mediacongo.net - Actualités - Fizi : les affrontements intercommunautaires s’étendent vers Minembwe-centre



Retour Provinces

Fizi : les affrontements intercommunautaires s’étendent vers Minembwe-centre

Fizi : les affrontements intercommunautaires s’étendent vers Minembwe-centre 2019-05-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/06-12/minembwe_fizi_19_0214_1.jpg -

Les affrontements intercommunautaires opposant les Gumino/Twirwaneho en majorité Banyamulenge aux maïmaï Bishake Bishambuke composé des jeunes Fuliiru, Nyindu et Bembe s’étendent vers la commune de Minembwe.

Ce mardi 14 mai 2019, les affrontements se sont poursuivi dans les villages d’Irumba, Namiringa et Kabingo.

D’après Rubawange Matanura Mahwaga, vice-président de la société civile de Bijombo qui nous livre cette information, des maisons ont également été incendiées à Kabingo et Namiringa.

Ce dernier indique que ces villages sont tous vidés de leurs habitants y compris les villages environnants.

« Vraiment c’est grave. Il n’y a plus personne à Kabingo, Irumba et Namiringa. A l’heure où je vous parle, les affrontements se poursuivent et on a déjà brûlé beaucoup de maisons à Kabingo et Namiringa. Même les habitants de Kisombe, Ngandura, Biziba, Masha, Rutigita et Karongozi ont pris fuite. Beaucoup d’entre eux ont pris la direction de Minembwe-Centre et Lulenge », indique-t-il. 

Celui-ci indique également que les villages de Kalingi, Rubemba, Kitavi et Rubanda ont été incendiés lors des affrontements de ce lundi 13 mai 2019.

Information confirmée également par Bienvenu Kiviti, habitant de Kalingi.

Rubawange ne donne pas le bilan car « il est difficile de vous donner le bilan alors que les affrontements sont en cours ».

Toutefois, des sources contactées sur place indiquent qu’il y aurait eu 3 morts et un blessé dans les échanges qui se sont déroulés à Namiringa et à Irumba, dont 2 morts et un blessé Gumino et 1 mort du côté maïmaï.

La même source ayant requis l’anonymat déplore la disparition d’une vielle femme qui habitait à Ngandura, non loin de Namiringa. Rubawange déplore l’absence des éléments FARDC pour mettre fin à cette crise qui déstabilise les hauts plateaux de Minembwe en territoire de Fizi. 

Les FARDC appellent à une solution entre communautés

De son côté, Dieudonné Kasereka, porte-parole des FARDC dans le secteur opérationnel sud du Sud-Kivu ne voit pas l’importance de l’intervention de forces armées de la RD Congo.

« Nous avons vu que ce qui se passe dans les villages environnants Minembwe sauf dans Minembwe-centre c’est un conflit intercommunautaire. Une solution peut être trouvée par les leaders communautaires originaires de ce milieu, parce que les FARDC ne peuvent pas résoudre un problème interne. Là il y a un problème interne. C’est vraiment un problème intercommunautaire. Nous, comme armée nous suivons de près la situation dans Fizi », souligne-t-il. 

Ce dernier prône l’implication des leaders des communautés en conflit pour endiguer la crise.

« Nous demandons aux leaders intercommunautaires originaires de Fizi de s’impliquer à sensibiliser les membres de ces violences afin qu’ils puissent déposer les armes pour une paix durable », exhorte-t-il.   

Pour rappel, ces affrontements ont débuté dans les hauts plateaux de Ndondo après que les Gumino/Twirwaneho en majorité Banyamulenge sous la conduite de Semahurungure ont tué le notable de Kanihura. Kawaza Nakwana, de la communauté de Banyindu a été tué après avoir été sauvagement tabassé alors qu’il revenait du marché central de Shez Ndayoberwa samedi 4 mai 2019. En réaction, les jeunes Banyindu, Bafuliiru et Babembe se sont mis ensemble sous le nom de maïmaï pour combattre les Gumino. Depuis, la crise s’intensifie et les conséquences sont énormes sur terrain.


MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
1955 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 15.05.2019 à 08:48

RDC, Il y a la main noire d'un incivique qui veut a tout pris revenir aux affaire d'une façon ou d'une autres, ce sont des stratagèmes misent en place afin de contrer l'actuel chef de l'état a se plier aux exigences de mesurées de cet incivique et ses acolytes, tant que nous bantous comprenons pas que un MUNYAMULENGE est notre ennemi et il nous a infiltré jusqu'à la moelle épinière, nos enfants souffrirons tjr, je soutiens les jeunes braves MAI MAI, malgré leurs désorganisation, mais il réussirons a stopper l'avancer des ces équidés venus d’Éthiopie pour nous arracher nos terre.avancer , mais avant que vous ayez le KIVU, votre maître fuira KINGAKATI

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CLC pour la Libération | XNQ6D44 - posté le 15.05.2019 à 08:18

Dès que j'ai lu la communauté des "Gumino/Twirwaneho en majorité Banyamulenge", j'ai arrêté de lire la suite car j'ai compris d'où venait le problème, les objectifs visés et la finalité à atteindre. Pauvres Kivutiens abandonnés à leur triste sort face à des gens venus d'ailleurs qui veulent à tout prix leur arracher leurs terres jusqu'à les exterminer s'il en faut. Dire que ces problèmes auraient dû être reglés sous le long règne du reveur dictateur MOBUTU ! Quel gâchis ! Et c'est aux Kivutiens d'en payer les prix forts. Que Dieu vous vienne en aide !

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 15.05.2019 à 02:36

Makye. J'ai voulu encore interpeller certains de nos compatriotes qui croient que tout est en rose actuellement, au Congo. C'etait pour les eveiller que j'ai parle de la sorte. Et je sais! Nous sommes nombreux nous congolais qui savons qu'il y a une derniere agression qui se prepare au Rwanda et certains pays voisins. Mais, je suis serein. Ne t'en fais pas. C'est pour eveiller l'esprit du president qui pense que les occidentaux lui veulent du bien pour lui et notre pays, alors qu'ils le piegent, que j'ai voulu interpeller l'eveil du president. Que ces occidentaux, qu'ils recoient: ils lui mentent!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makye | GYJDU18 - posté le 15.05.2019 à 02:13

N'oubliez pas que les combattants de ce groupe des Banyamulenge qui se nomme Domino Twirwaneho sont des réfugiés dans des pays limitrophes et d'autres sont en train de quitter les USA pour ce joindre dans ces combats. Il ne s'agit pas d'une affaire bénigne, c'est le début de la destabilisation totale et irreversible de la RDC.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makye | GYJDU18 - posté le 15.05.2019 à 02:09

Serge, nous sommes au début du commencement du démembrement de la RDC. Attendez voir comment l'armée rwandaise interviendra à Minembwe pour soit disant aller sauver la vie des Tutsi Banyamulenge en danger. Le où vous verrez l'armée rwandaise entrer dans l'Est de notre pays, ce sera cette fois-ci la partition de fait de notre pays. Peter Pham que Félix Tshisekedi respecte comme son seigneur est en train de peaufiner soigneusement des stratégies comme celles qu'il a mises en place pour balkaniser le Soudan. Wait and see.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 15.05.2019 à 00:54

Les Kivus sont dans cette situation de precarite et d'insecurite c'est depuis qu'ils avaient rejete l'autorite de l'Etat (zairois) au profit des ONG's et la societe civile. Je me rappelle comment on faisait croire aux populations des Kivus qu'ils s'en sortiraient mieux si seulement les ONG's et la societe civile prenaient les rennes et les leviers de developpement dans cette region. Depuis, ce ne sont que des deuils! A ce jour. La pilule des occidentaux que nos populations ont cru miraculeuse eh bien elle s'est transformee en poison. Alors: qui sauvera les Kivus? Ici.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 15.05.2019 à 00:45

"Les conflits intercommunautaires reapparaissent comme dans les annees 1990. A l'epoque lorsque la communaute internationale intimait au regime zairois de democratiser son pouvoir et le systeme de dictature qui avait ete mis en place par Mobutu apres 1965: c'est des situations pareilles sans fin qui ont paver la voie a des massacres. Les memes faits reviennent pendant que les occidentaux demandent au nouveau pouvoir de deboulonner le systeme qui etait avant. Au lieu que cela amene la paix civile chez nous, au contraire ca attise d'autres guerres. Ou alors c'etait une fausse piste alors"?

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Sud-Kivu : sept civils tués en deux jours par des miliciens à Fizi

Provinces ..,

Détournement de Fonds d’assistance des sinistrés de Minembwe : l’arbre qui cache la forêt

Société ..,

Le ministre Biando n’est plus en garde à vue

Société ..,

Accusé de détournement, le ministre Biando dément son implication

Politique ..,