mediacongo.net - Actualités - Manifestations en Zambie et au Nigeria contre la xénophobie en Afrique du Sud



Retour Afrique

Manifestations en Zambie et au Nigeria contre la xénophobie en Afrique du Sud

Manifestations en Zambie et au Nigeria contre la xénophobie en Afrique du Sud 2019-09-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/02-08/zambie_manif_contre_xenophobie_19_000.jpg Lusaka, Zambie-

Colère en Zambie et au Nigeria où des centaines de personnes ont manifesté contre les violences xénophobes qui visent leurs compatriotes en Afrique du Sud.

Trop c’est trop, c’est le message clair envoyé par ces étudiants zambiens pour répondre aux violences xénophobes en Afrique du Sud. Ils étaient environ un millier à manifester mercredi devant l’ambassade d’Afrique du Sud à Lusaka pour exprimer leur colère. « Je ne suis pas content du comportement des Sud-Africains. Ils veulent se réveiller chaque fois et commencer à tuer des gens. Nigérians, Malawiens, nous sommes tous des Zambiens, nous sommes tous des Africains. Nous n’allons pas tolérer ce non-sens. Trop c’est trop. », assène un manifestant.

Ces manifestants, étudiants pour la plupart, exigent l’arrêt immédiat des violences dont beaucoup de leurs compatriotes sont victimes. « On en a marre de se faire battre tous les jours. Nous sommes tous en Afrique. Pourquoi devons-nous avoir peur d’aller en Afrique du Sud ? Quel Sud-Africain a déjà été battu en Zambie ? Lequel ? Nous voulons que l’ambassadeur s’adresse à nous. Nous sommes fatigués. Ça suffit ! », ajoute une autre protestataire.

« Nous sommes tous très fâchés »

Même réaction au Nigeria où de violentes manifestations ont eu lieu notamment à Abuja et à Lagos où les protestataires s’en sont pris à des enseignes sud-africaines comme des agences du géant des télécommunication MTN et les supermarchés de la chaîne de magasins Shoprite. Ils ont dû faire face aux forces de l’ordre qui ont usé des grenades lacrymogènes pour les disperser. « Nous sommes tous très fâchés, c’est pourquoi nous sommes dehors aujourd’hui pour protester contre ces meurtres xénophobes, pour qu’ils cessent. Il y a des citoyens sud-africains dans ce pays, nous les avons laissés. Leurs investissements sont tellement importants ici, mais nous ne leur avons pas fait mal ici. Alors, pourquoi doivent-ils faire du mal aux nôtres. », s’interroge Sagesse Peter, un commerçant d’Abuja.

Les dégâts causés par ces manifestations sont énormes. Première victime de cette colère des Nigérians, MTN a décidé de fermer toutes ses agences au Nigeria, son plus grand marché avec 190 millions d’habitants. « Afin d’assurer la sécurité de nos clients, de nos employés et nos partenaires, nous avons décidé d’interrompre nos activités et de fermer nos agences jusqu‘à nouvel ordre », a fait savoir le porte-parole de MTN dans un communiqué, après des attaques sur des agences du groupe à Lagos, Ibadan (sud-ouest) et Uyo (sud-est).

Les violences xénophobes en Afrique du Sud ont fait au moins 7 morts.

Wahany Johnson Sambou
Reuters / Africanews / MCP, via mediacongo.net
1658 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Andestella | NNMEP1B - posté le 05.09.2019 à 21:09

Tu veux trouver sur une fille pour une nuit? Venez sur >>> Bredhot.Com

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TalyanoDuc | PLSZDEL - posté le 05.09.2019 à 18:34

C'est vraiment triste de voir façon entre nous Africains nous sommes entrain de nous détruire! Faire couler du Sang des violences inhumaines jusqu'à mette du feu poignarder donner la morts de la façon la plus sauvage! Le souci encore est que on remarque certains faire semblant d'ignorer et se dire ne va pas savoir portés plus d'attention si s'etait en occidental ou en Amérique #bref Que dire...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 05.09.2019 à 15:42

MTN n'a qu'a quitter l'Afrique! Et si Vodacom veut faire de meme: qu'il s'en aille! On ne peut plus tolerer de voir des africains se faire bruler vifs simplement marce qu'ils sont africains. l'Afrique du Sud ne represente plus nos interets africains. Qu'on les chasse du podium africain ou ils etaient assis en gloire, a coup de batons. Et qu'on mette un autre leadership africain. Je parie que ca sera le Congo RDC. Cette fois.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : « Africa’s Pulse »: Malgré une croissance assez robuste, 14 % de la population congolaise vit dans l’extrême pauvreté (BM)
AUTOUR DU SUJET

Coupe du monde de Rugby : le japon, l'invité surprise des quarts de finale

Sport ..,

Afrique du Sud : La famille Gupta sanctionné

Afrique ..,

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma va être jugé pour la première fois pour corruption

Afrique ..,

Afrique du Sud : l'archevêque Desmond Tutu souffle sur sa 88è bougie

Religion .., Pretoria, Afrique du Sud