mediacongo.net - Actualités - L'éclipse totale de super lune fut magnifique à observer



Retour Science & env.

L'éclipse totale de super lune fut magnifique à observer

L'éclipse totale de super lune fut magnifique à observer 2019-01-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/01-janvier/21-27/france_paris_eclipse_solaire_19_00001.jpg Paris, France-

La pleine lune, particulièrement proche, a plongé vers 4 heures du matin dans l'ombre de la Terre.

Sur Paris, le temps lundi matin fut plutôt dégagé et a permis d'admirer un événement astronomique de toute beauté et l'un des plus faciles à observer. Alors que la Lune était pleine, celle-ci s'est éclipsée dans l'ombre de la Terre. Le Soleil, notre planète et la Lune sont parfaitement alignés dans cet ordre précis, de sorte que l'astre de la nuit se retrouve plongé dans le cône d'ombre créé par la Terre. Bien que privée de la lumière directe du Soleil, la Lune n'a pas disparu totalement. Elle s'est assombrie et a pris une teinte rougeâtre. En effet, elle recevait un peu de lumière solaire filtrée par l'atmosphère de la Terre, laquelle a tendance à absorber la couleur bleue pour ne laisser que le rouge.

« Toutefois, sans que l'on puisse le prévoir, la Lune peut être plus ou moins rougeoyante. C'est d'ailleurs un indicateur de la santé de l'atmosphère terrestre à un moment donné. En effet, plus l'atmosphère est claire et transparente, plus notre satellite se teintera de rouge », selon Pascal Descamps, responsable du service des calculs astronomiques et de renseignements au sein de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) à l'Observatoire de Paris.

Quant à la durée du spectacle, elle fut plus courte que celle annoncée l'été dernier pour la plus longue éclipse du XXIe siècle, dont la phase de totalité (celle où la Lune est entièrement plongée dans le cône d'ombre de la Terre) avait été d'une heure et quarante-trois minutes (le maximum absolu pour une éclipse de Lune étant de une heure quarante-sept). Pour autant, pour une bonne partie des Français, la fête avait été gâchée par une météo capricieuse. Ce 21 janvier 2019, la phase de totalité a duré une heure et deux minutes.

En revanche, la Lune était beaucoup plus proche de nous qu'en juillet (357 720 kilomètres contre 404 295 kilomètres). Elle est apparue donc plus grande, et c'est la raison pour laquelle elle méritait le qualificatif de « super lune ». Pour observer l'intégralité de cette éclipse totale, l'idéal était de se trouver quelque part sur le continent américain, voire aux Antilles. Toutefois, Européens et Africains ont pu également en voir une bonne partie, contrairement aux habitants de l'océan Indien et de l'ouest de l'Océanie.

Seule éclipse totale de l'année

En France métropolitaine, la Lune, vers 4h34, a commencé à glisser véritablement dans l'ombre projetée par la Terre. La phase de totalité où la Lune fut totalement immergée dans le cône d'ombre a débuté à 5h41 et a duré jusqu'à 6h43. Puis la Lune a commencé à sortir de la pénombre à 7h50. À 8h48, l'éclipse a pris fin.

Ce sera la seule éclipse totale de l'année et la dernière de cette qualité observable depuis le territoire métropolitain… avant le 20 décembre 2029 ! Cerise sur le gâteau : l'éclipse se déroulant côté ouest, un autre spectacle était visible simultanément : la conjonction – c'est-à-dire un rapprochement visuel – entre les deux planètes les plus brillantes du ciel, Vénus et Jupiter. Deux planètes escortées par Antarès, l'étoile rouge du Scorpion. Une configuration idéale pour l'observation de cette conjonction qui ne se reproduira que… dans 24 ans !

« Sans que l'on puisse le prévoir, la Lune peut être plus ou moins rougeoyante. C'est d'ailleurs un indicateur de la santé de l'atmosphère terrestre à un moment donné. En effet, plus l'atmosphère est claire et transparente, plus notre satellite se teintera de rouge », selon Pascal Descamps, responsable du service des calculs astronomiques et de renseignements au sein de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) à l'Observatoire de Paris.

Chloé Durand-Parenti
Le Point / MCP, via mediacongo.net
258 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Le monde a observé la plus longue éclipse lunaire du siècle

Science & env. ..,

Astronomie: Une super Lune bleue de sang dans le ciel

Science & env. ..,