mediacongo.net - Actualités - Santé publique : la RDC face à plusieurs urgences



Retour Santé

Santé publique : la RDC face à plusieurs urgences

Santé publique : la RDC face à plusieurs urgences 2020-01-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/1-5/maladie_tropicale_20_000.jpg -

Dans son dernier bulletin sur les épidémies et autres urgences, daté du 23 au 29 décembre, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) indique les urgences de santé publique en Afrique, notamment en RDC.

L'OMS indique ainsi que la RDC a enregistré cinq mille soixante cas cumulatifs de variole du singe (Monkeypox) jusqu'au 8 décembre de l'année dernière, dont cent trois décès. Cela comprend cinquante-six et un décès signalés la semaine du 8 décembre.

La variole du singe est une maladie rare qui sévit dans les régions reculées de l'Afrique centrale et occidentale, souvent près des forêts tropicales humides. La fièvre, les maux de tête, les douleurs musculaires, les ganglions lymphatiques enflés et l'épuisement sont suivis d'une éruption cutanée. Les patients sont généralement malades pendant 2 à 4 semaines. La variole du singe est mortelle chez 10% des personnes qui en souffrent.

Par ailleurs, fait savoir l'OMS, depuis plusieurs semaines, la rivière Lomami, les rivières Tshopo et autres affluents du fleuve Congo connaissent une élévation des niveaux d'eau à la suite de fortes pluies. Dans la province de la Tshopo environ 424 aires de santé (dont 504 villages) appartenant à onze des vingt-trois zones de santé de la province ont été touchées par des inondations majeures, tandis que les autres zones de santé ont été touchées par des inondations mineures.

Bien plus, indique l'OMS, il y a quelques semaines, des dommages importants aux infrastructures ont été observés dans les zones de santé situées en aval du fleuve Congo, notamment dans les champs (400), les sources d'eau (161), les écoles (15), les toilettes (990) et les maisons d'habitation (4990). En outre, explique l'OMS, environ 123 491 personnes sont sans abri et n'ont pas les nécessités de base. Par ailleurs, fait savoir l'organisation, une augmentation de l' incidence de cas simples de diarrhée a été observée dans les zones de santé touchées. Par conséquent, explique l'OMS, le risque de propagation d'épidémies de choléra ne peut être exclu.

Crise humanitaire complexe

Sur un autre registre, indique l'OMS, la RDC continue de faire face à une crise humanitaire complexe impliquant des conflits armés et des tensions inter-communautaires entraînant un grand nombre de personnes ayant besoin d'une aide humanitaire. Des mouvements de population dus à des affrontements armés, note l'OMS, continuent d'être signalés dans les provinces du Nord-Kivu, de l'Ituri et du Sud-Kivu. « En Ituri, environ 227 000 personnes déplacées internes (PDI) vivent dans 87 sites et 315 familles ont été rapatriées d'Ouganda. Au Nord-Kivu, plus de 100 000 personnes déplacées ont été enregistrées dans la zone de santé de Kamango dans le territoire de Beni et la zone de santé de Mweso dans le territoire de Masisi. Au Sud-Kivu, des affrontements entre groupes armés ont entraîné des déplacements de population avec environ 263 252 PDI à Itombwe, Fizi, Nundu et Minembwe. Dans le centre de Kassai, au moins 790 personnes expulsées d'Angola (dont 129 femmes et 73 enfants) ont été enregistrés à Kamako entre le 6 et le 12 octobre 2019 », fait savoir l'OMS.

Choléra

Par ailleurs, jusqu'au 8 décembre 2019, un total de 619 cas suspects de choléra et 9 décès ont été notifiés dans 60 zones de santé de 13 provinces. Les provinces endémiques du Nord-Kivu, du Sud-Kivu, du Haut-Lomami, du Haut-Katanga, de la Tshopo et du Tanganyika représentent 90% des cas notifiés au cours de la semaine 49. En outre, un total de 28502 cas dont 496 décès ont été notifiés par 23 des 26 provinces. Par rapport à la même période en 2018, indique l'OMS, il a été constaté une diminution de 2,8% du nombre de cas signalés et une diminution de 48% du nombre de décès.

Rougeole

Sur un autre registre, fait savoir l'OMS, jusqu'au 15 décembre 2019, 8 855 cas de rougeole dont 122 décès ont été signalés à travers le pays, avec une zone de santé nouvellement affectée.Au cours de cette semaine, indique l'organisation, la plupart des cas ont été signalés dans les provinces de l'Équateur (1 279), Mai Ndombe (1 060), Tshuapa (1 060), Kongo Central (740) et Bas-Uele (708). Depuis début 2019, indique l'OMS, 299 586 cas de rougeole dont 5 877 décès ont été enregistrés. Au total, 248 (47%) des 519 zones de santé dans les 26 provinces du pays ont signalé une épidémie confirmée de rougeole. Au total, 2586 cas ont été confirmés en laboratoire.

Peste

En outre, annonce l'OMS, en 2019, un total de 50 cas de peste bubonique, dont huit décès, ont été signalés dans la province de l'Ituri. Douze nouveaux cas ont été signalés au cours des dernières semaines et les cinq premiers cas ont été signalés au cours des deux premiers mois de l'année dans la zone de santé endémique d'Aungba. Deux autres cas ont été signalés dans la zone de santé d'Aru et 14 dans la zone de santé d'Aungba. Le dernier groupe de cas a été signalé dans la zone de santé d'Aru dans la province de l'Ituri.

Ebola

L'OMS indique que l'épidémie de la maladie à virus Ebola (EVD) au Nord-Kivu, Sud Provinces du Kivu et de l'Ituri en RDC se poursuit , avec six zones de santé et 11 zones de santé signalant cas confirmés au cours des 21 derniers jours (8-28 décembre 2019). Depuis le 22 décembre, seize nouveaux cas ont été confirmés et huit nouveaux décès enregistrés. Au 28 décembre 2019, un total de 3374 cas de MVE, dont 3256 cas confirmés et 118 cas probables avaient été signalés. À ce jour, des cas confirmés ont été signalés dans 29 zones de santé. Au 28 décembre 2019, un total de 2232 décès ont été enregistrés, dont 2114 parmi les cas confirmés, entraînant un taux de létalité parmi les cas confirmés de 65% .

Patrick Ndungidi
Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
2553 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Beni: plus de 160 jours sans nouveaux cas Ebola en zone de santé de Mutwanga

Santé .., Beni, Nord-Kivu

Justice : Oly Ilunga va exercer « tous les recours pour rétablir son honneur et revendiquer sa...

Société ..,

Gestion de l'épidémie d'Ebola : reconnu coupable de malversation financière, Oly lunga écope...

Santé ..,

Avec la fin d’Ebola, « il faut tuer l’épidémie de Covid-19 dans l’œuf » (OMS)

Santé ..,