mediacongo.net - Actualités - Kinshasa: Majoration unilatérale du prix de la course des taxis




Retour Economie

Kinshasa: Majoration unilatérale du prix de la course des taxis

Kinshasa: Majoration unilatérale du prix de la course des taxis 2018-12-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/12-decembre/31/taxi_jaune_kinshasa.jpg -

Les conducteurs de véhicules affectés au transport en commun fixent de manière unilatérale le prix de la course de taxis-bus et de taxis, contrairement au tarif arrêté par l’hôtel de ville de Kinshasa, a constaté l’ACP, au cours d’une enquête minute effectuée à la veille de la fête de nativité jusqu’au 29 décembre 2018.

Pour le prix du trajet, de Victoire dans la commune de Kalamu vers le Marché central de Kinshasa fixé à 500FC, les transporteurs le taxent à 1000FC, soit le double, de même pour ce qui est du trajet Magasin Kintambo-Gare centrale, dicté par l’autorité urbaine à 700FC, les taximen la desservent au prix de 1000 FC, voir même à 1500FC ; le trajet Matadi-Kibala (commune de Mont Ngafulu) – centre ville fixé à 1000 FC est actuellement taxé pour 2000 FC ; de la Gare-centrale à l’UPN arrêté initialement par l’hôtel de ville à 700FC, le trajet revient présentement à 2000FC.

Face à cette cacophonie, la population de la ville province de Kinshasa ne sait plus à quel saint se vouer suite à ces prix leur imposé par les transporteurs.

« Nous sommes contraint de payer la course à ces prix malgré nous, à notre stade nous ne pouvons rien faire puis que l’autorité urbaine est au courant de cette situation et ne réagit pas, fatigués et pressés de regagner nos maisons en revenant des différentes activités et courses, nous n’avons pas le choix, nous demandons à l’autorité de tutelle de revoir la situation afin de nous faciliter la tache », a déploré Christian Lubumba, un usager.

Selon certains conducteurs approchés, ces derniers se plaignent de bon nombre des problèmes notamment, l’augmentation du carburant et surtout de délabrement du réseau routier de Kinshasa dont la quasi-totalité se trouve dans un état de détérioration avancé. Les routes jonchent de bourbiers et de nids de poules qui occasionnant des embouteillages observés sur les grands artères de Kinshasa.

« Nous majorons les prix compte tenue des embouteillages que nous rencontrons sur les routes qui nous font perde le temps de la course et aussi le prix du carburant qui ne cesse de varier du jour au jour, si nous ne faisons pas cela nous n’aurons pas de quoi réunir notre versement du jour. Hormis la surfacturation de la course, il y a aussi un autre phénomène de réservation de la place pratiqué par des chargeurs au bénéfice des passagers en échanges de quelque billet de banque à remettre obligatoirement avant de monter à bord, a fait remarquer le passager Robert Yuya.


ACP / MCP, via mediacongo.net
1142 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mosakoli | 8HPLQJY - posté le 31.12.2018 à 12:18

ça témoigne de la faiblesse de l'Etat à gérer la cité. Depuis que Kimbuta a fixé les derniers prix à la course, le prix du carburant a été majoré 2 fois par le ministre de l'économie, et le taux de change du FC par rapport au $us est passé de 1600 à 1657 ce matin. En plus, aucun transporteur n'a été interpellé, l'impunité étant le mode de gestion dans mon pays. Si jamais on interpellait quelqu'un, ce sera pour des amendes transactionnelles à payer sans quittance à la police. A défaut, le policier de roulage s'accorde avec le chauffeur, et ainsi chacun fait sa république dans la République. Et on nous parle là-bas de l'émergence !

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Climat postélectoral tendu à Kinshasa

Politique ..,

Légère hausse des prix des denrées alimentaires dans les marchés de Kinshasa

Economie ..,

Reprise des cours dans les établissements de l’ESU

Société ..,

Kinshasa : le taux du dollar en chute libre !

Economie .., Kinshasa