mediacongo.net - Actualités - Ebola : l'ex-ministre de la Santé entendu par la justice (source judiciaire)



Retour Santé

Ebola : l'ex-ministre de la Santé entendu par la justice (source judiciaire)

Ebola : l'ex-ministre de la Santé entendu par la justice (source judiciaire) 2019-08-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/26-31/ilunga_oly_19_001.jpg -

Dr Oly Ilunga Kalenga, ex-ministre de la Santé

L’ex-ministre de la Santé, Oly Ilunga, a été entendu ce mardi 27 août 2019 par la justice congolaise dans une enquête sur l’utilisation de fonds publics dans la lutte contre l‘épidémie d’Ebola qui a tué près de 2.000 personnes en un an en République démocratique du Congo.

“L’ex-ministre a été entendu par le premier avocat général de la République [un membre du parquet, NDLR], Mumba. Il est reparti libre”, a indiqué à l’AFP une source judiciaire.

Trois de ses ex-collaborateurs, “dont un médecin”, ont été placés en garde à vue, ajoute cette source, qui confirme une information de la radio Top Congo.

Le Dr Ilunga a été entendu “dans le cadre d’une enquête se rapportant à la gestion d’importants fonds versés par le gouvernement destinés à la riposte contre la maladie à virus Ebola”, selon une autre source judiciaire. “C’est une enquête préliminaire. Il n’y a pas de raisons de s’inquiéter. Il n’est pas en état d’arrestation”, a ajouté cette seconde source.

“Ses avocats feront une communication dans la soirée”, a indiqué une source dans l’entourage du ministre démissionnaire, sans autre précision.

Nommé en décembre 2016, le Dr Oly Ilunga a démissionné le 22 juillet. Il s’estimait désavoué par le président de la République Félix Tshisekedi, qui lui avait repris la conduite de la riposte contre Ebola.

Le chef de l’Etat en a confié la coordination à Jean-Jacques Muyembe, directeur de l’Institut congolais de la recherche biomédicale de Kinshasa (INRB).

L’ex-ministre s’opposait aussi à un deuxième vaccin

L’ex-ministre s’opposait aussi à l’introduction d’un deuxième vaccin “par des acteurs qui ont fait preuve d’un manque d‘éthique manifeste”.

Le ministre s‘était opposé dans une circulaire à l’introduction de ce deuxième vaccin du laboratoire belge Janssen, filiale de l’Américain Johnson&Johnson.

Au total 205.321 personnes ont été vaccinées, selon les autorités congolaises, selon qui le seul vaccin valable est “le rVSV-ZEBOV fabriqué par le groupe pharmaceutique [américain] Merck”.

La dixième épidémie d’Ebola sur le sol congolais a tué 1.990 personnes depuis qu’elle a été déclarée le 1er août dans l’Est du pays, a indiqué le “comité national multisectoriel de la riposte” dans son bulletin daté de lundi.

“Nous avons maintenant la maîtrise de la situation sur le terrain. Ce n’est pas encore sous contrôle”, a déclaré mardi à la presse le Dr Muyembe.

“Il y a beaucoup d’espoir que les choses aillent beaucoup mieux dans les jours à venir”, a-t-il ajouté en remerciant la Chine pour une aide de 60 tonnes de matériels de protection et de produits de laboratoire.


AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
3762 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

jean amunzile | 5HO5I9E - posté le 28.08.2019 à 13:32

merci pour cette vraie information ,nous tous nous allons combattre ebola en haut uele

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UDPEST COVID-19 | TSWZGT3 - posté le 28.08.2019 à 10:46

UDPS = Chasse à la sorcière! C'est stupide cette façon de travailler et voir les choses! Comme Oly a fait du mal au pauvre Etienne Tshisekedi, Tshilombo veut une Revenge. Pauvre pantin, Elilingi ya pamba

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Boyasa | 97HJYCG - posté le 28.08.2019 à 10:26

Cet entréprise Jonsson Jonsson est accuser aujourd'hui aux USA d'avoir introduire sur le marche un molekyle "opioder qui a tuer de Millies des Americains. Qui vivra verra , dit-on!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Davinci | 3FEONGE - posté le 28.08.2019 à 10:13

@Kalumba & Co. C'est cette mentalité de croire que le virus a été "fabriqué" qui a conduit à la résistance de la population aux traitements et à la réticence de celle-ci au vaccin. Résultats: Plus de 2.000 morts. Alors que dans les autres Provinces où Ebola a sévit on parlait de dizaines de mort à la fin de l'Epidémie qui ne durait que quelques mois. Cessons les polémiques inutiles et luttons sérieusement contre Ebola. En ce qui concerne le volet judiciaire, que la Justice fasse son travail, en considérant la règle de la présomption d'innocence.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 28.08.2019 à 09:42

Je vous dit ouvertement que ce virus etait fabrique' pour exterminer nos frères et soeurs de l'EST. C'est pas une coincidence que toutes ces calamite's se produisent toujours A L'EST. Et en plus de cela Trichekedi nomme Ruberwa Azarias ministre de la decentralisation, est ce que vous savez que Ruberwa est un Rwandais ? Comment un dans un pays normal vous pouvez avoir un ministre de la decentralisation un etranger. Trichekedi, tu as deja trahi la RDC en s'alliant avec un criminel Hypolite Kanambe, SIKOYA OLINGI OTEKA MBOKA (BALKANISATION) NA RWANDA VIA RUBERWA. PEUPLE BO FONGOLA MISO, BO TIKA KI FANAKWITI.

Non 9
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 28.08.2019 à 08:57

A l'Est du Congo, notamment de Beni, Butembo, Goma, Bukavu, Oicha, etc. La population locale, les Ong nationale comme internationale confirment la déclaration du Docteur Muyembe, il y a beaucoup d'avancées, la première c'est la confiance mutuelle entre la population et les équipes de riposte, entre la coordination et ses agents, la sensibilisation ( mobilisation ) est bonne, comme les résultats aussi. Dr. Ilunga doit répondre de ses actes, IL avait à son temps déplacer la coordination ( de beni, butembo à Goma ( hotel de luxe) alors que l'épicentre de la maladie était encore à Beni et Butembo. D'ailleurs c'était au moment où l'ampleur de la maladie avait pris de recule. Il...

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papa Jean Nt. | JH1LGQ2 - posté le 28.08.2019 à 08:30

Pour toi il faut que ton danceur MAFIA vienne parce que lui est legime dans ton petit entendement et les choses iront mieux: Mentalités pygmoidales!

Non 18
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CLC pour la Libération | XNQ6D44 - posté le 28.08.2019 à 08:29

Espérons que ce soit un bon début contre tous ceux qui ont pris pour habitude de détourner des fonds destinés aux plus démunis. Ils sont nombreux ceux qui perçoivent les catatstrophes et épidémies (Ebola, massacres à l'Est, déplacements de populations, camp des réfugiés,..) comme des opportunités pour s'en mettre plein les pôches. Vous pensez que ces gens là ont intérêt à ce que EBOLA soit maîtrisé ? Non car pour eux c'est un fond de commerce très très rentable !

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EMPEREUR DRAGON ROUGE | 5T3W693 - posté le 28.08.2019 à 06:51

mettez cet imposteur aux arrêt, il est le tuer de ya tshitshi

Non 42
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lwabeya Ntumba | LAAJN8T - posté le 28.08.2019 à 04:33

Il y a des sophistes dans ce pays. Que signifie avoir la maîtrise mais pas sous contrôle? C'est de la distraction. Lorsqu'on a un pouvoir illégitime et tricheur, la démagogie peut devenir un outil de référence.

Non 47
Oui 52
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,