mediacongo.net - Actualités - Piaget, une peau tout en or



Retour Style et Beauté

Piaget, une peau tout en or

Piaget, une peau tout en or 2019-06-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/06-juin/03-09/piaget.jpg -

Le joaillier Piaget, en véritable alchimiste, transforme le métal précieux en écailles de reptile. Une mue magistrale.

Tissé, frappé, ajouré, grainé et désormais écaillé… Depuis plus d'un siècle, Piaget joue aux alchimistes en métamorphosant l'or en art horloger et joaillier. « Nous proposons près de 100 textures différentes », confie Alain Borgeaud, responsable du patrimoine de la maison, pointant du doigt une réclame de 1985 clamant que « le temps Piaget ne se mesure qu'en or ».

Inspirés par un modèle d'archive, les artisans dévoilent cette année une étonnante montre en or texturée, semblable à une peau de serpent s'étirant du cadran au bracelet. Pourquoi ne pas se contenter d'un luxueux bracelet en peau exotique ? Parce que, à pièce d'exception, écrin d'exception ! « Ne travailler que l'or est une manière de mettre en valeur l'ouvrage des horlogers et des bijoutiers dont l'art et la maîtrise ne doivent s'exprimer que dans le plus noble des métaux », explique Alain Borgeaud. Faire ainsi vivre la matière en jouant sur les effets du travail des surfaces permet aussi de donner à l'or la souplesse, la fluidité et la légèreté d'une seconde peau.

Entre ombre et lumière. Pour autant, donner vie à l'Extremely Lady Ecailles n'est pas une mince affaire. Il s'agit d'assembler, un à un, des centaines de micromaillons. Répartis en rangées de quatre, ils sont articulés autour de vis sur lesquelles il aura fallu, préalablement, percer au laser de microscopiques entailles. Chaque élément disposant d'un sens précis, toute erreur mettrait en péril la souplesse du bracelet. Une fois les maillages réunis vient l'heure de graver le motif qui ondulera tout du long. Les squames polis et brossés à la main en infimes variations jouent entre ombre et lumière, enlaçant le poignet tel un ruban aux reflets chatoyants. « Chaque montre réclame plus d'une vingtaine d'heures de labeur aux 40 artisans qui travaillent l'or au sein de la manufacture de Plan-les-Ouates », résume Balthasar de Pury, chez Piaget.

Afin de maîtriser toute la chaîne et d'amortir les inévitables erreurs sur ses pièces d'exception, la firme, propriété du groupe Richemont depuis plus de vingt ans, s'est équipée d'une fonderie d'or. Un privilège dont seul Rolex et Patek Philippe peuvent également s'enorgueillir.

Précieux reliquats. « La fonte de l'or est la première et la dernière étape du processus de fabrication du garde-temps, car nous recyclons l'intégralité des reliquats », explique Balthasar de Pury. Il se dit qu'il y a quelques années, lorsque Johann Rupert, le PDG de Richemont, installa ses bureaux dans ce qui était alors les anciens locaux de la maison Piaget à Genève, des centaines de milliers de poussières d'or furent retrouvées dans les lattes de parquet et les faux plafonds. La fonte des résidus permit de financer la rénovation des lieux.

Elle encouragea également l'industriel sud-africain à mettre en place un système innovant de récupération des poussières d'or. Filtres à air, filtres à eau et « poubelles à or » pour réunir les morceaux visibles à l'œil nu… rien ou presque n'échappe à cette réorientation de grande ampleur. « Nous ne perdons que 0,7 % de matière première par an », confirme Balthasar de Pury désignant un lingot tout juste sorti du four. 8 kilos - soit 300 000 euros - ont été récupérés à partir des restes de la semaine passée. « Ce gros bloc sera taillé pour former index, lunettes, boîtiers et maillons ». Et, dans quelques jours, de nouvelles Extremely Lady Ecailles verront le jour. Chez Piaget, rien ne se perd, tout se transforme !


lepoint/MCP, via mediacongo.net
271 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Les cosmétiques pour bébés nocifs pour leur santé
left
ARTICLE Précédent : CAN 2019 : Seth Kikuni appelle au respect du contrat signé avec la FECOFA