mediacongo.net - Actualités - Les boissons sucrées causent-elles le cancer ?



Retour Santé

Les boissons sucrées causent-elles le cancer ?

Les boissons sucrées causent-elles le cancer ? 2019-10-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/10-oct/01-06/boisonsucre.jpg -

Les boissons sucrées - y compris les jus de fruits et les boissons gazeuses - peuvent augmenter le risque de cancer, selon des scientifiques français.

Le lien a été suggéré par une étude, publiée dans le British Medical Journal, qui a suivi plus de 100 000 personnes pendant cinq ans.

L'équipe de l'Université de la Sorbonne à Paris pense que l'impact de la glycémie pourrait être en cause.

Cependant, la recherche est loin d'être une preuve définitive et les experts ont réclamé des études plus approfondies.

Les chercheurs l'ont défini comme une boisson contenant plus de 5% de sucre.

Cela comprenait les jus de fruits (même sans sucre ajouté), les boissons gazeuses, les laits frappés sucrés, les boissons énergisantes et le thé ou le café avec sucre ajouté.

L'équipe s'est également penchée sur les boissons diététiques utilisant des édulcorants artificiels sans calorie au lieu du sucre, mais n'a trouvé aucun lien avec le cancer.

L'étude a conclu qu'une consommation supplémentaire de 100 ml de boissons sucrées par jour - environ deux canettes par semaine - augmenterait de 18 % le risque de développer un cancer.

Pour chaque tranche de 1 000 personnes participant à l'étude, il y avait 22 cancers.

Ainsi, s'ils consommaient tous 100 ml de plus par jour, cela entraînerait quatre cancers de plus, ce qui porterait le total à 26 pour 1 000 tous les cinq ans, selon les chercheurs.

"Cependant, cela suppose qu'il existe un lien de causalité réel entre la consommation de boissons sucrées et le développement d'un cancer, ce qui nécessite encore des recherches plus approfondies ", a déclaré le Dr Graham Wheeler, statisticien au University College London.

Sur les 2 193 cancers découverts au cours de l'étude, 693 étaient des cancers du sein, 291 des cancers de la prostate et 166 des cancers colorectaux.

Est-ce une preuve définitive ?

Non - la façon dont l'étude a été conçue signifie qu'elle peut déceler des tendances dans les données, mais qu'elle ne peut pas les expliquer.

Ainsi, il a été montré que les personnes qui buvaient le plus (environ 185 ml par jour) avaient plus de cas de cancer que celles qui en buvaient le moins (moins de 30 ml par jour).

Et une explication possible est que les boissons sucrées augmentent le risque de cancer.

Mais, alternativement, les personnes qui boivent les boissons les plus sucrées pourraient avoir d'autres comportements malsains (manger plus de sel et de calories, par exemple) qui augmentent leur risque de cancer et les boissons sucrées elles-mêmes pourraient être sans importance.

L'étude ne peut donc pas dire que les boissons sucrées causent le cancer.

"Bien que cette étude n'offre pas de réponse causale définitive au sujet du sucre et du cancer, elle ajoute à l'image globale de l'importance de la campagne actuelle visant à réduire notre consommation de sucre ", a déclaré le Dr Amelia Lake, de la Teesside University.

Elle a ajouté : "Réduire la quantité de sucre dans notre alimentation est extrêmement important."

S'agit-il uniquement d'obésité ?

L'obésité est une cause majeure de certains cancers - et une consommation excessive de boissons sucrées augmenterait les risques de prise de poids.

Cependant, selon l'étude, ce n'est pas tout.

"L'obésité et le gain de poids causés par une consommation excessive de sucre et de boissons ont certainement joué un rôle, mais ils n'expliquent pas tout", a déclaré le Dr Mathilde Touvier, l'un des chercheurs, à BBC News.

Les chercheurs français affirment que le lien "était fortement lié à la teneur en sucre" et qu'ils pointent du doigt les niveaux de sucre dans le sang.

Ils suggèrent également que certains produits chimiques contenus dans les boissons, comme ceux qui donnent une couleur attrayante, peuvent être en cause.

Cependant, leur étude ne tente pas de répondre à cette question.

"Je trouve que la plausibilité biologique de cette hypothèse est difficile, étant donné qu'il n'y avait pas de différence significative entre les groupes en ce qui concerne le poids corporel ou l'incidence du diabète, qui est souvent cité comme un risque associé ", a déclaré Catherine Collins, diététicienne au NHS.

L'équipe de l'Université de Sorbonne de Paris affirme que d'autres études à grande échelle sont nécessaires pour corroborer les résultats.

"Les boissons sucrées sont connues pour être associées à un risque accru de maladies cardiovasculaires, de surpoids, d'obésité et de diabète ", a déclaré le Dr Touvier.

"Mais ce que nous montrons, c'est qu'elles sont aussi associées, peut-être, au risque de cancer."

Ils affirment que leurs recherches prouvent une fois de plus que la taxation des boissons sucrées est une bonne idée.

"Ces données confirment la pertinence des recommandations nutritionnelles existantes pour limiter la consommation de boissons sucrées, y compris les jus de fruits à 100 %, ainsi que des mesures politiques, telles que des restrictions fiscales et commerciales visant les boissons sucrées ", indique le rapport.

Le Royaume-Uni a introduit une taxe sur le sucre en 2018, les fabricants devant payer une taxe sur les boissons à haute teneur en sucre qu'ils produisent.

Que disent les fabricants de boissons ?

La British Soft Drinks Association a déclaré que l'étude "ne fournit pas de preuve de cause, comme les auteurs l'admettent volontiers".

Son directeur général, Gavin Partington, a ajouté : " Les boissons gazeuses peuvent être consommées sans danger dans le cadre d'une alimentation équilibrée".

"L'industrie des boissons gazeuses reconnaît qu'elle a un rôle à jouer dans la lutte contre l'obésité, c'est pourquoi nous avons ouvert la voie en matière de réduction des calories et du sucre", a-t-il ajouté.


BBC / MCP, via mediacongo.net
2697 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

CONGOLAIS | FW3XAJ3 - posté le 03.10.2019 à 14:03

Je n'ai vu aucun commentaire ici, or ceci va de la santé mondiale et aussi pour nous même. Je n'ai pas lu une alternative donnée ici.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KATU | JY4LJDR - posté le 03.10.2019 à 13:05

que peuvent dire les industries de boisson si pas rester évasifs? surtout les fameux jus vendus en RDC pour les indiens et autres les deputés bouche fermée aucune son a propos...sorry

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Royaume Uni : Entrée en vigueur d'une taxe sur les boissons sucrées

Santé .., Londres, Royaume Uni

Obésité : l’OMS appelle à taxer les boissons sucrées

Santé ..,