mediacongo.net - Actualités - FCC-CACH : ça commence mal !



Retour Politique

FCC-CACH : ça commence mal !

FCC-CACH : ça commence mal ! 2019-06-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/06-juin/10-16/pprd_bureau_saccage_19_000.jpg -

Mauvaise odeur. Spectacle désolant. Violences, casses et autres actes de vandalisme. Discours acérés. Quolibets et autres injures à la limite de la déraison. Réactions musclées et disproportionnées. Le couple FCC-CACH, alors qu’il n’a toujours pas résolu la problématique de la formation d’un nouveau gouvernement après plus de quatre mois de coalition, subit-là, ses premiers couacs.

Même s’il n’est pas encore au point de bénéficier d’un certificat de divorce, la tension observée depuis le début de cette semaine, fait, néanmoins, dire aux analystes indépendants que cette coalition est sérieusement bousculée. Et qu’à la prochaine, si des dispositions appropriées ne pas prises, le pire est à craindre.

D’où, des appels se multiplient pour appeler Kabila et Tshisekedi à demander à leurs partisans au calme. Car, en effet, la gestion consensuelle du pays vers son redécollage tant souhaité par tous les congolais est de loin plus importante pour le salut public que la propension à se laisser entraîner sur le chemin ténébreux des conflits post-électoraux aux effets déchirants.

Pourquoi revenir aux pensées morbides et aux idées hystériques ?

Pour quelle raison doit-on ressusciter la hache de la guerre pour défoncer les pommes scellées de la fraternité et enfoncer le pays dans le bourbier ? Les événements de ces derniers jours à Kinshasa et Lubumbashi ont donné des chaudes sueurs aux cadres de la coalition FCC-CACH qui, apparemment, se sont montrés impuissants pour arracher la descalade.

Démonstration des forces

Militants et combattants répondant aux ordres des tireurs des ficelles, tapis dans l’ombre, ont lâché leur ire pour se déverser massivement dans la rue. Et, au solde de tout compte, l’on note qu’à leurs passages, des sièges des partis politiques, à l’instar du Pprd de Joseph Kabila, de l’ARC originale de Charles Nawej ont été totalement détruits grâce aux jets des pierres et autres projectiles des meneurs non autrement identifiés. Dans les deux familles politiques, l’on se rejette mutuellement la responsabilité de ces actes aussi bien ignominieux qu’infâmes.

Hier, dans la soirée, Patrick Nkanga, s’exprimant au nom de la famille FCC, a laissé entendre qu’une cellule de crise aurait été instituée pour arrêter la descente aux enfers. Sans en livrer les moindres détails, il a affirmé qu’il était question, pour cette cellule, de passer en revue ce qui s’est passé et puis, d’établir les responsabilités. Normalement, elle devrait dresser le bilan et présenter des propositions concrètes d’une issue durable à cette crise au sein de la coalition FCC-CACH qui, comme il fallait s’y attendre, risque de porter ungrave préjudice à l’installation de nouvelles institutions de la RD. Congo.

Juste en face, du côté de Lamuka, Fayulu, jouant à la récupération, a trouvé de l’eau à porter à son moulin pour se relancer sur le combat pour la vérité des urnes. Dès ce jeudi 13 juin, alors que c’est la fête des personnes atteintes de l’albinisme, lui mobilise les femmes, depuis la Gare Centrale, pour une marche vers la Constitutionnelle.

Au même moment, ce même jeudi, à partir du Palais du Peuple, siège du Parlement congolais, Fayulu dit vouloir drainer les Députés et Sénateurs de Lamuka – qu’ils soient invalidés ou non, vers la même Cour Constitutionnelle. D’ailleurs, il promet une série d’actions de grande envergure, le 30 juin 2019. Et, parallèlement, le Mouvement de Libération du Congo, le parti de Bemba dont l’arrivée à Kinshasa est confirmée pour le dimanche 23 juin à 10 heures, annonce, quant à lui, des manifestations pacifiques dont une marche contre les invalidations en cascade de ses Députés.

Tshisekedi-Kabila en démineurs

Comment gérer tous ces événements sans heurts, ni éclaboussures ?

Les autorités du pays, avec leur tête, Félix Tshisekedi quoiqu’en voyage à Malabo, GentinyNgobila, le Gouverneur de la Ville de Kinshasa, Kyabula, le Gouverneur du Haut-Katanga ainsi que tous les services de maintien de l’ordre public ont du pain sur la planche.

Car, en tout état de cause, en l’absence de l’accalmie, tous les espoirs cristallisés autour de la reconstruction de ce pays, de sa réinsertion dans le concert des nations démocratiques où les libertés riment, en même temps, avec la justice, de son émergence et de son développement dans une atmosphère de paix, d’unité et de concorde, risquent d’être sabordés dans un difficile et insupportable océan de sang que l’on a, pourtant, évité lors des élections du 30 décembre 2018.

Comme toujours, c’est donc vers le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, tête d’affiche de CACH, et Joseph Kabila, autorité morale du FCC, que sont tournés tous les regards. Ils ont la clé du problème qui empeste la scène politique congolaise. Ils se sont certes revus le week-end dernier à la résidence présidentielle de la N’Sele, mais, au regard de l’évolution chaotique de la situation politique de ces derniers temps, il semble que rien n’a évolué.

Une rencontre Tshisekedi-Kabila est donc cruciale pour non seulement sauver la coalition FCC-CACH, mais surtout ramener le calme dans la République. Ce qui pourrait épargner le pays d’un saut vers l’inconnu, alors que les éléments d’une déflagration généralisée se mettent presqu’en place.


La Prospérité / Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
2854 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | J4TI6QP - posté le 13.06.2019 à 11:49

Tu dois dire clairement à KANAMBE HYPOLITTE de faire profil bas, c'est lui qui est à la base de tout ce blocage en voulant imposer ses Médiocres Ministrables, la RDC n'est pas une propriété privée de KANAMBE et ses acolytes; le voilà aux commandes de la Basse Cour POUR invalider les députés de l'opposition et chercher à tout Contrôler Lui KANAMBE qui a nommé les Commissaires Spéciaux, Les députés, SENATEURS.... sans défendre la Constitution en ce jour ces Médiocres veulent se montrer défenseurs de la Constitution; NON Le Peuple va se prendre en charge, le Véhicule n'aura jamais 2chauffeurs, KANAMBE est retraité Chauffeur

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.06.2019 à 11:31

(suite) quant à l'insulte au chef de l'Etat ne rien d'autre qu'un pretexte pour marquer démontrer que c'est Felix qui est au commande, ou qui doit commander .Le gagnant dans sa pretestueuse guerre contre Kabila. Je ne pense pas que la nomination de Kiungu soit acte méritoire de grand géstionnaire, et n'a rien avoir avec l'intelligence humaine. La parole incoscient est dans notre langage de tous les jours, d'ailleurs nous disons meme une parole affectueuse. Si notre copain va au lit avec la femme du voisin, nous lui disons qu'il est incoscient du risque, sans pour autant qu'il se fache.

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.06.2019 à 11:11

(suite). Voilà pourquoi l'udps est un champ de cultivation d'un Etat vague, sans un modèle connue et des dirigeants qui ressemble à cet Etat imaginaire cdà à eux meme.Lorsque dans un parti politique manque des élèments des références il y'a seulement le désodre. Si l peuple de l'udps prend meme tshisekedi comme modèle, les gents de l'udps passeront leurs vies dans la rue.Donc le probème ne ragarde pas seulement FCC-CACH ,mais tous les congolais, puisqu'il y'a des générations des congolais qui avaient cru à l'udps on attendu en vain ce que ce parti promette ou promettait, et une nouvelle génération de l'udps qui va devoir vivre dans cet Etat imaginaire de vraie démocratie...

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.06.2019 à 11:07

La question est de savoir, quand est ce que l'udps a été un parti politique. Depuis sa prise part Tshisekedi wa Mulumba, UDPS est mvt de contestation. Dans l'Eglise Chretienne et Musulmane tous parlent du Paradis, mais personne n'y a jamais été,pourtant nous avons des talibans dans ces 2 églises. De dans le mvt. de l'udps,on a parlé de démocratie, puis la lutte de la vraie démocratie + l'Etat de droit. Personne parmi les dirigeants de l'udps nous a jamais indiqué ce modèle d'Etat vraie démocratie et Etat de droit non définie. Voilà pourquoi l'udps est un champ de cultivation d'un Etat vague, sans un modèle connue et des dirigeants qui ressemble à cet Etat imaginaire cdà à...

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 13.06.2019 à 10:58

tout ces petit monde ne comprennent rien a des règles démocratique, institutionnelles, tous marchent au sentiments de toute puissance tout comme la diasporas congolaise qui n'aide a rien ceux au pays avec leurs commentaires stupide sur les réseaux sociaux,il faudrait peut être instaurées de formations a tout les cadres et élus du pays pour apprendre des bases de fonctionnements des institutions

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Tensions FCC-CACH: le groupe parlementaire CACH appelle les uns et les autres au sens élevé de...

Politique ..,

« Jean-Marc Kabund n’a pas insulté Joseph Kabila » (Kabuya)

Politique ..,

Une mission gouvernementale attendue au Lualaba (Porte-parole)

Provinces ..,

Le FCC accuse Kabund de vouloir plonger le pays dans une grave crise politique et...

Politique ..,