mediacongo.net - Actualités - Une centaine de décès de choléra enregistrée depuis le début de l’année 


Retour Santé

Une centaine de décès de choléra enregistrée depuis le début de l’année

Une centaine de décès de choléra enregistrée depuis le début de l’année 2019-02-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/02-fevrier/18-24/cholera_mort_victime_19_000.jpg -

Le ministère de la Santé rapporte dans son rapport hebdomadaire que le pays a notifié au total 3.308 cas de choléra et 106 décès, soit une létalité de 3,2 %. Par ailleurs, au moins un cas de choléra a été identifié dans 14 des 26 provinces de la RDC et dans 92 de 518 zones de santé.

Pour la semaine du 04 au 10 février 2019, 573 cas de choléra dont 17 décès ont été identifiés dans 54 zones de santé et 12 provinces du pays. Sur les 573 cas, 219 cas dont zéro décès ont été rapportés dans la province du Haut-Katanga, 110 cas dont 5 décès dans le Haut-Lomami, 84 cas dont 10 décès au Tanganyika, 81 cas dont 1 décès au Sud-Kivu, 24 cas dont zéro décès dans le Lualaba, 16 cas dont zéros décès dans le Sankuru, 13 cas dont zéro décès au Nord-Kivu ainsi que 12 cas et zéro décès à Kinshasa, pour ne citer que les provinces qui ont notifié au moins 10 cas de choléra au cours de la semaine 6.

En effet, ce sont le Haut Katanga, Haut Lomami, Tanganyika et Sud-Kivu qui constituent les provinces endémiques car demeurent depuis quelques semaines les grands pourvoyeurs des cas de choléra.

Pour le ministère de la Santé, les efforts doivent être renforcés pour arriver à endiguer rapidement ces épidémies et revenir à zéro cas dans les provinces épidémiques et atteindre le seuil de moins de 20 cas dans les provinces endémiques.

Les activités en cours

Dans le Haut Katanga, les activités restent les mêmes que celles de la semaine 5. La prise en charge curative des malades se fait gratuitement grâce aux fonds propres du gouvernement et à l’appui de ses partenaires tels que l’OMS et le MSF. La sensibilisation se poursuit bien qu’elle doit être renforcée pour arriver au changement effectif des comportements de la part de la population. Pour ce qui concerne l’eau de boisson, il y a maintien des points fixes de chloration d’eau dans des points de puisage à forte affluence. Par ailleurs la désinfection des ménages qui ont rapporté des cas se fait également.

Au Haut Lomami également la prise en charge curative des malades se fait gratuitement. Seulement, toujours est-il que la sensibilisation se fait pour l’instant par des leaders communautaires avec une faible implication des relais communautaires. Pour ce qui est de la chloration d’eau, elle se fait dans des points fixes placés au niveau des points de puisage d’eau à forte concentration.

Au-delà de la prise en charge gratuite dans le Tanganyika, il y a également des points fixes de chloration d’eau.

Pour le Sud-Kivu, la prise en charge curative des malades se poursuit gratuitement dans les centres de traitement de choléra (CTC) et les unités de traitement de choléra (UTC). Le ministère de la Santé renseigne qu’il existe des sites fixes de chloration d’eau à Uvira, Fizi, Nundu et Kabare. Et, la désinfection des ménages qui ont connu des cas de choléra et des ménages qui les entourent s’opère dans ces quatre contrées y compris celle de Bagira.

Dans cette province, la sensibilisation se fait à travers les médias et par la distribution des dépliants dans la communauté.

Pour le Lualaba, les activités en cours sont la prise en charge (PEC) curative des cas de choléra ainsi que la chloration d’eau dans des points fixes.

Il faut signaler que les activités communautaires, dont la chloration d’eau dans des points fixes et porte à porte, la sensibilisation pour l’adoption des mesures préventives d’hygiène, la désinfection des ménages ayant notifié des cas de choléra et des ménages qui les environnent, la recherche active des cas dans la communauté doivent être renforcées. Car, rapporte le ministère, ces activités sont importantes pour couper la chaine de transmission dans la communauté d’autant plus que depuis le début de l’année 2019 la notification hebdomadaire évolue en dents de scie et la létalité reste élevée.

Judith Asina
Matin Info / MCP, via mediacongo.net
335 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Choléra : 2 millions USD pour lutter contre la maladie au Tanganyika, Haut-Katanga et au...

Santé ..,

Tanganyika : 31 cas de choléra enregistrés en une semaine à Moliro

Santé ..,

Tanganyika : 39 cas de choléra enregistrés en six jours dans les sites des déplacés de Kalemie

Santé ..,

Après le passage d'Idai, les premiers cas de choléra au Mozambique

Afrique ..,