Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Afrique

A Madagascar, le nouveau président arrête des proches de l’ancien président

2019-02-19
19.02.2019
2019-02-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/02-fevrier/04-10/rajoelina_andry_19_01214.jpg -

Le président Andry Rajoelina passe les troupes en revue, lors de la cérémonie de son investiture, le 19 janvier 2019, à Madagascar. © Sarah Tétaud / RFI

En moins d’une semaine, le régime d’Andry Rajoelina a neutralisé d’importantes figures faisant partie de l’entourage du chef de l’Etat sortant Hery Rajaonarimampianina.

Les arrestations dans l’entourage de l’ex-président Hery Rajaonarimampianina se succèdent à Antananarivo, à Madagascar. Après Hugues Ratsiferana, Mbola Rajaonah a été interpellé mercredi 13 février sur le parking d’un supermarché de la capitale malgache. Il a été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle.

Ancien conseiller du président sortant, M. Mbola est surtout connu pour ses activités d’homme d’affaires, en particulier dans le transit portuaire à travers sa société Tafaray. Il faisait l’objet d’une enquête du Bianco, le bureau indépendant anticorruption, depuis juillet 2017 pour des faits présumés de corruption.

Pourtant, une source proche du dossier affirme que l’institution n’est pas à l’origine de l’arrestation. Jointe par téléphone, la brigade criminelle, qui dépend du ministère de la sécurité publique, a refusé d’indiquer qui a délivré l’ordre d’interpellation ainsi que les motifs de la garde à vue. « La procédure est clairement abusive, s’indigne Me Rafidison,l’avocat de Mbola Rajaonah. Ils n’ont montré aucun mandat d’arrêt, alors que mon client a subi une fouille au corps. C’est forcément une arrestation politique, sinon il y aurait des éléments concrets dans le dossier ».

« Excès de zèle »

Cette arrestation intervient également après celle, toute aussi musclée, d’Eddy Maminirina au centre commercial La City à Antananarivo, mardi 12 février, par des policiers d’élite de l’Unité d’intervention rapide (UIR). Cet opérateur de bois de rose, cité sur la liste de trafiquants de cette essence précieuse que l’ancien premier ministre Jean-Omer Beriziky avait remis à Hery Rajaonarimampianina en 2014, était en cavale depuis septembre 2017. L’homme était sous le coup d’un mandat d’arrêt émis par le tribunal spécial de lutte contre le trafic de bois précieux et d’un avis de recherche émis par le Bianco.

« Le régime actuel semble vouloir faire un excès de zèle en organisant des expéditions lourdement armées pour montrer qu’il “travaille”, mais justement contre les seuls barons de l’ancien régime, déplore Ketakandriana Rafitoson, la directrice exécutive de Transparency International. Le jour où il s’attaquera à ses propres “moutons noirs”, et ils sont nombreux, là nous pourrons vraiment apprécier l’objectivité de sa démarche et de ses intentions. Il faut rechercher une application uniforme de la loi ».

Ces arrestations semblent en tout cas indiquer que le nouveau président Andry Rajoelina a décidé de frapper fort dès le début de son mandat pour donner des gages de sa volonté de lutter contre la corruption. Dans une interview accordée au quotidien Les Nouvelles mercredi 13 février, le nouveau ministre de la justice, Jacques Randrianasolo, avait indiqué que les dossiers « Mbola Rajaonah et Hugues Ratsiferana ne connaîtraient aucune impunité ». M. Ratsiferana, dont le procès a eu lieu mercredi 12 février, attend, en prison, le verdict qui devrait être rendu le 19 février. Sa demande de liberté surveillée lui a été refusée.


Le Monde / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
8520 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


bukitra1 @B9YFMIS   Message  - Publié le 22.02.2019 à 10:27
En RDC c'est Filix qui a gagné les elections arreter ce debat de bas etage

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Changement @XNSO9E6   Message  - Publié le 20.02.2019 à 10:04
Il y a deux pays différent,est-ce que le Congo doit vivre comme la Zambie?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 19.02.2019 à 17:33
A Madagascar il ya eu des vraies élections, en RDC il y a eu des nominations. Fatshi aime falsifié tout, le diplôme, la présidence de la république,au fait nous vivons dans un pays bidon où la mafia bat son plein et les congolais acceptent et applaudissent sans se gêner.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Passion du Congo @MP3MKSB   Message  - Publié le 19.02.2019 à 17:21
C'est ce que le nommé de Felix ne peut pas faire en RDC. Felix Tshilombo est trop mediocre d'avaoir accepté un pouvoir qu'il n'a pas gagné pour trahir Fayulu. La democratie fonde ses principes sur la justice et la verité. Mais en RDC, c'est le vpouvoir de coop qui reigne

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant A une semaine du scrutin présidentiel, 200 000 Sénégalais toujours sans carte d’électeur
left
Article précédent Ouganda: le fils de Museveni devient N°2 de l'armée

Les plus commentés

Société " L'invitation de Koffi Olomide au parquet général près la Cour de cassation est une insulte de trop pour notre peuple" (Fayulu)

15.07.2024, 10 commentaires

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 10 commentaires

Politique UDPS : l’éclatement, une question d’heures

15.07.2024, 9 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance