   Message  - Publié le 17.12.2018 à 14:58
MARTIN FAYULU, l’étoile montante de la RDC est incontestablement le prochain Président de la RDC; quelques soient les obstacles tendus par le pouvoir en place car ce que Dieu a béni personne ne peut le maudire; une telle malédiction se transformait automatiquement en bénédiction.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zemira @4SRZTHP   Message  - Publié le 17.12.2018 à 14:46
Anonyme | J4TI6QP - posté le 17 12 2018 à 14:40 Vrai et bien dit mais il y a bien longtemps. Maintenant les inattendus ont pour noms Donald Trump, Emmanuel Macron et peut-être ton candidat Fayulu. Les voies de Dieu sont insondables nous apprennent les écritures saintes. Croisez les doigts et priez pour lui, vous électeurs. Dieu peut vous écouter. Sait-on jamais.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Observateur @FDEOYV1   Message  - Publié le 17.12.2018 à 14:44
Article bidon! Parcours incomplet!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Muravumba @29KBYHZ   Message  - Publié le 17.12.2018 à 14:43
Oui, les foules chantent pour un candidat des occidentaux et qui ne regnera que deux ans avant de repasser la main à un mangeur des pygmés boucannés comme Jean-Pierre BEMBA.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 17.12.2018 à 14:40
Depuis le roi David Dieu accorde le pouvoir aux inattendus(Out sider) comme c'est le cas pour Martin FAYULU aujourd'hui en RDC: retenez à Kolwezi/LUALABA lors de l'affichage de la photo de campagne au marché central une foule immense à commencé à chanter FAYULU PRESIDENT et dans nos cités les enfants s'appellent FAYULU. Dieu SEUL élève qui il veut à la place qu'il veut. TOUS les paramètres les donnent vainqueur voilà pourquoi OLIVE LEMBE voyant le naufrage du fretin elle est venue mais en retard Shadary a les mains pleines de sang alors que FAYULU est un soldat du peuple. FAYULU PRESIDENT

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kimbilikiti @HY4YZL1   Message  - Publié le 17.12.2018 à 14:32
na Nko toko vote ye

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Vclub @ISONVXQ   Message  - Publié le 17.12.2018 à 14:18
C est le cinquième président du Congo

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Elections, Portrait d'un candidat : Félix Tshisekedi, entre le père et la "base"
left
Article précédent La CVD accuse Joseph Kabila de vouloir prolonger son mandat

Les plus commentés

Politique Révision Constitutionnelle : « il faut supprimer la limitation des mandats pour permettre au Chef de l'Etat de travailler sans pression… » (Député Paul Tshilumbu de l’UDPS) !

21.09.2023, 23 commentaires

Politique Drame du 20 septembre 2016 : "Nous sommes venus nous rappeler de la tragédie que le régime Kabila avait infligé à l'UDPS" (Augustin Kabuya)

21.09.2023, 11 commentaires

Provinces Félix Tshisekedi ad vitam aeternam ?

22.09.2023, 10 commentaires

Politique New York : à l’ONU, Tshisekedi dénonce la politique de deux poids deux mesures du Conseil de sécurité

21.09.2023, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance