mediacongo.net - Actualités - Comment les Gafa tissent leur toile dans la santé



Retour Santé

Comment les Gafa tissent leur toile dans la santé

Comment les Gafa tissent leur toile dans la santé 2019-10-14
MC Geek !
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/10-oct/14-20/elon_musk_inventeur_de_tesla_19_00.jpg -

Elon Musk

Les géants du web placent leurs pions dans le domaine de la médecine prédictive. Les transhumanistes de Google ou Neuralink veulent faire de l’homme un être immortel.

Les leaders du numérique n’ont pas d’états d’âme à bousculer des secteurs sensibles, et la santé ne fait pas exception. La puissance de calcul des mastodontes du web et leurs énormes réservoirs de données leur procurent un avantage décisif face aux hôpitaux, aux laboratoires ou aux centres de recherche traditionnels.

«La filiale DeepMind de Google surpasse les ophtalmologues et l’intelligence artificielle Watson d’IBM sait mieux diagnostiquer un cancer du sein que n’importe quel radiologue», a expliqué Michel Lévy-Provençal, lors du Big Bang Santé. «Un tiers des investissements de Google sont réalisés dans la santé», a ajouté le prospectiviste, qui a fondé le réseau Boma, dédié à l’innovation d’impact.

Le spectre de l’eugénisme par sélection

Le géant de Mountain View multiplie, de fait, les initiatives dans la médecine du futur. Sa filiale de biotechnologie Calico, lancée en 2013, vise à augmenter notre espérance de vie et, à terme, à «tuer la mort». Le projet Baseline s’est quant à lui donné pour ambition de «cartographier» le corps humain - une sorte de Google Maps de l’infiniment petit. «Certaines filiales de Google utilisent des outils moléculaires, les Cripsr-Cas9, pour effectuer des corrections géniques», poursuit Michel Lévy-Provençal.

En Chine, où la population est plus nombreuse et les débats éthiques moins ouverts, Tencent aurait déjà séquencé l’ADN de plusieurs dizaines de millions de patients. «Ce stockage massif de données génomiques construira le patient numérique de demain. On passera d’une médecine curative à une médecine prédictive et personnalisée», conclut le spécialiste.

L’ambition et la vitesse de ces initiatives ont de quoi faire froid dans le dos. Le spectre de l’eugénisme par sélection ne relève plus de la science-fiction. Surnommé le «Frankenstein» chinois, le Dr He Jiankui a fait naître il y a quelques mois deux bébés génétiquement modifiés (à l’aide de Cripsr-Cas9). Il est assigné à résidence à Shenzhen pour avoir enfreint les règles éthiques chinoises.

Aux États-Unis, les esprits s’échauffent également. «Je vois l’humanité comme une rampe de lancement biologique vers une super-intelligence numérique», a ainsi confié Elon Musk, l’inventeur de Tesla, SpaceX et Neuralink, dans le magazine américain Wired. Face à la perspective d’un monde transhumaniste, voire posthumain, l’Europe veut se poser en garant éthique. Avec quelle légitimité? La question reste entière.

Thomas Lestavel
Le Figaro / MCP, via mediacongo.net
947 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie