mediacongo.net - Actualités - Invalidation des Députés : Félix Tshisekedi, le Grand Perdant 


Retour Politique

Invalidation des Députés : Félix Tshisekedi, le Grand Perdant

Invalidation des Députés : Félix Tshisekedi, le Grand Perdant 2019-06-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/parlement_rdc_19_0214.jpg -

Sans vouloir interférer dans le fonctionnement d’une institution indépendante, nous estimons néanmoins qu’en notre qualité de politique, nous avons aussi droit d’émettre un point de vue par rapport à certaines questions qui touchent le secteur politique. Tel est le cas des arrêts de la Cour constitutionnelle qui ont invalidé en majorité les membres de l’Opposition parlementaire.

Avant d’analyser ces arrêts, je me donne l’obligation de rappeler que la Constitution de la République démocratique du Congo, notre pays, donne les modalités et la procédure pour la sélection et la nomination des membres de la Haute Cour, pour permettre l’équilibre et éviter les émotions dans les prononcés de ses décisions afin que le peuple puisse bénéficier des procès justes, étant donné que ses arrêts sont sans appel, à peu près comme la composition de la Ceni.

Grande est notre surprise de constater que cet esprit voulu par les législateurs n’existe plus dans le fonctionnement de ces institutions. Ce qu’ils voulaient éviter revient en force.

Nous estimons que ces arrêts de la Haute Cour casse l’élan de la démocratie et fragilise les acquis de l’alternance pour lesquels le peuple a payé de son sang en vue d'y arriver. En invalidant, en majorité, ceux qui ont été d’avance minorisés par la Ceni, suite aux calculs politiciens contre toute attente des électeurs, la Haute Cour n’a fait que remuer le couteau dans la plaie des Congolais qui veulent voir les choses changer. Il faut ici souligner que l’Opposition dans une République ne doit pas être considérée comme un cancrelat qu’il faut écraser, mais comme la sentinelle du peuple pour une gestion républicaine.

La question qu’il faut se poser est celle de savoir comment le peuple pouvait-il rejeter JKK au sommet de l’Etat et reconduire ceux qui, pendant plus 18 ans, n’ont pas travaillé pour satisfaire les besoins primaires de cette population ?

En renforçant les rangs du FCC, la Cour constitutionnelle est tombée dans le jeu politique, au lieu de trancher en toute indépendance. En agissant ainsi, la Haute cour semble ne pas reconnaître la victoire de l’Opposition à la présidentielle du 30 Décembre 2018, alors que tout le monde sait que les deux pôles de l’opposition (Lamuka et Cach) ont, lors de ces élections, bénéficié de l’adhésion populaire. Si c’est le contraire, il fallait remettre JKK à son trône ou encore repêcher son dauphin quel que soit son échec.

Quand on invalide les Élus du peuple au profit des nominations, à quoi devons-nous nous attendre ? N’est-ce pas à la colère du souverain primaire qui risque de tout paralyser et rendre le pays ingouvernable, étant donné que ces arrêts ne sont bénéfiques ni pour Cach, ni pour Lamuka, les deux pôles qui traînent la majorité du peuple derrière eux.

Je déplore et condamne ici l’invalidation de l’Honorable Raphaël Kibuka, l’un des meilleurs élus de Kinshasa ; l’Honorable Chérubin Okende, mon colistier, au profit d’une personne dont la liste n’avait qu’à peine 15 000 voix en tout, selon la Ceni, pendant que la nôtre a presque 45000 voix ; celle de l’Honorable Jean Goubald Kalala dont le peuple attendait sa touche pour le changement dans la gestion de la chose publique qui n’est pas à confondre avec la chose privée, selon l’esprit de sa prestation artistique. Le cas de mon ami Daniel Safu est aussi une surprise désagréable et un manque à gagner pour une démocratie.

Cette démarche qui tend à créer une crise politique dans notre pays devrait être évitée par la Haute cour. La colère du peuple le lundi 10 juin au Palais du peuple ainsi que les manifestations dans quelques provinces de la RDC doivent être considérées comme un avertissement et non comme une réaction simple.

Comment allons-nous fonctionner avec un Parlement monocolore dans une République, comme si l’on était dans un royaume ? En cas d’une crise politique sérieuse, qui portera la responsabilité ?

Je pense à mon humble avis qu’en écartant les Élus du peuple au profit des non-Élus, la Haute Cour est allée à contre-courant avec l’institution Président de la République qui est la plus grande victime des ces arrêts. Et cette démarche risque de plonger le pays dans le chaos, au lieu d’orienter nos actions vers le relèvement de notre cher et beau pays.

A tous de s’impliquer au lieu d’être de simples spectateurs et juges de touches, comme si le pays n’appartenait qu’aux autres et non à nous tous.


La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
5032 suivent la conversation
22 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | J4TI6QP - posté le 13.06.2019 à 16:41

La Basse Cour voisine de la jungle, qui peut encore accepter ses arrêts. Souvenez vous de l'arrêt en faveur de JC Kazembe mais rejeté par KANAMBE Hypolitte et ses acolytes et il était remplacé sans que cette Basse Cour ne prononce aucun mot. Basse Cour voisine de la jungle

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 13.06.2019 à 10:28

Félix n'a jamais gagné quoi que ce soit, normal que ceux qui le gavent le fasse à leur juste mesure.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un combatant | BE8KI5L - posté le 13.06.2019 à 10:16

Nous passons d’une crise de légitimité a l’absence de l’Etat. Kabuya ne peut controller Fils Mukoko qui crée un gouvernement parallel. Kabund regarde dans le vide FCC tester une manoeuvre politique qui va renvoyer Felix dans le prison comme Bizimungu de Rwanda. Le President ne peut ni créer l’ordre par le Police, ni declarer un état d’urgence.Le problème de légitimité se solve au problème du vide politique au sommet de l’Etat et l’effondrement des institutions. FCC, Lamuka et CACH sont dans les rues. Les bureaux sont abandonnés.Qui vera le coup d’Etat?

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 13.06.2019 à 09:06

Il y a un "garant "de l' ETAT, du fonctionnement des institutions QUI SE prélasse dans les suites des hôtels de luxe, QUI SE BALADE en avion à raison de 4 millions de dollars par jour, de frais de mission !!! Face à la désintégration de L Etat congolais,aux désordres ,à l'inanition de la nation et à LA CONFUSION actuelle,au blocage des institutions, e l Etat,le "garant "de la Nation en plus d être INCONSCIENT s'avère être IRRESPONSABlE !Que le parlement se conforme à la Constitution et engage la procédure pour LA DESTITUTION de celui qui EST INCAPABLE de garantir le bon fonctionnement des institutions de la RDC

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
chunks | Z28NX2R - posté le 13.06.2019 à 08:59

Nous pensons que le peuple va arriver là ou il faut tout chambouler dans ce pays commencant par la dissolution de l'assembléé nationale; de la cour constitutionnelle et de la ceni et nous allons reorganiser des nouvelles elections. Que les imbeciles du fcc sachent bien que le peuple gagne toujours et on va y arriver trop bientot en reorganisant les elections legislatives dans ce pays pour trop bientot.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 13.06.2019 à 08:38

Dieu dit A MOISE " Va dire A Pharaon de laisser alle' mon people, mais j'endurcirais son Coeur "(EXODE 7:1-3), nous connaissons la suite comment l'armee de Pharaon etait englouti dans la mer. La kabilie pense qu'elle devient plus fort, mais c'est le debut de la fin. Wait and See

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JKK | 5N56XLA - posté le 13.06.2019 à 08:33

Que le FCC continue à malmener Félix car ce dernier paie les conséquences de sa trahison du peuple congolais. Qu'est ce que nous attendons encore pour confirmer que Félix a été nommé par Kabila? Vraiment non loin d'être tribaliste ; les kasaiens sont .......... A vous de compléter. EXEMPLE: BADIBANGA, tshibala, tshisekedi tous kasaiens

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ILMA | 2XLMQTX - posté le 12.06.2019 à 23:13

La cour de la honte!

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ILMA | 2XLMQTX - posté le 12.06.2019 à 23:09

Un article réfléchi ! Il faut une Révolution pour chasser la racaille du Fcc!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ILMA | 2XLMQTX - posté le 12.06.2019 à 23:06

Mon pays n' est pas un territoire conquis du Fcc,conglomérat des corrompus! La Révolution va changer la donne.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.06.2019 à 22:55

(Suite ) en Europe on dit ce le papier qui parle dans les tribunaux, le reste sont les paroles en l' air.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12.06.2019 à 22:52

Un article vraiment ridicule. Les parti politiques sont comme des ecoles ou Salles de classe. Dans une salle le nombre des promus nous en dit long sur les enseignants. Dans une salle de classe si nous avons un nombre eleve des buses, cela veut que l' enseignant n 'est pas de haut niveau. Je vois tres mal notre corso supreme passer le temps a invalider les deputes de Lamuka. Le doute est legittime mais de la a getter l' ombre noir sur la cours parceque les congolais ne voulaient plus Kabila est une grosse bettise. La cours travaille sur des documrnts, pourquoi ne pas attendre ses documrnts? Si nous voulons un pays democratique, alors il faut cesser de voir la main noir partout. En Europe...

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 12.06.2019 à 20:56

ALAIN LUMONY :il y a un garant de l ETAT, du fonctionnement des institutions QUI SE BALADE en avion à raison de 4 millions de dollars par jour, de frais de mission !!! Face à l'inanition de la nation et à LA CONFUSION honteuse actuelle,au blocage du fonctionnement de l Etat,le garant de la nation en plus d être INCONSCIENT qu'il sorte de cette IRRESPONSABILITE qui le caractérise ! Et que le parlement aussi se conforme à la Constitution et engage la procédure pour LA DESTITUTION de celui qui EST INCAPABLE de garantir le bon fonctionnement des institutions

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 12.06.2019 à 20:43

DISTRACTIONS : il y a un garant de l ETAT, du fonctionnement des institutions QUI SE BALADE en avion à raison de 4 millions de dollars par jour, de frais de mission !!! Face à l'inanition de la nation et à LA CONFUSION honteuse actuelle,au blocage du fonctionnement de l Etat, la Constitution ne demande pas des voeux pieux pour réhabiliter votre fan club ! Le garant de la nation en plus d être INCONSCIENT qu'il sorte de cette IRRESPONSABILITE qui le caractérise ! Et que le parlement aussi se conforme à la Constitution et engage la procédure constitutionnelle pour ce cas

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Me Alain Lumony | K65MHWD - posté le 12.06.2019 à 18:24

...cette dissolution devant bien entendu être faite conformément au prescrit constitutionnel.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Me Alain Lumony | K65MHWD - posté le 12.06.2019 à 18:22

La situation présente constitue un motif politique suffisant pour que le Président de la République dissolve l'Assemblée Nationale, en vue d'autres élections législatives.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | X6TWO2P - posté le 12.06.2019 à 18:14

cela montre que la nomination avait commencé à la presidence et continue son bon chemin sans obstacle. ceux qui avaient accepté cette nomination à la tete du pays doivent en subirent les consequences. dans le cas contraire, le seul remede reste d'amboiter le pas des arabes Algerie, Tunisie, et autes. Si non, c'est une mort internelle que la Kabilie veut nous imposer.

Non 3
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sociologue | T1K14FP - posté le 12.06.2019 à 17:54

Martin fayulu l'histoire vous donnera raison bientôt ou tard la vérité des urnes sera en marche

Non 9
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hecantochires | HI783NZ - posté le 12.06.2019 à 17:48

Voilà cette cour vient confirmer comment FELIX qui a obtenu 15% est devenu président au détriment de celui qui avait fait 62%.Le monde entier est entrain de voir.

Non 12
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 12.06.2019 à 17:34

mawa, la cours instrumentalisee

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 12.06.2019 à 17:25

Je pense que les leaders de lamuka sont fatigué de la kabilié et ils risquent de se retirer dans la politique acause de jkk, je les conseille de patienté car felix doit se battre seul pour delivré tout congolais, il a ses strategies, bientot là la kabilié sera pousser dans un mur de lamentation, et chaque congolais aura la paix, bemba sera chez lui, katumbi mangera son pain en paix, fayulu va gerer son hotel en paix.

Non 10
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 12.06.2019 à 17:22

Les ARRÊTS DE LA COUR,non seulement ils viennent de NOYER LA MÊME COUR,mais ils viennent surtout d'exposer la même cour à la VINDICTE POPULAIRE face à ces décisions de la cour qui veut que les NOMMÉS DEVIENNENT ÉLUS et les ÉLUS DU PEUPLE soient IGNORÉS! La Cour Constitutionnelle vient de tomber plus qu'à son plus bas niveau en JOUANT UN RÔLE POLITIQUE et du coup elle vient de montre sa vraie face depuis les élections du 30/12/2018.

Non 2
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : La participation des imams à la journée d’action de grâce créé la polémique.

Religion ..,

Jean-Pierre Bemba à propos de F. Tshisekedi : « Il y a eu des Gestes qui ont été faits...

Politique ..,

Le président de la République visite les policiers blessés au meeting de Jean-Pierre Bemba

Société ..,

Recensement en RDC : chronique d’un fiasco

Politique ..,