mediacongo.net - Actualités - Boeing : des prestataires sous-payés derrière le bug des 737 MAX ?



Retour Monde

Boeing : des prestataires sous-payés derrière le bug des 737 MAX ?

Boeing : des prestataires sous-payés derrière le bug des 737 MAX ? 2019-07-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/06-juin/01-07/boeing_737_max_19_0214.jpg -

Des intérimaires payés quelque neuf dollars de l'heure sont-ils responsables des dysfonctionnements que connaissent les Boeing 737 MAX depuis des mois ? Après les deux crashs d'Ethiopian Airlines et de Lion Air, la flotte entière est clouée au sol depuis le milieu du mois de mars. Le logiciel spécialement conçu pour les 737 MAX est pointé du doigt. Selon les informations révélées par Bloomberg récemment, il s'avère que Boeing ainsi que plusieurs de ses fournisseurs sous-traitent en réalité une partie du développement et des tests des logiciels de l'appareil à des intérimaires.

Lorsque le développement du logiciel du 737 MAX était en cours, Boeing a pris la décision de se séparer d'un certain nombre de ses ingénieurs expérimentés et a mis sous pression certains de ses fournisseurs afin qu'ils réduisent leurs coûts. Résultat : le constructeur américain a de plus en plus recours à des sous-traitants, intérimaires, mal payés pour développer et tester les logiciels de l'appareil, rapporte Bloomberg. L'agence précise même que ces intérimaires opèrent, la plupart du temps, depuis un pays qui ne connaît pas grand-chose à l'aéronautique, comme l'Inde.

Certains de ces intérimaires sont même tout juste diplômés et sont notamment employés par des entreprises indiennes spécialisées dans les nouvelles technologies, comme HCL Technologies. Ces employés devaient écrire les lignes de code du logiciel des 737 MAX. Une décision controversée, selon un ancien ingénieur informatique chez Boeing qui déplore un manque d'efficacité : « Il a fallu plusieurs allers-retours parce que le code n'était pas écrit correctement », a-t-il raconté à Bloomberg. Lui, comme d'autres ingénieurs remerciés entre 2015 et 2017, a confié à l'agence que Boeing souhaitait en réalité, « par tous les moyens, faire baisser les coûts de production », estimant que ses ingénieurs étaient devenus très chers.

Une facture de 10 milliards de dollars

Si Boeing ne semble pas renier son partenariat avec HCL Technologies, elle nie toutefois que les salariés de cette entreprise ont œuvré sur le fameux logiciel anti-décrochage du 737 MAX, le MCAS, qui a été mis en cause dans les crashs d'Ethiopian Airlines et Lion Air. Dans des propos rapportés par Bloomberg, l'avionneur américain explique « travailler depuis des décennies avec des fournisseurs/partenaires à travers le monde. Notre intérêt premier est de toujours nous assurer que nos produits et services soient fiables, de la plus grande qualité et conformes aux régulations en vigueur ».

Mais les déboires de Boeing commencent à peser lourd sur les finances de l'entreprise, celle-ci continuant de brûler un peu plus d'argent chaque jour. Sa flotte de 737 MAX est clouée au sol depuis le milieu du mois de mars dernier et, selon Challenges, il semblerait qu'aucun Boeing 737 MAX ne redécollera avant le premier semestre 2020. Le constructeur a certes réduit sa production de 20 %, passant de 52 à 42 737 MAX produits chaque mois, mais ce rythme lui fait encore dépenser près de 1,5 milliard de dollars par mois. Selon une étude du cabinet Archery, citée par l'hebdomadaire économique, le coût total de ces retards pourrait atteindre, voire dépasser, les 10 milliards de dollars.


Le Point / MCP, via mediacongo.net
110 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : RDC-JAPON : Muyembe a reçu le prix Hideyo Noguchi pour son produit mAB114 contre Ebola
AUTOUR DU SUJET

Le patron de Boeing mise sur un retour progressif du 737 MAX

Monde ..,

L'immobilisation du 737 MAX pèse lourdement sur les comptes de Boeing

Monde ..,

737 MAX : Boeing va verser 50 millions de dollars aux familles des victimes

Monde ..,

Accidents 737 MAX : très critiqué, Boeing verse des millions aux proches des victimes

Monde ..,