mediacongo.net - Actualités - Félix Tshisekedi : 100 jours pour convaincre



Retour Politique

Félix Tshisekedi : 100 jours pour convaincre

Félix Tshisekedi : 100 jours pour convaincre 2019-01-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/01-janvier/28-31/fatshi_president_19_0000.jpg -

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République

Le nouveau Président de la République devra investir beaucoup – peut-être trop – pour gérer le pays. Les Congolais, en « donnant » la majorité parlementaire absolue aux soutiens du pouvoir sortant, MP devenue FCC, perturbent sérieusement cette marche de l’opposition qui se voulait triomphale. Une issue électorale dont Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo (Fatshi) ne devrait pas se targuer. Cette carte refroidit à coup sûr ses ambitions politiques à la tête du pays.

Et voilà la République démocratique du Congo plongée, une fois de plus, dans l’une de ses tourmentes politiques spasmodiques qui ont jalonné son existence. Et voilà tous les responsables politiques nationaux à la recherche de la formule magique qui permettrait de sauver l’alternance (?) sans humilier le peuple frondeur. « La RDC, c’est de toute façon la crise permanente », commente et tempère un diplomate occidental.

Il estime que dans les rangs de l’opposition, après avoir encaissé le choc l’on devrait resserrer les rangs écartelés, renouer le dialogue et définir les lignes directrices de la future stratégie. Il estime aussi que ce « fâcheux contre-temps » ne devrait pas être minimisé ni dramatisé. 

« Il faut laisser le temps au temps sans en prendre », explique-t-il. Deux précédents de cohabitation sont, évidemment, dans tous les esprits : celle du président Mobutu Sese Seko avec Etienne Tshisekedi, qui avait rejeté, déjà, une première fois le poste de 1ER Ministre avant de l’accepter, après avoir été élu à la Conférence nationale souveraine (CNS) en 1992, et à la suite de la guerre de l’AFDL en 1997. Est-il possible d’appliquer une fois encore ce genre de recette ? L’avenir le dira, mais, d’ores et déjà, il est légitime de s’interroger sur les conséquences à court terme du vote des Congolais.

Les priorités de la présidence 

Félix Tshisekedi devra ne pas sous-estimer les difficultés et savoir pertinemment qu’il ne devrait pas s’ériger en donneur de leçons. Mais il doit se décider à redoubler d’ardeur en comptant notamment sur des appuis internes et extérieurs pour faire aboutir les « 350 mesures prioritaires » de son programme de campagne. 

Techniquement, la présidence de Tshisekedi devra, de toute façon, se dérouler dans le cadre de cinq dossiers clés : paix et sécurité (notamment dans l’Est) ; primauté de l’État de droit ; protection des libertés individuelles et démocratiques ; lutte contre l’impunité, la corruption et l’enrichissement sans cause ; amélioration du climat des affaires pour attirer les investisseurs, créer les emplois et la croissance. Sur deux dossiers au moins, le « séisme » électoral risque de faire sentir ses effets : la paix et la sécurité ; la relance de l’économie. Sur le premier, il faut donner plus de « vigueur » à l’Accord-cadre d’Addis-Abeba pour le retour de la paix et la stabilité à l’Est. La relance de l’activité économique et le développement durable dans les provinces touchées (notamment le riche Nord-Kivu) sont à ce prix-là.

Sur le second, le nouveau président n’aura pas de répit si les chefs d’entreprises ne retrouvent pas le moral, ni si le pouvoir d’achat des Congolais ne se reprend pas, ni si les emplois ne sont pas créés…

Il pourra aussi souffrir du climat général et perdre beaucoup de sa superbe si le dossier des revendications sociales : salaires décents, gratuité de la scolarité, soins médicaux, retraite, logement, transport… n’est pas directement et rapidement mis en main.

Il ne s’agit plus de se lancer dans un processus gouvernemental où les postes sont obtenus par copinage (politique ou familial). Mais de baisser les vannes. « Sérieusement, pas plus de quinze ministres, privilégier la compétence et non le militantisme, éviter les cafouillages pour assainir les finances publiques… », souligne un secrétaire général de l’administration retraité.   

Il va de soi que les Congolais se montreront très sévères sur le comportement du nouveau président et du nouveau gouvernement, les deux têtes de l’exécutif national face à leur capacité de résoudre les problèmes du pays. Les Congolais s’inquiètent depuis plusieurs années pour leur avenir. « Si sur aucun des grands dossiers du pays qui préoccupent les gens, le nouvel exécutif n’apporte de réponse intelligible, pourquoi voulez-vous que les citoyens, quand ils sont consultés, n’expriment pas leur mauvaise humeur ? », ajoute un syndicaliste dans le secteur de l’enseignement.

« Il faut qu’il change vite fait ». C’est le refrain que serinent tous les commentaires à l’adresse du nouveau chef de l’État. Il est vrai qu’avant le vote, les Congolais souhaitaient le changement, l’alternance, le gouverner autrement sous la bannière de l’opposition. Il est vrai aussi que le clivage ou la « division » au sein de l’opposition qui a traversé l’élection présidentielle, et le « coup de tonnerre » change tout. « Cette fracture plombe l’ambiance dans le pays, touche toutes les politiques nationales. On ne fait pas la politique avec des institutions faibles », explique un politologue.

D’où la nécessité de la volonté de ne pas se contenter d’un rafistolage institutionnel mais de réhabiliter la politique au niveau national. Les attentes des citoyens sont immédiates. Tshisekedi, lui-même, a fini par se convaincre qu’il doit cesser d’être le président d’un parti, d’une tribu… et prendre de la hauteur. Avec vue sur l’histoire nationale. La RDC est une nation tempérée, traversée par les manifestations de revendications politiques, démocratiques et sociales. Elle veut quelqu’un pour la diriger et boire les colères de la population. Quelqu’un qui parle vrai. Comme Patrice-Emery Lumumba.

Guilain Babs
Business et Finances / MCP, via mediacongo.net
15062 suivent la conversation
18 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

NKANSHAMA | 9BGL4H4 - posté le 31.01.2019 à 13:23

Si TSHISEKEDI peut au moins se racheter, il peut laver la honte de sa traitrise en dissolvant ce parlement de faux députés du FCC. Mais il n'est pas non plus évident que CASH remporte les éventuelles nouvelles élections legislatives. D'où le rapprochement CASH LAMUKA est nécessaire.

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 31.01.2019 à 04:44

FATSHI nous attendons ton installation à Beni pour finir les massacres des RDCongolais: promesse de ta campagne. Président protocolaire FATSHI nommé par KANAMBE Hypolitte le voici incapable d'occuper même le palais de la nation c'est le premier échec

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?

SAISSISSEZ VOTRE CHANCE FELIX ET C'EST MAINTENANTP.C.Q LES MEDIOCRES DU FCC VEULENT ENCORE SE REPARTIR DES POSTES POUR BIEN CONTINUER A PARTAGER LE GATEAU RDC QUE LEURS PARENTS LES ONT LEGE. FCC Continuez à jouer mais SACHEZ QUE LES CONGOLAIS VOUS OBSERVENT VOUS FCC ET CASH.S'il n'y a pas des nouvelles tetes pour redresser ce pays et que nous voyons ces memes pilleurs ,assassins, traitres, menteurs systemiques,anti-patriotes et gens sans dignité et sans honneur encore au gouvernement LA LA LA FELIX........WAIT AND SEE

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 30.01.2019 à 14:55

On ne changera pas le Congo par decret mais par un travail assidu mais long. Ceux qui croient que leurs salaires seront multipliés par mille en une année déchanteront car on ne peut pas redistribuer des richesses qu'on a pas encore créées. Le travail passe d'abord par la création et la consolidation des richesses. Le Congo est riche mais ses richesses doivent etre exploitées avant d'etre redistribuées. La grosse équation c'est l'exploitation en termes de moyens humains, matériels et financiers sans compter le temps que la mobilisation de ces moyens prendra dans le contexte local,sous-régional et international compliqué.Arretons de rever debout.

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lino | K7ECVVI - posté le 30.01.2019 à 12:57

Tshilombo, un colosse aux pieds d'argile...La saison de pluie vient, vous verrez comment il va s'écrouler! Le fcc lui a filé un cadeau empoisonné...

Non 6
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 30.01.2019 à 12:41

Bien que bien arrivé dans les meilleurs conditions de Kabila, il ne va rien foutre , s'il va passer son temps à vouloir se distinguer de Kabila. Le peuple reste le meme, les problèmes aussi. Trump en voulant se distinguer de Obma, n'a rie foutu de bon jusqu'à présent, si pas le retrait des USA sur tous les fronts.

Non 5
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A bon entendeur | 74PQ24O - posté le 30.01.2019 à 11:20

100 jours???

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MBOLO ANCIEN BULUKUTU | D1ZK2YP - posté le 30.01.2019 à 11:15

Me KIKIDI, c'est bien de le dire mais y arriver n'est pas toujours aisé. Pour dissoudre l'assemblée nationale, il faut qu'il y est une crise PERSISTANTE entre le gouvernement et l'assemblée et cela après CONSULTATION du premier Ministre et des deux présidents des chambres, Encore que, qu'est-ce qui garantirai au président d'avoir cette fois là une majorité parlementaire? Prendre une telle décision dans des circonstances qui sont les nôtres risque gros au président.

Non 5
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYME | WSR79DE - posté le 30.01.2019 à 10:59

S'il vous plaît monsieur le journaliste, cessez de dire que c'est LE VOTE DES CONGOLAIS, mais dites plutôt, c'est la nomination par le pouvoir FCC, du président de la république au dernier député provincial, tous ont été nommés.

Non 20
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYME | WSR79DE - posté le 30.01.2019 à 10:53

Cette réussite (pas évidente) dépendra de ce qu'ils se sont dit dans leurs accords avec le FCC. C'est un sécret de polichinelle à présent que ce poste présidentiel a été obtenu par négociation et non dans les urnes. Peuvent-ils nous publier ces accords pour que le peuple en connaisse le contenu ? De toute les façons, moi j'ai confiance à Fatshi, connaissant ses capacités à renier ses signatures, il pourra à tout moment faire volte-face. L'avenir nous le dira.

Non 9
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mokilingonga | ZERIFV6 - posté le 30.01.2019 à 10:52

nos cachots resteront ouvert pour accueillir les vautours qui ont contribué aux pillages des ressources de la RD Congo,ce sont ceux là qui se réclament majoritaires après ce débâcle électoral

Non 1
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 30.01.2019 à 10:37

" La RDC est une nation temeperee, elle a besoin de Quelqu’un qui parle vrai. Comme Patrice Emery Lumumba ". C'est trop tard, il y a deja un malhonnete. Quelqu'un qui signe un accord avec kanambe, le lendemain il prend l'avion et va A geneve pour signer un autre accord kiekiekiekiekiekie et pretend etre opposant et dire le changement c'est FAYULU, voila les signes d'un malhonnete.

Non 22
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 30.01.2019 à 10:34

C'est le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui est le garant de la Nation, si la majorité parlementaire absolue aux soutiens du pouvoir sortant, MP devenue FCC perturbent sérieusement les actions de triomphe du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, au nom du peuple et d' idéal de la lutte d de l'UDPS,il pourra sans doute dissoudre les parlements et organiser les élections.

Non 4
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mosakoli | 8HPLQJY - posté le 30.01.2019 à 10:34

Privilégier la compétence et non le militantisme, éviter les cafouillages. Tout est dit ici. La majorité parlementaire est faite, malheureusement, des gens qui adorent plutôt les deux choses à changer sus-évoquées. Mais, ils doivent eux aussi changer, ils ne seront pas dans l'opposition. Produire des résultats différents sous un nouveau leadership leur fera gagner plus d'estime, même si eux préfèrent l'argent à la dignité. Nous n'avons que ce pays en commun, travaillons tous pour son bien.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mokilingonga | ZERIFV6 - posté le 30.01.2019 à 10:29

hulalala Mr Bahati réclame déjà plus de 54 ministères, nous risquons de connaitre un gouvernement mastodonte comme celui de Ghana, à ce moment c'est la médiocrité qui va s'enraciner et les mecs seront incontrôlables

Non 2
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
who can save us | Z131H8R - posté le 30.01.2019 à 10:27

Ensemble on réussira mon président. Je te soutiens de la même façon que je soutenais l'ex président

Non 8
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 30.01.2019 à 10:23

Il ne convaincra personne. Je vous donne ma main à couper. Le départ est déjà mauvais, dans la tricherie. C'est la continuité de la médiocrité et bientôt ses fanatiques vont déchanter à part les irréductibles tribalistes Luba qui seront satisfaits du fait qu'un nom luba raisonne au sommet de l'Etat.

Non 22
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 30.01.2019 à 10:22

Felix kanambe, president protocolaire nomme'. Si je gagne les elections, le lendemain deja , je ferme tous les cachots et machins. Nous attendons le lendemain c'est quand ?????

Non 18
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Félix Tshisekedi dote les gouverneurs des provinces de véhicules

Provinces ..,

Le Président Tshisekedi joue et gagne : Kagame et Museveni signent un mémorandum d’entente à...

Politique .., Luanda, Angola

La RDC s'inquiète pour sa forêt faute d'énergie électrique

Science & env. ..,

L’administrateur de l’USAID reçu en audience par le Président Félix Tshisekedi

Politique ..,