mediacongo.net - Actualités - Maroc : Mukoko Batezadio devant le Tribunal de Casablanca ce vendredi



Retour Diaspora

Maroc : Mukoko Batezadio devant le Tribunal de Casablanca ce vendredi

Maroc : Mukoko Batezadio devant le Tribunal de Casablanca ce vendredi 2019-11-08
Sport
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/11-nov/04-10/mukoko_batezadio_19_000.jpg -

Mukoko Batezadio

Mukoko Batezadio sera devant le Tribunal de Première Instance de Casablanca au Maroc ce vendredi 8 novembre 2019. Arrêté le mercredi 6 novembre à l’aéroport Mohamed V, l’international congolais évoluant au sein de l’Ittihad Riadi de Tanger (IRT), est accusé de faire sortir clandestinement sa fille du Maroc vers Rome, la capitale italienne.

Ça sent le roussi pour l’ancien joueur de l’Association Sportive Vita Club de Kinshasa et les heures qui suivent seront très déterminantes pour la suite de sa carrière.

Selon la presse marocaine, Mukoko Batezadio s’est présenté à la douane avec sa fille et deux billets d’avion en direction de Kinshasa.

Or, une fois la douane passée, il aurait laissé sa fille avec une autre personne qui s’apprêtait à prendre un vol vers l’Italie.

Il a réservé un billet vers Rome avec des documents de voyage falsifiés.

Le joueur a, quant à lui, quitté la salle d’embarquement sous prétexte qu’il avait décidé d’annuler son voyage.

Ce qui a donné la puce à l’oreille aux policiers qui ont finalement décidé de son transfèrement à la préfecture de Casablanca.

A en croire, le quotidien arabophone Assabah, Mukoko serait membre d’un réseau d’immigration illégale.

« La situation est critique. Demain ( ndlr: vendredi) c’est le jugement. Aujourd’hui ( ndlr: jeudi) est un jour de visite et je m’en veux là-bas. On va prier Dieu. Un des dirigeants avait pris un avocat, mais l’appel de l’avocat sur ce dossier avait été rejeté. Donc tout sera décidé demain », a précisé le manager du joueur, Eric Nado à Radio Okapi.

Mukoko Batezadio a rejoint le royaume chérifien en janvier 2019 en provenance de l’AS V.Club.

Il avait signé un contrat de deux ans et demi moyennant 400. 000 euros pour évoluer au sein de la formation de l’Ittihad de Tanger.

Les Bleu et Blanc de la ville de Tanger sont au fond du classement soit 14ème avec 2 points en 4 sorties dans un Championnat d’élite de 16 équipes.


Matin Infos / MCP, via mediacongo.net
1373 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

kap | DR16Q1Y - posté le 09.11.2019 à 09:40

MAWA MINGI.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.11.2019 à 17:52

Nzambi mpungu! Comment quelqu'un avec un contrat de 400 milles euros ne peut pas se suffir de cela jusqu'à ce point et se tripote sa carrière. Et qu'est devenue sa fille si c'est sa fille?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France