mediacongo.net - Actualités - Moanda : Vicky Ngalula revendeuse de carburant fière de l’être



Retour Femme

Moanda : Vicky Ngalula revendeuse de carburant fière de l’être

Moanda : Vicky Ngalula revendeuse de carburant fière de l’être 2019-03-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/11-17/timthumb.jpg -

A la cité pétrolifère de Moanda, Vicky Ngalula, appelée affectueusement "mamou" (maman, Ndlr) s’est adonnée à la revente de carburant. Ce travail considéré comme l’apanage des hommes, elle l’exerce sans gêne. Cela lui permet de faire vivre sa famille. Portrait.

Sur la route principale de Moanda à la station Sodep, Vicky Ngalula, unique femme-Kadhafi (Kadhafi, revendeur du carburant, Ndlr) sert ses clients. Elle exerce ce commerce depuis maintenant cinq ans. "Ce qui m’a stimulé à vendre du carburant, ce n’est ni la pauvreté, ni la faim mais la sagesse", précise-t-elle.

Vendre du carburant exige du sang froid et la prudence aussi. Les Kadhafis ne sont pas exemptés des poursuites judiciaires. Vicky Ngalula en sait quelque chose. Prudente et de bonne moralité, elle bénéficie aujourd’hui de la confiance de ses clients. "C’est important de distinguer le vrai carburant du faux ! Car beaucoup ont été devant la barre à cause de l’ignorance. J’ai failli être victime autrefois. Mais aujourd’hui je sais qu’il faut au préalable toucher du carburant. Faire passer l’air, le vrai carburant laisse la main sèche après un laps de temps", explique-t-elle.

A cause des exigences de la revente du carburant, il est rare de voir les femmes s’adonner à cette activité. "Mamou ne tient pas compte de son sexe pour exercer cette activité. Elle est unique. D’ailleurs, les gens la trouvent extraordinaire. Elle attire beaucoup de clients’’, rapporte John Kapanga, habitant de Moanda. "C’est vraiment difficile. Il faut être apte et souple. Parfois, je fais face aux injures, à la bousculade de certains acheteurs qui, selon eux, cette activité lucrative est l’apanage des hommes. Je suis comme une militaire. Je me suis engagée. Je ne suis pas découragée, je n’ai pas honte puisque je poursuis un objectif’’ ,dit-elle.

Grâce aux relations bilatérales entre la Rd Congo et l’Angola, elle se rend régulièrement à Yatch, poste frontalier entre Banana (à Moanda) et Soyo (ville de la province de Do Zaïre, en Angola) s’approvisionner comme tous les détaillants en carburant. "J’achète quatre à cinq fûts cela dépend des jours’’, informe-t-elle.

Intellectuelle et mère

En dépit de ses difficultés, mamou s’accroche à ce commerce qu’elle dit rentable. Mariée à Célestin Tshoya, fonctionnaire, chef de service anti- incendie à la Régie des voies aériennes, elle a quatre enfants. "L’argent que je gagne me permet de seconder mon mari", se félicite Vicky.

Après son diplôme d’Etat (baccalauréat) en pédagogie, elle poursuit une formation en hôtellerie. Pendant près de dix ans, elle a travaillé comme hôtesse de l’air. Métier qu’elle abandonnera, à cause des avions non conformes à la navigation aérienne. "Je tenais à préserver ma vie. Mes collègues sont mortes dans des crashs", se souvient-elle. Elle s’inscrit plus tard à l’institut des sciences pédagogiques pour étudier le français linguistique. Elle arrête avec les études deux ans après pour réjojndre son mari à Moanda. Elle ne regrette pas le travail qu’elle fait car, elle est aujourd’hui autonome.


Infobascongo/MCP, via mediacongo.net
1085 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Pascal | LYMRA69 - posté le 25.03.2019 à 12:23

Congolais débout!!! Tu me fais rire, j'ai appris que dans un débat il faut avoir beaucoup d'arguments pour faire battre ton adversaire. Depuis deux mois, on écoute un même discours "nommer" "pantin" et "il ne fera rien". Je vous prie de trouver d'autres arguments sinon vous resterez en déphasage avec la population. Dans mon taxi ce matin j'ai rencontré une dame de Banza-Lemba entrain de raconter les exploits du programme de 100jours dans leur quartier, j'ai demandé si elle connaissait "pantin" ce qui quoi? elle ne sait rien. A suivre

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais LAMUKA! | TSWZGT3 - posté le 25.03.2019 à 11:36

Courage Mamu. Fait ton boulot parce que le mwanetu Felix est un pantin, un president nommé dirigé par Kabila! Il ne fera rien du tout en RDC surtout qu'il ne possede aucun diplome et aucune experience professionnelle

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 25.03.2019 à 10:37

Elle n'est pas la seule femme congolaise, qui le fait. Plusieurs aussi: comme dans le secteur des artisans, les mamans maraicheres aussi, il y a aussi celles qui vendent dans des marches pirates... Mais je crois que c'est a l'honneur des femmes congolaises: la debrouille. Si l'Etat congolais peut leur trouver une reglementation juridique, qui pourra permettre a nos femmes actives, de gagner leur vie: eh bien qu'il en soit ainsi!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DIEUTEVOIT | N1D2FAO - posté le 25.03.2019 à 09:51

Félicitation, Mamou Ngalula !

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»

Fatal error: Uncaught Error: Call to a member function fetch() on boolean in /home/clients/1812ff89df20ac0b20ff14a626498488/web/article.php:486 Stack trace: #0 {main} thrown in /home/clients/1812ff89df20ac0b20ff14a626498488/web/article.php on line 486