mediacongo.net - Actualités - La phlébite, une maladie moins connue en RDC



Retour Santé

La phlébite, une maladie moins connue en RDC

La phlébite, une maladie moins connue en RDC 2019-02-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/02-fevrier/11-17/phlebite_thrombose-veineuse-19_000.jpg -

La phlébite, une maladie cardiovasculaire à laquelle des milliers de personnes sont exposées, reste parmi les maladies peu diagnostiquées et moins connue en RDC, a indiqué jeudi 14 février 2019 à Kinshasa le Dr Cedrick Mamfi, médecin à l’Hôpital général de référence de Kinshasa, au cours d’un entretien avec l’ACP.

Selon le Dr Mamfi, cette maladie peut être causée par la formation d'un caillot de sang dans une veine de la jambe, parfois d'un bras. Ceci peut bloquer partiellement ou totalement la circulation sanguine.  Elle se manifeste par des douleurs et une lourdeur au niveau des jambes. Elle est regroupée en deux types dont la phlébite superficielle (celle dont le caillot sanguin bloque une petite veine) et profonde ou thrombose veineuse profonde (celle dont le caillot bloque une grosse veine).

La phlébite profonde ne présente pas toujours de signe annonciateur, cependant dans 50 % de cas, elle montre une douleur au mollet ou au bras aggravée par la palpation de ce dernier, des crampes, un engourdissement, un œdème associé à une coloration bleuâtre de la zone concernée, une peau brillante, une chaleur du membre, une fièvre modérée, la présence du signe de Homans qui est l’accentuation de la douleur lorsqu'on relève la pointe du pied vers le haut, a-t-il souligné.

Le Dr Mamfi a précisé que plusieurs paramètres favorisent l'apparition d'une phlébite, notamment l'alitement prolongé, la grossesse, les longs voyages en avion, le port de pantalon ou de bottes trop serrés, l'insuffisance veineuse ou les varices, la surcharge pondérale, le manque d'exercice, le tabagisme et la pose d'un cathéter veineux (qui favorise le risque de phlébite du bras). Certaines pilules contraceptives ainsi que certaines maladies de la coagulation peuvent également susciter son apparition. Le diagnostic repose sur l'écho-doppler qui permet de mettre en évidence le caillot ainsi que sur le dosage sanguin des D-dimères.

Le traitement se fait à la maison d’une manière superficielle, sur un repos avec surélévation des jambes, le port de bas de contention pour favoriser le retour du sang vers le cœur, la prise d'anti-inflammatoire pour soulager les douleurs ainsi que la prise d'anticoagulant peut être aussi indiquée dans certains cas, a-t-il expliqué.

Pour la phlébite profonde, l’urgence médicale impose une hospitalisation afin de dissoudre le caillot sanguin par le biais d'anticoagulants injectés par voie sous-cutanée ou intraveineuse. Un traitement à base d'anticoagulants par voie orale doit ensuite être poursuivi pendant quelques mois. Les bas de contention devront être portés au moins 3 mois pour diminuer l’œdème. Dans certains cas, le caillot doit être enlevé par chirurgie (thrombectomie). Cette pathologie constitue donc une urgence médicale, car sans traitement le risque de décès par embolie pulmonaire est important, a-t-il conclu.


ACP / MCP, via mediacongo.net
1166 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie