mediacongo.net - Actualités - Washington accorde un sursis conditionnel de 90 jours à Huawei



Retour MC Geek !

Washington accorde un sursis conditionnel de 90 jours à Huawei

Washington accorde un sursis conditionnel de 90 jours à Huawei 2019-05-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/20-26/huawei_ste_19_0001.jpg -

Au risque de trahir une certaine improvisation dans sa manière de sanctionner Huawei, l’Administration Trump revient sur une partie des interdictions imposées jeudi dernier aux fournisseurs américains du géant chinois des équipements téléphoniques.

L’impact immédiat et radical de la mise de Huawei sur liste rouge par le Département du commerce avait été probablement sous-estimé. Pour éviter une détérioration du service aux millions d’Américains qui dépendent de réseaux ou de smartphones de technologie Huawei, Wilbur Ross, le secrétaire au Commerce, accorde une exception au régime de sanctions pour une période de 90 jours. Jusqu’au 19 août, Huawei est finalement autorisé à acheter des équipements et composants à ses fournisseurs américains afin de maintenir le bon fonctionnement de réseaux existants.

Il ne s’agit donc que d’un sursis, susceptible d’être, au besoin, reconduit. Son objectif est de minimiser le risque de « bugs » pour les clients américains de Huawei. Google, par exemple, pourra donc pour encore trois mois fournir aux détenteurs de smartphones Huawei les mises à jour de son système d’exploitation Android. En revanche, l’exception ne s’applique pas aux nouveaux réseaux incorporant des équipements de Huawei.

Le géant chinois n’est pas du tout reconnaissant envers ce geste. « Les actions du gouvernement américain pour le moment sous-estiment nos capacités », explique Ren Zhengfei, le fondateur de Huawei. Ce dernier maintient que la firme de Shenzhen, accusée de produire des équipements qui facilitent l’espionnage par le gouvernement de Pékin, avait anticipé les sanctions américaines et pris les dispositions nécessaires pour protéger ses clients.

Reste la question du signal politique adressé à Pékin par le biais de ce sursis improvisé. On peut difficilement nier que l’Administration Trump cherche à instrumentaliser une affaire d’espionnage dans le contexte de négociations commerciales bien plus larges.

Nombre d’élus du Congrès redoutent que, comme l’an dernier pour l’affaire comparable impliquant un autre géant chinois des télécommunications, ZTE, Donald Trump n’ait sanctionné Huawei que pour mieux ensuite l’épargner. En revenant en juillet 2018 sur des sanctions radicales qui empêchaient ZTE depuis avril 2018 de s’approvisionner aux États-Unis, le président avait voulu démontrer sa bonne volonté auprès de son homologue chinois.

Bannir du marché américain une entreprise pour mieux lui accorder un sursis par la suite serait un geste destiné à montrer à Pékin que Donald Trump sait faire des concessions en échange de l’acceptation de concessions réciproques sur l’accès au marché chinois. De telles ficelles peuvent paraître grosses, même de la part du « roi du deal ».

Pierre-Yves Dugua
Le Figaro / MCP, via mediacongo.net
266 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Le smartphone, un outil d'aide au dépistage du cancer du col de l'utérus
left
ARTICLE Précédent : Economie numérique, la RDC peut-elle emboîter le pas à la Chine ?
AUTOUR DU SUJET

Seeds for the Future : Huawei forme dix étudiants congolais en nouvelles technologies de...

Société ..,

Huawei RDC offre des matériels didactiques au collège Saint Joseph/Elikya

Société .., Kinshasa

Accusé de vol de brevets aux États-Unis, Huawei nie catégoriquement

MC Geek ! ..,

Seeds for the Future : les jeunes talents congolais ont regagné Kinshasa après deux semaines de...

Société .., Kinshasa