mediacongo.net - Actualités - Moïse Katumbi : « Il ne faut pas faire imploser Kinshasa »



Retour Politique

Moïse Katumbi : « Il ne faut pas faire imploser Kinshasa »

Moïse Katumbi : « Il ne faut pas faire imploser Kinshasa » 2019-06-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/katumbi_moise_presse_lshi_19_000.jpg -

Deux événements politiques majeurs en ce mois de juin. Il s’agit de l’arrivée le 20 juin de Moïse Katumbi, président d’Ensemble pour le changement, et de l’autre, et du retour de Jean-Pierre Bemba, chairman du MLC, le 23 juin prochain.

L’os c’est qu’un fossé s’est ouvert entre les deux têtes d’affiche de Lamuka. Quand l’un parle rapprochement avec Fatshi l’autre prône la vérité des urnes. Du coup, Kinshasa risque d’être le théâtre d’une âpre bataille politique à même de rompre l’accalmie observée jusqu’à ce jour, après le 30 décembre 2018. Selon Moïse Katumbi, « il n’y a pas de raison de faire imploser Kinshasa », appelant ainsi toutes les parties à la retenue pour ne privilégier que ce qui met tout le monde d’accord : la RDC et le bonheur du peuple congolais.

Le mois de juin s’annonce pratiquement mouvementé sur le terrain politique. Deux leaders, jadis unis dans Lamuka, et aujourd’hui en rupture latente, font leur retour dans la capitale : le 20 juin pour Moïse Katumbi et le 23 juin pour Jean-Pierre Bemba.

Si Katumbi se montre conciliant envers le nouveau pouvoir, Bemba, par contre, a choisi l’extrême, excluant tout rapprochement avec Félix Tshisekedi. Ce n’est pas pour autant que Katumbi baisse les bras. Pour sa grande tournée nationale qu’il entame le 10 juin par la ville de Goma, il se dit porteur d’un seul message : ne pas imploser Kinshasa, capitale de la RDC. Qu’est-ce à dire ?

Dans les cercles politiques, on en parle énormément. Aussitôt rentré en RDC, par la ville de Lubumbashi, Moïse Katumbi a joué à l’apaisement en tendant sa main au président Félix Tshisekedi. Pour l’actuel leader de Lamuka, il y a intérêt à créer un climat de sérénité autour du président de la République aux fins de rebâtir dans la paix, un pays plus « beau qu’avant ».

Ce qui n’est pas de l’avis de ses alliés, réunis au sein de Lamuka. Sur place à Kinshasa, Martin Fayulu, candidat de Lamuka à la présidentielle de décembre 2018, a une fois de plus enflammé jeudi la salle des conférences du collège Boboto devant un parterre d’étudiants de la ville. Comme toujours, Martin Fayulu s’accroche à son combat pour la « vérité des urnes ». Il continue à revendiquer sa victoire, « volée », dit-il, à la présidentielle du 30 décembre 2018.

De son côté, Moïse Katumbi ne s’inscrit plus dans cette logique. Selon l’homme politique le plus populaire de la RDC – à en croire le dernier sondage réalisé par le Groupe d’étude sur le Congo et BERCI – la polémique autour des résultats de la présidentielle appartient déjà au passé. Il faut, selon lui, tourner la page et voir comment aider le président Félix Tshisekedi à remettre le pays sur les rails. Un discours qui passe difficilement au sein de Lamuka, la plateforme politique dont il assume actuellement la coordination tournante.

Des signes de divorce

Au MLC de Jean-Pierre Bemba, on le lui a déjà fait savoir. L’entourage de  ce dernier a opté pour la ligne dure. Le rapprochement avec Félix Tshisekedi, laisse entendre le MLC n’est pas à l’ordre du jour. Quant à Martin Fayulu, qui se fait toujours entouré d’Adolphe Muzito, nouveau patron de Nouvel élan, formation composée essentiellement des dissidents du Palu, le langage est au durcissement par rapport au pouvoir de Félix Tshisekedi.

Au sein de Lamuka, c’est donc Moïse Katumbi qui joue pour l’instant à l’apaisement. A ce propos, certains observateurs politiques craignent que la coalition jadis électorale ne vole en éclats. Les signes annonciateurs sont bien visibles.

Le plus évident est qu’entre Katumbi et Fayulu, on n’est plus loin d’une séparation. Devant les étudiants réunis au collège Boboto, Martin Fayulu a lancé une pique au président d’Ensemble pour le changement.

Alors qu’il s’est dit activement impliqué dans le retour de Jean-Pierre Bemba, Fayulu a dit ne pas être associé aux préparatifs de l’arrivée le 20 juin à Kinshasa de Moïse Katumbi. Sic !

« Les amis du MLC sont venus me donner le programme de Bemba. Jean-Pierre Bemba m’a appelé pour me donner le programme de son arrivée. Je n’ai pas encore vu les amis de Moïse Katumbi », a déclaré Fayulu, cité par le site d’infos en ligne, 7sur7. Muzito est venu enfoncer le clou : « Nous ne sommes pas dans l’opposition républicaine. Nous sommes dans la résistance pour contester le pouvoir en place ». C’est tout dire.

Même si le fossé se creuse de plus en plus entre lui et ses alliés de Lamuka, Moïse Katumbi cherche dans tous les cas a tracé son chemin. Il n’est pas exclu qu’il se rapproche de Fatshi dans des termes qu’ils auront à convenir.

En tout cas, dans l’entourage de Moïse Katumbi, le message est clair. Alors que les autres, qui prêchent la ligne dure, campent sur leur position de la « vérité des urnes », persistant dans leur volonté de ne pas reconnaitre le pouvoir de Félix Tshisekedi, Katumbi a préféré prendre la tangente. Il l’a clairement dit, lors de sa dernière conférence de presse à Lubumbashi, deux jours après son grand retour en RDC. Selon lui, travailler avec Félix Tshisekedi n’est pas un sujet tabou. S’étant rangé dans une opposition républicaine qui privilégie la sécurité nationale et le bien-être de la population, Katumbi promet de ne ménager aucun effort pour ne pas estomper l’élan de l’alternance démocratique de janvier 2019. Tout doit être fait, dit-il, pour ne pas imploser Kinshasa, capitale de la RDC et siège des institutions.

Face au langage virulent de ses alliés de Lamuka, Katumbi a plutôt opté pour la modération.

Dans les prochains jours, Kinshasa va vibrer – dans tous les sens d’ailleurs. Le 20 juin, c’est Moïse Katumbi qui sera le premier à fouler le sol de la capitale, suivi trois jours plus tard, soit le 23 juin, par Jean-Pierre Bemba. Réunis à Genève en novembre 2018 autour de Lamuka, les deux leaders n’émettent plus sur une même longueur d’ondes. Katumbi est dans une position de seul contre tous. Il a décidé de se forger une nouvelle identité. Il devra sûrement se servir de sa prochaine grande tournée nationale pour raffermir son aura sur toute l’étendue de la RDC.

Partisan de la paix

A tout prendre, Katumbi a déjà choisi son camp qui n’est pas forcément celui des irréductibles de Lamuka de la trempe de Bemba, Fayulu et Muzito. Dans son for intérieur, Katumbi craint que le langage extrémiste de l’autre aile de Lamuka ne vienne hypothéquer tout le travail de ces dernières années. De l’avis de Katumbi, se ressouder autour de Félix Tshisekedi paraît être la voie idéale pour créer une véritable rupture avec les années Kabila. Il craint cependant que Kinshasa ne bascule dans un climat d’incertitude au point de rompre la stabilité née de l’alternance démocratique du 24 janvier 2019.

« Il ne faut pas faire imploser Kinshasa », lance-t-il. Pourvu que son écho parvienne jusqu’à l’aile dure de Lamuka. Wait and see.


Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
15741 suivent la conversation
53 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jt13 | W8YK73A - posté le 09.06.2019 à 12:41

La guerre?! Elle a des effets collatéraux et elle n'épargne personne!! Que Fatshi soit président suite à la tricherie ou pas,c'est lui le président!! Qui connait la suite de la guerre?! Déclancher une guerre c'est pas la gagnée!! La démarche de Mokat est une voie de sagesse le contraire est un rêve en plein jour!! Regarder déjà la réaction des pays qui nous entourent depuis l'avènement de Fatshi!!

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vince Mutupeke | VJV8R63 - posté le 08.06.2019 à 08:24

Kinshasa ne va pas imploser. Ni Fayulu ni Muzito ni Bemba pour ne citer que ceux-là, personne n'a le moyen d'imploser la capitale. Katumbi a raison, le plus important c'est de veiller sur l'intérêt général des congolais, autres choses après. Fayulu ne voit que son propre intérêt.

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 07.06.2019 à 16:37

(suite) Les politiciens doivent etre humble et d'éviter de meler le peuple entier dans des disputes politiques, puisque eux sont souvent des representants des intérets obscures, qui n'ont rien avoir avec les aspirations du peuple, qui sont simple, à boire,à manger, la santé,l'éducation sans trop se demerder.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 07.06.2019 à 16:36

(suite). Il y'aura toujours un leader pour eux, il peut s'appeler Bemba,Katumbi, Fayulu, un député exlu eecc à le répresenter cette masse, dans les rues, dans les manifestations.eecc. Voilà pourquoi l'udps de Tshisekedi malgré son plan embigu,il avait tjrs, une masse derrière, et il se voyait autorisé de parler au nom du peuple, comme le font les autres aujourdh'ui. Le jeux démocratique a besoin des gens dévoués au peuple, des patriote, des nationalistes pour le bien commun. Voilà aussi pourquoi nous disons que Fayulu a droit à protester, mais il doit changer le discours sur la vérité des urnes eecc, puisque tout leader élu meme démocratiquement répresente toujours une...

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 07.06.2019 à 16:26

(suite). Un exemple typique, les congolais sont 88 millions, au départ le corps électorale était de 45 millions, puis 40, 30 millions. Le jours des élections il y'a eu peut etre 20 millions. Donc sont plus de 60 millions des congolais qui manquent à l'appel. Donc, meme si on gagne avec 60 %, 32%,16 % sur les 20 millions il y'a toujours une minorité exigue qui va parler au nom du peuple ,puisqu'a l'appel l'appel il va manquer plus 60 millions des congolais qui n'avaient pas participer à l'appel. Sans patriotisme, sans l'amour du pays, il y'aura toujours suffisament des masses ,des gens, qui se sont exclus,ou qui se voient exclus, de jeux politique. Il y'aura toujours un leader pour...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 07.06.2019 à 16:20

En démocratie après les élections, n'est rien d'autre qu'une lutte , une bataille entre intérets divergents sur le controle du pays, de sa richesse. Une fois c'était une élite composé des intellectuels avec les financements des industriels qui fixaient les règles du jeux.C'est état des choses persiste jusqu'à nos jours. Nous avons d'un coté les lobbys des finances, de l'autre coté les acteurs politiques, puis la masse évoluée ,urbanisée surtout. Mais au final c'est une minorité dictatoriale élue qui diriger pendant un temps donné. Un exemple typique, les congolais sont 88 millions, au départ le corps électorale était de 45 millions, puis 40, 30 millions. Le jours des...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 07.06.2019 à 15:31

Benoît les baluba sont mes frères mon problème c'est kabila et kagame j'aime Félix mais j'aime son alliance avec les rwandais , car les congolais ne sont pas considéré par le rwandais ont tué les congolais comme des bêtes, comment Félix peut accepté a travailler avec kabila au moment nous avions combattu pour la rupture et non pour la continuité

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
In God We Trust | DXQNBPE - posté le 07.06.2019 à 14:06

J'espère que lorsque Moise parle d"implosion" il ne fait pas référence à un plan de guerre qui serait en préparation dans l'autre camp de Lamuka. N'ayons pas une mémoire courte et que l'histoire nous serve de leçon. L'affrontement qui avait opposé Mr Bemba au Raïs risque de se répéter si Bemba veut récupérer cette lutte que mène Fayulu pacifiquement...Wait and See!

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 07.06.2019 à 13:31

L'énnemi commun des RDCongolais c'est KANAMBE HYPOLITTE la lutte doit être orientée vers ce sanguinaire et sataniste qui a introduit le culte de personnalité en RDC et qui dirige par défi en mettant FELIX comme son masque. Là tout le peuple est abandonné, les députés, Sénateurs et Gouverneurs nommés par KANAMBE continuent à preter fidelité: Une Honte pour la RDC. La CAF a annulé la victoire de EST le match à rejouer dans un pays neutre, serait-il possible en RDC de remettre la pendule à zéro: A vous de répondre pour la moralité ( car C. NANGA est sous sanctions, une CENI neutre peut aider la RDC à sortir de la crise

Non 6
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 07.06.2019 à 13:16

BOKOLELA, tes freres de bandundu sont aussi nombreux au kasai, a tshikapa, ilebo, luiza, kananga et ils ont un quartier a mbujimayi en cas d' attaque de kasaiens chez toi, tes freres serons aussi attaquer au kasaï

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ariel | 8ML5E6J - posté le 07.06.2019 à 12:52

Je me demande pourquoi on doit appeler opposant toute personnrqui dit non ou qui peut critiquer objectivement le pouvoir en place? Je pense que c'est de la que viennent la haine et les disputes haineux que nous voyons aujourd'hui. Les Republicains et les democrates aux Etats unis, pourquoi il ne s'appelent pas des opposant? La gauche et la droite en France... Il est temp pour nous Congolais de penser aux reformes plus adaptées à l'homme Congolais qui peut mieu suivre ce qui se fait ailleur que de penser aux réalités du Pays.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 07.06.2019 à 12:38

L'on s'imagine un peu Étienne Tshisekedi aller siéger au parlement après les élections de 2011 pour y faire cette fameuse opposition républicaine. Ça lui aurait rendu ridicule. Et si Katumbi était à la place de Fayulu, allait-il juste capituler et s'asseoir lui à faire le Eliezer, pied dedans pied dehors le pouvoir?

Non 6
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 07.06.2019 à 12:38

papa wa roma tu n'est pas combattant tu n'es qu'un lâche et Kinshasa n'est pas ta ville ,Kinshasa est la ville de bateke ,ta ville c'est kananga et nous nous sommes prêt qui vivra vera nous allons vous chassée dans notre ville comme des chiens

Non 10
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 07.06.2019 à 12:20

Katumbi ne pourra être élu président que lorsque les jeux de faux penalties cesseront et se liguer aux individus du type Fatshivit qui ont rejoint le camps de joueurs de ces faux penalties ne l'aidera nullement. Il es peut-être lui compris que le pays est un non-democracy land et ainsi il cherche à faire avec ça pourquoi vu qu'il fasse ses affaires.

Non 8
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yitschzhack | 87KR6U7 - posté le 07.06.2019 à 12:18

ce qui se concoit bien, s'ennonce clairement et s'accompli aisement, Lamuka bande des aigris et frsutés sans idéologies a longue duréé

Non 6
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 07.06.2019 à 12:08

bokolela | FZNBCEB - posté le 07.06.2019 à 11:03: E?tshisekedi n'a jamais eu des ennemis jurés! preuve qu'il etait patriote,il etait à gbadolite pour consoler mobutu,à cap martin quand mobutu etait malade, et meme l'autre ancien rebelle qui,par haine avait comploté contre lui pour qu'il ne soit pas dans 1+4,lorsqu'il s'est retrouvé dans le container de la CPI,il est allé le fortifier!

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 07.06.2019 à 12:04

Moise sera elu president apres les 10 ans de Felix,et comme ces mpaghistans sont dans la logique de diviser le pays en bloc, chose dont a souffert à l'université,nous verrons comment l'un d'eux se fera elire uniquement avec sa province! mais katumbi aura le centre,l'Est ,le katanga et meme une grande partie de kinshasa!

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma | HVZ53G8 - posté le 07.06.2019 à 11:19

Si une plate forme electorale ne prend pas le pouvoir logique elle doit Se dissoudre en ses parti composantS normal donc pour LAMUKA,Katumbi ne peut jamais revendiquer la vérités des urnes car Fayulu candidat de lamuke n'était que à cause de l'indisponibilité de Bemba et katumbi pressque comme kamerhe est devenu opposant à l'abence de tshisekedi en 2006...Fayulu lui ne peut plus reculer, 7% de kamerhe de 2006 continu à peser, à plus forte raison 38% de fayulu feront rage un jour. maintenant libre katumbi doit reprendre sa place dans les tetes de congolais(safari ou une autre campagne?)fayula a deja une place qu'il doit défendre, maintenir ou améliorer, de tout ce que precede...

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 07.06.2019 à 11:14

moise katumbi a totalement raison, car il a l'amour patriotique, l'autre incivique ancien chef rebelle se croit où encore à GEMENA ???? mais non tu sera à KIN où nous allons te diluer, essaie et tu verras cmt les combatants vont te dissoudre, votre FAYULU a jugé bon de danser car il a compris qu'il n'a aucune force devant les combantants, alors on verra ce 23 Juin, si tu te crois à GEMENA, cher ancien rebelle tu risque de retourner encore au CPI pour 20 ans cette ci ci, nous voulons la paix comme le dis KATUMBI et non des betises qui ne servent à rien, prend ta femme et tes enfants avec FAYULU mettez vous dans la rue et faite vos idioties de marche

Non 9
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 07.06.2019 à 11:07

@Muravumba, qui a peur de la balkanisation; n'est-ce pas vous qui êtes coincés au centre et est du pays où vos rivalités tribales sont depuis l'époque coloniale. Faites votre république là et on vous verra courir à l'ouest (terre qui a toujours été d'accueil et de paix) en demandeur d'asile. On peut sentir comment vous allez s'entre-déchirer pour des stupidités comme le diamant de Mende et Ngoie Kasanj.

Non 8
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 07.06.2019 à 11:03

anonyme on a pas boudé le cadavre d'Étienne mais au contraire on ne pouvait pas supporté la présence de l'ennemi juré d'Étienne dans son deuil ? a l'instar de Paul kagame , comment tu peux accepté kagame soit parmi les organisateurs du deuil d'Étienne là c'est trahir la mémoire d'Étienne . Étienne avait di d'abord le peuples or chez fcc il y a un principe d'abord kabila donc tout le fcc leur priorité c'est kabila et non les peuples alors alors comment travailler avec des gents qui ont comme priorité kabila et kagame donc c'est de dire a Félix a divorce avec kabila parceque personne n'est pas congolais ,malgré vous avez changé le discours suite au pouvoir, c'est la honte...

Non 9
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kanf | MLGDWBJ - posté le 07.06.2019 à 11:01

Pourquoi Fayulu joue cette carte. Il est normal de parfois reconnaître les mérites de quelqu'un. J'ai comme l'impression qu'il prie pour que le président Félix échoue. L'opposition congolaise devra changer la manière de s'opposer, de toutes les façons et comme ils le disent, ils se battent pour le peuple congolais, alors pourquoi ne pas travailler ensemble pour ce seul objectif? Plutôt que de continuer de critiquer, appréciez et appuyer cas même ce qui est appréciable, et contribuer à changer ce qui doit être changer, le peuple se souviendra de vous toujours.

Non 2
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 07.06.2019 à 10:57

Katumbi ne fera pas imploser Kinshasa. Lamuka de Kinshasa n'est pas acquis à Katumbi pour créer une bataille rangée. Katumbi veut faire ses affaires avec le nouveau régime tshibilie comme on l'appelle.

Non 15
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 07.06.2019 à 10:57

Je pense que tous ces opposants acause de leurs stupidités ils serons tous invalider en 2023 car il suffit seulement qu' on les trouve avec quelques petits ou grands probleme et qu' on les transfere a la justice ce fini pour eux, cellui qui ne sera pas sage doit pleurer en 2023: eli, eli, lama sabachtani.

Non 4
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 07.06.2019 à 10:43

qui vous a di que katumbi ne va pas travailler avec Félix ? qui a recommandé kyungu chez Félix ? katumbi c'est mieux de dire a Félix de démissionner pour n'est pas vendre le pays au profit rwandais parceque le pays est géré par kabila et kagame preuve en est Félix vient de nommé le premier ministre selon la constitution or la même constitution veule que les ministères de souverainité revient au president de la république mais céla est devenu un objet de débats alors comment vous allez me dire c'est Félix qui gere le pays au moment il est incapable de dire non a kabila

Non 19
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bernard | GABP1OK - posté le 07.06.2019 à 09:59

FAYULU, tu dois apprendre a être reconnaissant envers KATUMBI...Qui te connaissais ici dans ce pays??? Grâce à la popularité et argent de Katumbi, tu es parvenu a battre ta campagne, et sortir 2ème...ojd8 tu veux te faire aussi leader? NON!

Non 20
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congo yetu | PXFHW23 - posté le 07.06.2019 à 09:50

vraiment, nous les congolais on a plus besoin du crise au pays. Dieu aide nous

Non 3
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 07.06.2019 à 09:42

Moise n'a jamais dit qu'il va travailler avec Fatshi au sens de participer à l'exercice du pouvoir exécutif. Cela doit être bien compris. Il a toujours soutenu qu'il fera une 'OPPOSITION REPUBLICAINE' c'est-à-dire celle qui oeuvre pour les intérêts de la nation en félicitant là où il le faut et en condamnant avec la dernière énergie si nécessaire. Pour illustration il a condamné la mise sous-tutelle du tricheur par ses copains de la triche dans sa fameuse métaphore du taxi à deux chauffeurs. Comprenne qui peut. Le tricheur a été proclamé légalement vainqueur et l'unique choix judicieux c'est de faire avec jusqu'en 2023 espérant un scrutin transparent pour porter MOKAT...

Non 8
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 07.06.2019 à 09:31

Hier quelqu'un du FCC disait ceci:"nos adversaires de LAMUKA sont ACCÉSSIBLES que nos AMIS DE CACH avec qui nous sommes pourtant en COALITION...si ça continue comme ça c'est souhaitable de METTRE FIN À CETTE COALITION". C'est tout dit. Je me pose juste une question de curiosité: comment Moïse peut-il aider Félix à gérer le pays aussi longtemps que ce dernier est en coalition avec le FCC?

Non 5
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Marechal T | AT3NI3S - posté le 07.06.2019 à 09:28

Moise Katumbi a toujours parler du mal de KABILA étant "SANGUINAIRE",comment au jour d'aujourd'hui le même Moise s'accroche au même pouvoir que Kabila est Partenaire. Du vivant D’Étienne Tshekedi, rappeler vous que, il n'a jamais était Républicain dans son combat car l'histoire n'a pas changer. Voila les Opportunistes se font connaitre.

Non 10
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 07.06.2019 à 09:27

Dans une affaire ou il y a 7 patrons, les choses ne marcheront pas bien. dans cette guerre froide (KATUMBI-FAYULU)dans leurs approches, tous ont raisons, mais le mal ce que dans l'aile FAYULU on sent la haine, la jalousie envers FATSHI, la ce n'est plus la resistance, mais l'on cherche a creer un chaos dans la capitale, mais DIEU les attends aussi au tournant.

Non 13
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 07.06.2019 à 09:12

je me demande comment Moïse va aider Félix a géré le pays ? parceque le pays n'est pas géré par Félix mais plutôt par kabila et kagame ,Félix est juste un mandataire, alors voulez-vous que tout le monde puissent fléchir devant kabila et kagame sous prétexte de la paix et le soutien a Félix c'est l'hypocrisie de la part de katumbi ,qui vous à di que Félix a besoin de l'aide de lamuka pour gérer la rdc ? au moment kabila et kagame sont avec lui, Moïse qui a besoin de Félix mais Félix n'a pas besoin de Moïse es que Félix a déjà cité le nom de Moïse mais au contraire il parle de fayulu

Non 23
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 07.06.2019 à 09:06

La balkanisation en marche, nous imposerons soit la délocalisation de la capitale au Sankuru soit l'émergeance de la République des Volcans à Goma.L'avenir sera très riche en rebondissements stratégiques.Quand ce jour arrivera, les congolais qui dorment aujourd'hui se reveilleront en chantant pour la gloire de notre Chef.

Non 13
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 07.06.2019 à 09:05

Le chairman MOISE KATUMBI doit faire beaucoup attention, Felix kanambe est dans un marriage, en le supportant Moise risque de se trouver aussi sous la direction de l'autorite' morale du mariage FCC-CACH qui est Hypolite Kanambe. N'oubliez pas que Felix ne s'est pas encore emancipe', il sous son mari, comme dans un marriage normal, la femme doit etre soumise. Attention MOKAT !

Non 19
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 07.06.2019 à 09:05

bokolela | FZNBCEB - posté le 07.06.2019 à 08:58:suivre la politique de Etienne dont vous avez boudé le cadavre à cause de votre haine viscerale? une idiotie!

Non 9
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ilunga k | OVBSTLI - posté le 07.06.2019 à 09:04

En physique on nous enseigne que plus on devient dur, plus on est fragile, cassant. Il faut toujours savoir faire le mélange (alliage) pour augmenter la résistance. Ceux qui pense que Lamuka va soulever la population se trompent, c'est juste un leurre. Si faux, qu'il donne un mot d'ordre et on viendra combien vont descendre dans la rue à kin, goma, katanga, 2 Kassaï, équateur, kivu, bas Congo, Bandundu, haut zaire, etc. Maloba ya pamba. Que nos amis s'organisent et attendent 2023. MAFA et Muzito ont une peur bleue de cette échéance car avec jp bemba, katumbi, kamerhe et autres, BAZA TE.

Non 11
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 07.06.2019 à 09:03

la situation est claire: Fayulu,Bemba,Muzito et Matungulu sont dans la logique des blocs Est et Ouest d'avant le 24 Avril 1990, idée soutenue par Mosengo et Kengo, donc katumbi doit interrompre son mariage avec ces tribalistes qui tentent de l'utiliser comme tremplin et lui jouer ensuite le coup qu'ils ont joué à Fatshi à Geneve! et si katumbi reste dans cette opposition intelligente, je le vois à la tete du pays apres les 2 Mandats de Fatshi,fayulu avec sa haine ne dirigera jamais ce pays,que cela soit noté comme tel.

Non 21
Oui 46
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 07.06.2019 à 08:58

es que c'est Félix qui dirige ou bien c'est kagame et kabila qui dirigent ,si katumbi et son ensemble croient que le pouvoir vient du Rwanda pas tout le monde , nous allons suivrez la politique d'Étienne et non de son fils qui veut faire de la rdc un allié principal du Rwanda, si Félix a besoin de notre soutien qu'il divorce avec kabila et kagame

Non 17
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
HELLO | MR3X97X - posté le 07.06.2019 à 08:55

L'idée de Fayulu est déjà dépassée, nous ne sommes plus dans la logique de revendiquer la vérité des urnes. nous sommes dans l'opposition pour gérer le pays.

Non 17
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.06.2019 à 08:50

Les Kinois sont indisciplines, certes vous avez des partissnts, mais de la a parler de implosion ou bruler Kinshasa cela veut dire ne pas connaitre Kinshasa et la misere du peuple. Au Congo il y'a une vraie guerre c' est la survie, comment arriver au soir sans faim, pendant que voudrais tous vous vous pavonez dans la belle vie. Ce qui n ' avait pas reussie a l ' udps, clc, eecc Je ne sais comment vous allez reussir. Laissez Fayulu occuper le vide laisse dans la Rue, le peuple va decider.

Non 4
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 07.06.2019 à 08:47

Moise incarne bien cette vision dans ses discours et actes ce qui justifie sa popularité devant les congolais qui savent transcender les clivages tribaux incarnés par les médiocres, les tricheurs et leurs fanatiques.

Non 9
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 07.06.2019 à 08:43

SHAKA | 2ZKD172, tu te passes pour un fin limier du tribalisme et pourtant tu es le cheval de bataille de sa diffusion, si non l'incarnation humaine. Tu n'as tes grosses lunettes que pour voir du tribalisme partout parce que tu le chéries et qu'il t'a imprégné la chair et le sang. Honte à toi car nous congolais avons démontré à plusieurs reprises que nous ne sommes plus de cette petitesse d'esprit, de cette conception de bas étage de notre société. Ce qui importe pour nous comme l'a si bien dit le président MOKAT c'est le bien-être du congolais et le développement du Congo.

Non 2
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 07.06.2019 à 08:43

pourquoi vous avez oublier la politique d'Étienne car ce dernier jusqu'à sa mort il n'a jamais été républicain mais toujours radical, Moïse katumbi est coincé par son ensemble surtout Gabriel kyungu or la position actuelle de katumbi diminuer sa popularité car les kinois sont habitué avec la politique d'Étienne , or Félix=kabila=kyungu=katumbi donc se sont des alliés or les congolais ont les dégoût de nom kabila , devenir un allié de kabila c'est dangereux parceque le Rwandais aurait toujours la monopole sur la rdc raison pour laquelle vous voyez la présence rwandais même a la délégation de Félix aux usa, kagame est devenu libre en rdc or si Étienne était au pouvoir...

Non 16
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 07.06.2019 à 08:37

Le vrai probleme c'est le marriage Hypolite Kanambe-Felix Trichekedi. Le deboulonnement risque de faire saute' le couple. Felix fait semblant de resister, comme le cas du premier ministre, le nom etait LA DEPUIS LONGTEMPS, MAIS IL VOULAIT FAIRE CROIRE AUX tALIBANS QU'IL RESITE. PONGI YA BEBE. Nous voulons savoir le contenu de l'accord, vous allez voir comment Felix Kanambe a vendu le pays.

Non 74
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 07.06.2019 à 08:24

Monsieur MOKAT et SEM le Président FATSHI, il convient de comprendre bien une chose : le FCC n'est pas un enfant de cœur. Il incarne le diable en personne et, ce dernier n'est jamais distrait. A la première occasion, il frappe. Si LAMUKA peut amener, dans l'immédiat, la population à déboulonner ceux qui nous ont paupérisé et ne sont pas prêts pour le changement. Alors pourquoi pas ?

Non 11
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 07.06.2019 à 08:05

KAMITATU EST AUSSI DE L'OUEST ET TANT D'AUTRES DANS L'ENSEMBLE IL FAUT PAS VOIR TOUJOURS LE RÉGIONALISME PARTOUT,C'EST CLAIRE QUE KATUMBI CHERCHE A SE POSITIONNER. IL JOUE A L'HYPOCRISIE.

Non 20
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NKANSHAMA | 9BGL4H4 - posté le 07.06.2019 à 08:04

Si les leaders de LAMUKA sont réalistes, ils adopteraient la position de KATUMBI.si on engrosse ta fille et que tu exige à l'auteur de la grossesse ou à sa famille de reconstituer la fille comme elle était avant toute discussion. Quelle sera la conséquent? Vous n'aurait jamais l'occasion de discuter et la fille va accoucher peut-être sans le soutien du père de l'enfant. C'est à cela que ressemble la lutte pour la vérité des urnes. Donc aujourd'hui, il faut admettre que Tshisekedi a triché mais c'est lui le président jusqu'en 2023.Toutes discussions ou stratégie politique ne tenant pas compte de cette réalité est une perte de temps.

Non 7
Oui 34
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le double | EFRMHPD - posté le 07.06.2019 à 07:35

Je suis contre tout politicien allant dans le sens de la guerre,si Felix a volé la victoire,je crois que même dans la bible entre 2 frères Jacob et Esau l'un vola la bénédiction de l'autre,je trouve que Felix semble avoir la bonne volonté d'aller dans la bonne direction alors ne perdons pas cet élan,je suis de Coeur avec Katumbi qui aime la paix, car la paix va nous aider à nous développer,la RDC est en retard sur tous les plans...

Non 10
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 07.06.2019 à 06:43

il y a maintenant deux axes politique en RDC comme je l'avais dit jadis un axe EST avec Kabila,Katumbi,Kamhere, Katumbi et autre axe Ouest avec Bemba,Muzito,Fayulu,Matungulu ,dans l'opposition politique il y aussi l'opposition tribale, les swahilis et les lubas contre les bangalas et les bayakas, c'est une réalité

Non 42
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Me Alain Lumony | K65MHWD - posté le 07.06.2019 à 05:49

(...)plutôt que les ambitions politiques individuelles ou partisanes, serve d'exemple aux autres politiciens congolais.

Non 2
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Me Alain Lumony | K65MHWD - posté le 07.06.2019 à 04:56

La position de Moïse Katumbi est empreinte de baucoup de bon sens ; notre pays n'a pas besoin de pyromane en ce moment extrêmement délicat de son histoire. Que ce sens élevé d'homme d'Etat dont fait montre Moïse Katumbi, qui privilégie la paix publique, donc l'intérêt général, plutôt que les ambitions politiques individuels ou partisans, serve d'exemple aux autres politiciens congolais.

Non 9
Oui 38
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 07.06.2019 à 03:34

Si Dieu me fait grâce de voir 2023 je vais voter pour MOÏSE KATUMBI, et si j'ai supporté FAYULU en 2018 parce qu'il était avec MOÏSE KATUMBI, parce que je suis sûr que si MOÏSE KATUMBI est président aujourd'hui en RDC les choses vont changer. PRÉSIDENT MOÏSE KATUMBI

Non 10
Oui 42
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 07.06.2019 à 03:28

Moi je pense que la politique c'est un choix, le grand problème pour nous c'était d'abord de répondre le pays entre les mains des étrangers malgré que ces malfrats ont pris toutes les institutions mais le cahier de charge du président est primordial, explique typique kabila n'a pas respecté les accords de la cenco mais tshisekedi vient de mettre celà en pratique, les prisonniers politiques sont tous sorti de la merde de kabila, je ne trouve pas d'inconvénient par apport à la position de MOÏSE KATUMBI et tout ces plateformes ont été créés pour des élections, MOÏSE KATUMBI c'est un homme de paix et il faut qu'il reste dans sa logique, rendez-vous 2023

Non 5
Oui 143
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Déraillement de train dans le Tanganyika : Denise Nyakeru déplore des décès évitables

Société ..,

Le présidium de Lamuka pourrait se réunir fin septembre (Kivuata)

Politique ..,

Dossier MCK: Les fans de Lupopo assiègent la résidence de Muyambo à Lubumbashi

Société ..,

Situation générale du pays : Ensemble pour le changement interpelle Félix Tshisekedi !

Politique ..,