mediacongo.net - Actualités - Kwilu : l’accès à l’eau potable, un véritable casse-tête à Kikwit



Retour Provinces

Kwilu : l’accès à l’eau potable, un véritable casse-tête à Kikwit

Kwilu : l’accès à l’eau potable, un véritable casse-tête à Kikwit 2019-05-03
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/01-05/kikwit-des-personnes-en-train-d-attendre-que-l-eau-jaillisse.JPG -

A Kikwit, plus d’un million d’habitants que compte cette ville de quatre communes, ont un accès difficile à l’eau potable. (© MEDIA CONGO PRESS)

« Hier soir je n’avais pas préparé faute d’eau. Je suis revenu vers 18h00 en provenance de Kakoy à plus de cinq kilomètres de Kikwit. L’eau ne jaillissait pas dans des bornes fontainers placées par la Regideso. Ce matin, je suis sortie à 4h00 pour aller puiser à une source située au bord du ruisseau Lukemi à plus d’un kilomètre de chez moi. Là, c’est quasiment une bagarre des combattants pour réussir à puiser », témoigne Hélène Munkwataba, 33 ans, mère de trois enfants habitant dans la commune de Lukolela.

« Moi, je suis allée puisée en ville basse à la rivière Kwilu avec tous les risques que cela présente », indique Gisèle Kandakika de la commune de Nzinda.

Madeleine Mpoko de la même commune, elle affirme quant à elle que sa famille utilise sept gourdes de 25 litres chaque jour. « Le jour où l’eau jaillit aux bornes fontaines, je dépense 1050 Francs congolais, et 31 500 Fc le mois, car une gourde de 25 litres coûte 150 Fc. C’est extrêmement cher », dit-elle.

Munkwataba, Kandakika et Mpoko sont parmi les Kikwitoises et Kikwitois qui peinent à accéder à l’eau potable et à l’électricité depuis des années. Les robinets n’existent plus dans des parcelles des gens. Selon la Regideso, institution publique chargée de traiter et de distribuer de l’eau, les familles ne payaient pas les factures d’eaux consommées. Mais la population jugeait ces factures forfaitaires. C’est ainsi que la Regideso a adopté le système des bornes fontaines pour vendre de l’eau de façon quotidienne. 

Malgré cela, plus d’un million d’habitants que compte cette ville de quatre communes accèdent difficilement à l’eau potable qui est parmi les droits fondamentaux de l’être humain.

Depuis 2006, pendant les périodes des propagandes électorales, plusieurs politiciens ont défilé en promettant résoudre les problèmes de courant et d’eau. Promesse toujours non tenue. « Je ne vais plus voter ces démagogues. Trop c’est trop », s’énerve Paulin Nkunga, un des enseignants du primaire.

Le pouvoir central à Kinshasa a toujours indiqué qu’avec le courant du barrage hydroélectrique de Kakobola dans le territoire de Gungu, ce problème sera résolu de façon durable. Mais ce courant de Kakobola n’est jamais arrivé.

Depuis plus de deux mois la Regideso de Kikwit connait des difficultés avec ses machines. Selon un communiqué qui est lu à plusieurs reprises sur les antennes des radios locales, la Regideso s’excuse pour ce désagrément et promet résoudre le problème dans un délai raisonnable.

Interrogé à ce sujet par une radio locale, le maire de Kikwit, Léonard Mutangu, s'est voulu apaisant envers la population en affirmant que : « La Direction générale de la Regideso à Kinshasa vient d’acquérir un groupe électrogène de 500 KVA à partir de Kisangani. D’ici-là le groupe sera à Kikwit et le problème sera résolu ».

 

Badylon Kawanda Bakiman (Correspondant à Kikwit)
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
636 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Zemira | 4SRZTHP - posté le 03.05.2019 à 10:57

Gizenga était une marionnette aux mains de Kabila qui avait gardé tous les pouvoirs. Lui était premier ministre. Les habitants de Kikwit attendront longtemps pour avoir l'eau et l'électricité de manière permanente. Ils ne peuvent compter sur le nouveau patin que le même Kabila a placé à la présidence.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
derekNk | 71RJVQY - posté le 03.05.2019 à 10:35

Gizenga en 17 années de coalition avec le PPRD au pouvoir, n'a su apporter même de l'eau potable dans cette partie du pays. Muzito pareil ! Des médiocres !!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Une délégation de BD en visite de travail à Kikwit, Mikwi et Mpata

Provinces .., Kikwit, Kwilu

Kwilu : quelques Organisations paysannes recourent aux fertilisants naturels pour améliorer la...

Provinces .., Kikwit, Kwilu

Kikwit : l’agriculture au chevet des femmes

Provinces .., Kikwit, Kwilu

Kikwit : La précarité socio-économique des femmes inquiète

Femme .., Kikwit, Kwilu