mediacongo.net - Actualités - Visite de Félix Tshisekedi aux USA : un bilan positif, selon certains observateurs 


Retour Politique

Visite de Félix Tshisekedi aux USA : un bilan positif, selon certains observateurs

Visite de Félix Tshisekedi aux USA : un bilan positif, selon certains observateurs 2019-04-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/04-avril/08-14/felix-tshisekedi-et-investisseurs-americains.jpg -

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a appelé les investisseurs américains à venir investir en RDC. (© Présidence)

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a terminé sa première visite officielle effectuée du 03 au 05 avril aux Etats-Unis d’Amérique sur un bilan largement positif, estiment aussi bien en RDC qu’aux Etats-Unis tous ceux qui ont suivi au jour le jour le déroulement de cette visite.

Indubitablement, et considéré dans son ensemble, le séjour du président F. Tshisekedi à Washington est jugé fructueux et prometteur. Il a réussi à articuler les lignes maitresses des secteurs dans lesquels il envisage une chaleureuse relance de la coopération entre les deux pays. La bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, la gestion responsable des ressources naturelles et la sécurité dans l’Est de la RDC sont des préoccupations saillantes. Les autorités américaines, du Département d’Etat en passant par le Congrès et le Pentagone jusqu’à la Maison Blanche, ont apprécié la présentation cohérente de ces repères.

Renforcement des relations bilatérales entre les deux nations

Le Chef de l’Etat a eu un échange avec le secrétaire d’État américain, Michael R. Pompeo. (© Présidence)

On note que les Etats-Unis ont salué la fin de la mission officielle du président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo par 21 coups de canon et une parade d’honneur au mémorial d’Arlington où il est allé s’incliné avec son épouse, Mme Denise Nyakeru, devant la tombe du Président Kennedy.

Ce rituel qui n’est réservé qu’aux hôtes de marque du gouvernement fédéral américain témoigne de la réussite de la mission aux USA du Président Félix Tshisekedi et rassure du soutien de l’administration américaine pour sortir la RDC de la crise.

Il s’agit notamment du renforcement des relations bilatérales entre les deux nations et de la sécurité dans l’Est de la RDC, de la mise en place d’une task force pour mieux lutter contre la corruption, ainsi que de l’appui aux efforts de la bonne gouvernance et les investissements américains en RDC dans un partenariat gagnant-gagnant.

Invité par le gouvernement américain, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a été reçu par la quasi totalité des plus hauts responsables de l’administration Trump.

Le président Félix Tshisekedi a rencontré mercredi, James Richard Perry secrétaire à l’Énergie, avec qui il a discuté de la politique énergétique de la RDC, dont celui de la transition énergétique et du projet du barrage Inga III.

Il s’est entretenu, le même jour dans la soirée avec le sous-secrétaire d’Etat aux Affaires africaines, Tibor Nagy, « Monsieur Afrique de Donald Trump », qui lui a réaffirmé le soutien de son pays.

« 2019 est l’année de la République démocratique du Congo », avait déclaré Tibor Peter Nagy Jr, avant de détailler devant les autres responsables américains présents, tous les progrès réalisés jusqu’à ce stade par le président Tshisekedi.

Le chef de l’Etat a eu un échange le même jour avec le secrétaire d’État américain, Michael R. Pompeo sur la promotion de la stabilité et de la sécurité ainsi que sur l’attraction des investissements américains en RDC.

Les deux interlocuteurs ont noté les progrès réalisés jusqu’ici par le président Tshisekedi. Le chef de la diplomatie américaine a exprimé son « soutien au programme de changement » du nouveau président congolais axé sur la lutte contre la corruption, le renforcement de la gouvernance, la promotion des droits humains, la stabilité et la sécurité », révèle un communiqué du département d’État américain publié le même jour.

Dans un communiqué, le département d’Etat a fait savoir que les États-Unis souhaitent un partenariat visant à offrir au peuple congolais un avenir meilleur et plus prospère.

Le président Tshisekedi a profité de son séjour sur le sol américain pour visiter le mémorial dédié au célèbre pasteur afro-américain Martin Luther King, militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis.

Il a également visité la Georges Town University qui a formé le basketteur Mutombo Dikembe, d’origine congolaise. Lors d’une conférence organisée, jeudi par le cercle de réflexion Council on Foreign Relations et à laquelle il était convié, le chef de l’Etat avait invité les hommes d’affaires américains à investir en RDC tout en leur garantissant un climat d’affaires propice.

Pour lui, les États-Unis sont « le partenaire idéal » pour contribuer aux réformes de l’armée et de l’administration, afin de pouvoir ensuite attirer les investisseurs.

Au sénat américain, le président Félix Tshisekedi a été félicité par le sénateur américain James Inhofe, président de la Commission des armées et armements. Ce dernier a salué les avancées de la RDC depuis son avènement à la tête du pays.

Reprise de la coopération RDC-FMI

Faisant d’une pierre deux coups, le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a rencontré au siège de l’institution, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde avec qui ils ont convenu de la reprise de la coopération RDC-FMI.

« On va commencer d’abord par remonter les manches, se mettre au travail et déterminer la situation économique ensemble pour faire ce qu’on appelle en langage FMI un article 4, c’est-à-dire c’est un audit de l’économie de la RDC qui va nous permettre d’établir où sont les forces et les faiblesses, où les politiques budgétaires peuvent être améliorées, où la situation peut être améliorée sur le plan de la protection sociale des populations », a déclaré Christine Lagarde.

Pour elle, le travail commence dès ce lundi. « Je crois que le ministre des Finances et certains de ses conseillers restent ici à Washington et la mission du FMI chargée de la RDC est mobilisée et prête à travailler dès lundi… », a-t-elle dit, tout en saluant les nouvelles relations entre la RDC et le FMI.

« Je suis ravie qu’on ait pu renouer la relation et mettre en place ce partenariat pour travailler ensemble sur l’amélioration de la situation économique et de la situation des populations », a-t-elle soutenu.

C’est depuis décembre 2012 que le FMI avait suspendu sa coopération avec la RDC suite à l’absence de transparence dans un contrat minier entre la Gécamines et une firme américaine.

Cependant, le décryptage de la narrative politique du chef de l’Etat Congolais face aux interlocuteurs américains et aux experts du Council for Foreign Relations, a vite révélé une ambivalence idéique face aux origines de sa propre élection et au regard du contexte de dualité politique au sommet de la RDC.

Tout en étalant un remarquable courage, en qualifiant les sanctions américaines de paradoxales et inopérantes, l’ancien leader de l’opposition radicale a publiquement taxé le régime ayant organisé les élections qui ont abouti à son ascension au pouvoir, par une passation civilisée de pouvoir, de « régime dictatorial à déboulonner ». Propos aux effets sismiques à Kinshasa. Ils ont courroucé ceux que le nouveau président avait lui-même appelés ses « partenaires de l’alternance ». Dans certaines officines politiques de Kinshasa l’ébahissement a produit la douleur et l’humiliation d’un coup de poignard dans le dos.

Mais, ne tombons pas dans le piège de l’émotivité et des susceptibilités politiciennes. L’intellectualité parrésiaste (au sens de Michel Foucault) élucide le sens de la discursivité politique par l’herméneutique structuraliste. C’est-à-dire qu’il est plus véridique de décrypter ces propos en prenant en compte l’identité du communicant, le contexte et les enjeux. C’est pourquoi il est proposé ici un examen de ces assertions (jugées traitresses) entre le repère d’une compréhensible adoption américaine et la périlleuse instrumentalisation politique du nouveau président par des forces tant Congolaises qu’américaines.


ACP / la Prospérité / MCP, via mediacongo.net
7402 suivent la conversation
38 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 08.04.2019 à 19:23

Le programme d un VRAI president ne s improvise pas.On lui aurait dit de rencontrer dans sa prison le multimiliardaire baron de la drogue EL CHAPO votre TRICHE KEDI aurait ajouter cela dans son programme. 36 millions de dollars pour ces 5 jours dont 12millions de dollars comme frais de mission personnels de TRICHEKEDI et pas le moindre accord chiffrer ni de contrat.RIEN QUE DU BLA BLA ET DES VOEUX PIEUX = ECHEC TOTAL

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.04.2019 à 15:54

Les américains se font un soucis: comment mettre la main sur kabila? C'est ce que D Trump a dit à John Bolton de transmettre à Fatshi. Ils veulent arrêter kabila et son groupe d'assassins de milliers de personnes y compris deux experts de l'onu dont leur compatriote. Le reste c'est du protocole. À Fatshi ils ont dit (1) qu'il n'a nullement été élu ; (2) qu'il n'aura rien des usa au delà de bonnes intentions; (3) qu'il est dans un accord perdant perdant avec le fcc de kabila et ne s'en sortira sûrement pas vivant.

Non 6
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 08.04.2019 à 14:45

Ce touriste a fait 10 voyages en deux mois. Frais de missions $2.5 Millions par jour, or a chaque soit disant mission il ne fait pas moins de deux jours, aux USA c'est 5 jours deja. Donc plus ou moins $57 Millions pour le tourisme, alors qu'il y a des fonctionaires et des policiers qui touchent moins de $50 par mois. LA CONTINUITE DES MEDIOCRES.

Non 8
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lukuga | QY94XR1 - posté le 08.04.2019 à 14:38

Ne soyez pas hatif, vous croyez d'un jour on peut revenir ce pays à son niveau initial juste après l'indépendance voudrais-je dire. le contrat il se négocie d'abord, il se planifie ce n'est pas du tic au tac pour un pays qui a ternu son image il y a des années. Nous avons perdu notre crédibilité à l'image du monde pour le resaisir il faut aussi du temps, sommes tous conscients. Merci

Non 5
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eyovidie | S4RLC4P - posté le 08.04.2019 à 14:38

Les tribalistes de Lamuka doivent se ressaisir car ces élections que vous dites gagnées sans preuves ne l'ont jamais été.La tricherie bien pensée sur le réseau par Lamuka avait été établie dès les premières tentatives et bloquées.La vérité est têtue,ça va se savoir.

Non 6
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 08.04.2019 à 14:38

Lwabeya Ntumba | LAAJN8T Oui Oui, les fanakwiti sont trop sensibles A la verite'. RIEN NE CHANGERA CETTE VERITE'. Meme s'il fait le tour du monde, cette verite' ne chanfera pas. IL A ETE NOMME' PAR HYPOLITE KANAMBE. C'EST CA LA VERITE'.

Non 6
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 08.04.2019 à 14:23

On donne un bilan en cas de devoir redevabilité. Il est parti en tournée pour une visibilité du pays et je pense arretons nous là. On ne peut pretendre qu'il nous apporte un contrat en milliard de dollars. Les conventions sont tjrs ratifié par le parlement, FATSHI ne peut pas mettre le charru avant le boeuf. La necessité à ce jour devrait la consolidation des institutions. On n'a pas des bureaux definitifs du Parlement, Pas de gouvernement, pourquoi etre pressé à silloner le monde en 3 mois du pouvoir avce une délégation de plus de 200 personnes au frais des contribuables que nous sommes ??

Non 5
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lwabeya Ntumba | LAAJN8T - posté le 08.04.2019 à 14:19

@ L'unité J'admire ton niveau d'éducation. Même si Dieu entrait dans ta maison, sache que rien ne changera le fait que Félix a été nommé. Les insultes que tu profères à l'endroit de ceux qui réfléchissent contrairement à ton opinion traduisent ton niveau trop bas de raisonnement et je ne pense pas que nous pouvons nous servir d'un média public pour ce genre de message.Félix a été nommé et rien ne changera cette vérité historique de notre pays.

Non 7
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
justicepourtousjpt@gmail.com | SG2WN8C - posté le 08.04.2019 à 13:59

juste une question de curiosité. Il revient avec un contrat de combien des milliards ? il était en mode selfie. De nos jours la diplomatie marche avec économie donc tout se voyage à la charge du contribuable congolais au retour sans un contrat. honnêtement vivre au Congo devrait être inclut dans le CV comme étant une expérience.

Non 10
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC ESPOIR | NROKTER - posté le 08.04.2019 à 13:49

Donc durant cette tournée, il n'a été reçu par Trump? Quand même Mr Trump, tu ne peux pas respecter notre président en lui consacrant juste 10 minutes de ton précieux temps? Après tout c'est ton collègue non? :( Ishhh! Bilan positif de...

Non 10
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 08.04.2019 à 13:36

Bilan positif pour les fans de l'Udps,cela va sans dire!Pour le reste,voyons ce qu'apportent concrètement ces investisseurs.Partenariat avec les Usa pourquoi pas Kabila Joseph avait bénéficié du même enthousiasme(2002),mais la RDC,n'est pas l'Afrique du Sud,ni l'Égypte encore moins le Nigeria reçu à la Maison Blanche.Les 100 jours,peut-être le concept ou ceux qui commentent sont des nouveaux majeurs,Mzee ,JKK ont marqué la même volonté avec la réhabilitation du tronçon abîmé !!Un bilan est positif par rapport au résultat un voyage séduit toujours, par rapport aux attentes!!

Non 6
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 08.04.2019 à 13:24

Il est alle' en tourisme et faire des declarations unitils, voir les cimetieres du monde, et se faire de l'argent des frais des missions pour lui et tous ses suiveurs. Pourquoi il ne fait pas ces declarations au pays ?? Il a peur de son maître Kanambe.

Non 12
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sagesse | XXEQEIG - posté le 08.04.2019 à 13:05

N'importe quoi , il va aux USA le président américain n'est pas fichu de le rencontré et quand il viendra chez nous, s'il vient même après avoir insulter l'Afrique on le recevra comme un roi. Pauvre de nous et M. Félix va demander de l'aide là bas n'importe quoi. Que DIEU se souvienne de l'Afrique. Il nous faut une grande délivrance.

Non 8
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?

le peuple passe avant tout, il n'y a jamais eu un regime fainaillant comme cuili qui vient de sortir, 18 ans au pouvoir et afin chasser par force par le peuple qui se faigue de votre fainaillantisme laisser le pays dans une pauvreté sans egale? laisser notre Président FELIX TSHISEKEDI faire son travail, monsieur le Président, un conseil "suprime le senat dans notre Pays, car nous ne savons ce qu'ils font de special, si pas bouffer l'argent avec des pourcentage elevé dans le budget, faites comme MACKY SAL, il a suprimé le Senat et le budget prevus pour ce baux à rien a aidé le pays dans des projets qui aide le peuple", vous avez ce Pouvoir, meme celui de chasser tout celui qui vous...

Non 8
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 08.04.2019 à 13:03

Maintenant Cach A Tirer Ses Racines Dans Une Terre Solude Qui Est Usa, Lamuka A Ses Racines Dans Les Sables Donc Belgique France. Les Usa Ont Compris Que Katumbi, Bemba, Fayulu Sont Des Vendeurs Des Uraniums.

Non 14
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jhon | ZSJODCN - posté le 08.04.2019 à 12:56

Dieu seul sait là où se trouve la vérité. La Bible dit, quelle que soit la longueur de la nuit, le soleil apparaitra. La vérité des urnes restera toujours gravée dans la memoire collective des vrais Congolais CONSCIENTS et HONNETES, pas les TRICHEURS ou ceux qui sont pret à vendre le pays pour leurs appetits glotons. Où est le gouvernement? Qu'attend-on pour nommer le Premier Ministre? Et-e la dmocratie diriger tout un pays sans gouvernement depuis pendant tout ce temps?

Non 9
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 08.04.2019 à 12:38

Bilan positif avec à la clé de la poésie et de la prophétie.Rien de concret surtout que l'avenir du Congo ne dépend pas des américains mais du peuple congolais. Nous continuons de baigner dans l'exhaltation pronée par le congrès du MPR de 1972. Ce congrès nous a appris à vendre du vent là ou les autres peuples proposent des produits manufacturés sur le marché mondial.

Non 9
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'unité | 5O7OOY8 - posté le 08.04.2019 à 12:38

*@Lwabeya Ntumba | LAAJN8T*: Vous êtes un malade qui s'ignore ! Veuillez occuper votre mince cerveau à autre chose !

Non 9
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'unité | 5O7OOY8 - posté le 08.04.2019 à 12:31

*@Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ*: Ce ne sont que vos souhaits... Le match a déjà été joué !

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 08.04.2019 à 12:16

Maintement au nom du Respect de la constitution et de la jurisprudence lors de la nomination du Premier ministre, le pouvoir discrétionnaire et la vision politique d'instauration de l'Etat de Droit cher à SEM Président de la République)(RDC, la coalition FCC-CACH doit présenter trois noms des primaturables , leur cv et projets de programme du gouvernement à discuter individuellement chacun avec le Chef de l'Etat. ON ne peut pas lui présenter un seul nom, c'est instruire et bafouer l'Institution Président.

Non 5
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 08.04.2019 à 12:15

SEM Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a eu sa première visite officielle effectuée du 03 au 05 avril aux Etats Unis d’Amérique avec un bilan largement positif.

Non 4
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mokilingonga | ZERIFV6 - posté le 08.04.2019 à 12:13

Mr Felix a été évité de justesse par Donald Trump

Non 19
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | FTT2GGJ - posté le 08.04.2019 à 12:03

Continuer à dire que Félix n'a pas été élu est un faux débat, d'autant plus que les américains eux même le qualifie du véritablement élu. Le plus important pour les congolais, c'est l'amélioration de leur vécu quotidien. Et le Chef de l'Etat Tshisekedi semble jusque-là, aller dans la bonne direction. n'en déplaise aux jaloux, qui ne pensent qu'à leurs égos.

Non 10
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Doddy | A42R97N - posté le 08.04.2019 à 11:54

Un bilan largement positif, manifester par le souci d'amener aux Congolais les investisseurs de taille.**le peuple d'abord** Sans compter le programme d'urgence de 100 premiers jours de FATSHI.

Non 8
Oui 44
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TONTON i | 6HZPNAQ - posté le 08.04.2019 à 11:39

kiti oyo eza ya FATSHI sikoyo

Non 7
Oui 50
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2019 à 11:23

Nous sommes en démocratie, le temps de l'homme fort est déjà dépassé. Tshilombo est le président le plus fragile. La présidence en partenariat avec UNC, le gvt en coalition avec UNC,FCC,UDPS. Qu'il ne cherche pas à se fragiler encore plus. Les Américains ne viendront pas à son aide, en cas de sa destitution par le sénat. Pour l'instant aucune preuve de son intelligence, probablement pour ne pas preter flanc à Lmuka, mais le pays est le pays,il est président, il doit se tenir au dessus. Le cas Egypte evec Morsi, enseigne. Puis il faut etre naif, croire le FCC n'a pas ses entrées aux USA.

Non 40
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
dengombi | TAGYXKS - posté le 08.04.2019 à 11:04

Félix joue à un exercice difficile d'équilibriste. En qualifiant de "régime dictatorial à déboulonner" le système mis en place par son prédécesseur, il cherche simplement un soutien auprès des puissants de ce monde avec l'objectif de s'émanciper de la tutelle très contraignante lui imposée par le fameux deal avec "l'autorité morale" du FCC. Réussira-t-il ? That is the question, comme disent les anglais.

Non 63
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Paul kola | FRE45AT - posté le 08.04.2019 à 11:02

Nous saluons tous ces échanges, bien sûr avec espoir de les voir produire les fruits. Car udps était le seul parti qu' on attendait voir la gestion à La tête du pays!

Non 6
Oui 54
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2019 à 10:58

(suite). Vous pensez que les investisseurs vont s'interesser de l'Afrique en primis, le Congo en paticulier? Simple illusion. L'unique pays qui investi partout dans le monde est la Chine. Avec Mobutu,Kengo, Candessus (FMI), le Congo n'avait pas connu le bonheur pourquoi y croire maintenant? Un proverbe Congo dit,le sac d'un idiot, on le fouille une seule fois, sommes nous si idiots à nous faire déplumer, maintenant qu'on a moins des dettes. Tshilombo aux USA a tenus des discours contradictoires , d'un individu qui n'a aucune préparation.

Non 115
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.04.2019 à 10:55

Maintenant qu'il rentre des usa, pourra-t-il se suffir des frais de mission et bénéfices connexes accumulés et s'asseoir dans son bureau ? Il revient de chez le chez Grand Satan, the Mother of all imperialists dénoncés comme à l'affût des resources naturelles du pays et qu'il faut tenir à l'écart au nom de la souveraineté nationale; alors, qu'advient des déclarations incendiaires contre ces même impérialistes?

Non 85
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2019 à 10:53

Le voyage de Tshilombo au delàs des discoursest une fallite. La courtoisie envers la RDC est une chose, envers l'homme Tshilombo un échec (pas vu Trump,le vice Président, Nancy Pelose eecc). Un président: sans un gouvernement, sans une admnistration propre, qui est coalition avec un parti politique (UNC), qui se donne des allures d'un dictateur,ne peut jamais réussir. Un pays tranquille pacifié,politiquement,militairement, peut attirer les investisseurs pas parceque Tshilombo est là. La politique actuelle du monde occidentale ou Trump dit USA first, la Grande bretagne quitte UE, le souverainisme en UE. Vous pensez que les investisseurs vont s'interesser de l'Afrique en primis, le...

Non 151
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.04.2019 à 10:52

Maintenant qu'il rentre des usa, pourra-t-il se suffir des frais de mission et bénéfices connexes accumulés et s'asseoir sur à son bureau ? Il revient de chez le chez Grand Satan, the Mother of all imperialists dénoncés comme à l'affût des resources naturelles du pays et qu'il faut tenir à l'écart au nom de la souveraineté nationale; alors, qu'advient des déclarations incendiaires contre ces même imperialistes?

Non 149
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lwabeya Ntumba | LAAJN8T - posté le 08.04.2019 à 10:35

Le bilan est toujours positif pour un tricheur qui n'a pas été élu. C'est tout ce qui peut être dit. Même à l'époque de Joseph Kabila, la presse acquise à sa cause ne disait que du bien de lui tout en sachant qu'il ne faisait rien du tout pour son peuple. La question qui demeure est de savoir que nous avons un homme au sommet de l'État qui n'a jamais été élu par le peuple congolais. Cela restera gravé dans les annales historiques de notre pays. Personne ne peut changer cela même si Donald Trump venait ici à Kananga.

Non 208
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 08.04.2019 à 10:13

Donc FELIX n'a pas été accueilli par D.TRUMP? Voilà comment les américains le font voir qu'il n'a été élu.Bref pas de crédibilité à un président issu des arrangements.

Non 195
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Marechal T | AT3NI3S - posté le 08.04.2019 à 10:12

Que demande les peuples? Poignarder le camp sortant ou pas, notre problème est de nous faire venir les investisseurs au pays, améliorer les conditions de vie, dressé l'économie nationale qui le facteur clé et asseoir l'administration.

Non 5
Oui 151
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 4SRZTHP - posté le 08.04.2019 à 09:49

Positif pour les observateurs CACH. Un bilan positif sans chiffres. Un ministre des finances démissionnaire qui reste aux USA avec ses conseillers, ministre et conseillers qui vont être reconduits dans le gouvernement à venir avec la volonté de Kabila ou pas ? Un colosse aux pieds d'argile, ce Félix qui n'a toujours pas compris qu'il se dit président de la RDC depuis le 24 janvier 2019. Un vrai somnambule que Kabila a nommé et qu'il maintient à genoux, pieds et bras liés.

Non 180
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Félix Tshisekedi nomme ses chefs de la maison civile et de la maison militaire et reconduit le...

Politique ..,

Allégresse des habitants de Bukavu à la nomination du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba

Provinces ..,

Le gouvernement confirme l'arrivée de la dépouille mortelle de l’opposant historique, Etienne...

Société ..,

Les Congolais Débout souhaitent œuvrer avec le nouveau gouvernement à la promotion de...

Politique ..,