mediacongo.net - Actualités - Violences sexuelles : en Ukraine, les organes génitaux des coupables neutralisés



Retour Insolite

Violences sexuelles : en Ukraine, les organes génitaux des coupables neutralisés

Violences sexuelles : en Ukraine, les organes génitaux des coupables neutralisés 2019-07-18
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/07-juillet/15-21/ukraine_operation_19_000.jpg -

En Ukraine, une nouvelle loi recommande l’anéantissement par des produits chimiques d’organes génitaux contre quiconque sera reconnu coupable de viol ou de pédophilie… Pour éviter la récidive.

Aux grands maux, de grands remèdes. Le grand remède, c’est la castration contre un des grands maux de la société ukrainienne : les violences sexuelles.

« Cinq enfants ont été violés dans quatre régions de l’Ukraine… En moins de 24 heures », s’est plaint la semaine dernière Viatcheslav Abroskine, chef de la police nationale.

« Et ce sont les crimes que les parents ont signalé à la police en dépit de leur peur et de leur anxiété. Mais difficile de deviner combien de crimes sexuels latents contre les enfants nous avons dans le pays ».

Mais statistiques ou pas, le mal est profond. Et il faut l‘éradiquer. « Les pédophiles, les violeurs et autres personnes coupables de violences sexuelles devront subir la castration chimique coercitive », a ajouté M. Abroskine.

Il s’agira d’anéantir les fonctions de l’organe reproducteur de manière à dissiper toute envie ou activité libidinale. « Cela implique l’injection forcée de médicaments anti-androgènes constitués de produits chimiques qui devraient réduire la libido et l’activité sexuelle », a rapporté l’agence de presse Ukrinform.

Ce qui, espèrent les autorités ukrainiennes, devraient empêcher la récidive. Reste à savoir si les résultats suivront, car tout devrait commencer par la dénonciation.

Et ce n’est pas du tout facile, car des victimes craignent des représailles. À l’instar de Daria Lukyanenko, 11 ans, de la région d’Odessa qui a été tuée pour avoir voulu résister à son violeur.

John Ndinga Ngoma
Africanews / MCP, via mediacongo.net
2109 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

KATU | JY4LJDR - posté le 18.07.2019 à 11:21

TRES BIEN APPLIQUER EN RDC

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mamu nationale | EWZ71CU - posté le 18.07.2019 à 10:54

Enfin, une bonne nouvelle ! Gare à tous ces prédateurs

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 18.07.2019 à 10:38

Une bonne Loi qu'il faut mettre en application ici chez nous en RDC, je pense que les parlementaires de KANABE étant protecteurs des violeurs rwandais, ce parlement ne ferra rien de la sorte, mais espérons que dans les jours avenir après la révolution qui certifiera la chute totale de KANABE et son FCC nous auront un bon parlement protégeant notre population et pourra voté une telle Loi

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute
AUTOUR DU SUJET

Violences sexuelles en RDC : la police lance l’opération Basadi VIII

Femme ..,

Devant Denis Mukwege, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte la Résolution criminalisant les...

Société ..,

Au conseil des droits de l'homme à Génève, Julienne Lusenge plaide pour l'élimination des...

Société ..,

Le prix Nobel, Denis Mukwege participe à un colloque à l'Elysée

Femme ..,