mediacongo.net - Actualités - Zambie : une boisson énergisante avec du viagra retirée du marché



Retour Afrique

Zambie : une boisson énergisante avec du viagra retirée du marché

Zambie : une boisson énergisante avec du viagra retirée du marché 2019-03-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/04-10/boisson_power_sx_19_000.jpg Lusaka, Zambie-

En Zambie et en Ouganda voisine, la boisson énergisante Natural Power SX est au cœur d’un scandale qui a même atteint la sphère politique. Soupçonné de contenir d’importantes doses de la molécule servant à fabriquer du viagra, la boisson a été retirée du marché, non sans créer des remous.

À son lancement, la boisson Natural Power SX commercialisée par la marque Revin Zambia Limited depuis un an à peine promettait « une haute énergie, une augmentation de la libido, une performance stimulée » à ses consommateurs dont l‘âge devrait excéder au moins les 18 ans. Mais il semble que celle qu’on surnomme en Zambie « sept heures » soit allée au-delà de ses promesses.

Début janvier, un consommateur en Ouganda – où la boisson est également vendue – s’est plaint de terribles palpitations cardiaques, des sueurs froides et une érection prolongée inquiétante de six heures. L’Autorité ougandaise du médicament (UNDA) est automatiquement saisie à des fins d’enquête.

À l’issue de ses analyses, l’institution conclut que le liquide contient de fortes doses de la molécule servant à produire le Viagra, le sildenafil. C’est sans compter avec des extraits naturels de gingembre et de tongkat ali, deux substances aphrodisiaques reconnues et indiquées sur les étiquettes. Les conclusions de l’enquête transmises à la Zambie, la Société pharmaceutique locale s’est indigné de la présence de la molécule : “Imaginez-vous les conséquences si une personne consomme plus d’une bouteille par jour ? Pour nous, cela ne peut pas être une coïncidence, mais une pratique commerciale immorale bien calculée”, a-t-elle déploré dans un communiqué.

Soupçons de “complot”

Si la société productrice dit n’avoir jamais eu de problème en Zambie depuis le lancement de son produit, elle devra désormais œuvrer pour redorer son blason car le Natural Power SX a été retiré de la vente. Pour les employés, tout comme certains politiciens zambiens, les charges portées contre le Natural Power SX s’apparentent à un « complot » mené par des entreprises concurrentes. « Où étaient l’organisme zambien de certification, dont le logo apparaît sur la bouteille, et le régulateur zambien des médicaments, tout ce temps où le Natural Power SX était sur le marché et certifié comme propre à la consommation ? », s’est notamment interrogé le député zambien Josam Mwale.

De fait, des fuites de documents ont révélé que le régulateur zambien des médicaments était informé des doses irrégulières du citrate de sildénafil dans la boisson incriminée, depuis décembre 2018. Mais l’enquête en cours devrait permettre d‘élucider ce chapitre.


Africanews / MCP, via mediacongo.net
1875 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Hecantochires | HI783NZ - posté le 08.03.2019 à 09:19

Il n'est pas normal qu'un homme fasse au dessus d'une femme 1 heure du temps,avec toutes les conséquences. (sueurs,prostate,cardiaque,etc.). Il suffit de se mettre dans un bar de Kinshasa pour prendre un verre,vous verrez des vendeurs ambulants avec cette boisson"POWER";il est temps de l'interdire en RDC.De fois,nous les femmes nous acceptons des bêtises,comment aimer ou vivre avec un homme qui va boire ou prendre n'importe quel aphrodisiaque,dont les conséquences sont aussi dangereuses pour toi et pour lui?En tout cas il faut bien définir les mots plaisir et efficacité

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SEULE_LA_VOLONTE_DE_DIEU | YJNXOLN - posté le 08.03.2019 à 09:04

Elle doit etre retiree du marche congolais aussi.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Ebola : risque de contamination au Rwanda après la présence suspecte d'un cas dans le pays
AUTOUR DU SUJET

Zambie : un congolais recherché par le FBI américain arrêté par Interpol à Lusaka

Diaspora .., Lusaka, Zambie

Soupçonnée de corruption, la Zambie privée de l'aide britannique

Afrique .., Lusaka, Zambie

Subornation ou corruption morale ? Koffi pose un geste de charité en Zambie !

Musique ..,

La Zambie va taxer les appels sur internet

Sur le net .., Lusaka, Zambie