mediacongo.net - Actualités - Bolivie : nouvelle élection présidentielle le 3 mai



Retour Monde

Bolivie : nouvelle élection présidentielle le 3 mai

Bolivie : nouvelle élection présidentielle le 3 mai 2020-01-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/06-12/evo-morales-vote-bolivie.jpg -

Premier président indigène de Bolivie, Evo Morales avait démissionné le 10 novembre après quatorze ans de pouvoir après avoir été lâché par la police et par l’armée, à la suite d’une élection controversée.

Les Boliviens désigneront leur président le 3 mai, plus de six mois après l’élection controversée qui avait déclenché une violente révolte sociale et le départ du chef de l’Etat Evo Morales, a annoncé vendredi 3 janvier le Tribunal suprême électoral (TSE). « Dimanche 3 mai, les citoyens voteront pour élire la présidence et l’Assemblée législative », a déclaré lors d’une conférence de presse le président du TSE, Salvador Romero.

Premier président indigène de Bolivie, Evo Morales a démissionné le 10 novembre après quatorze ans de pouvoir après avoir été lâché par la police et par l’armée, sous la pression de manifestations de l’opposition qui contestait sa réélection le 20 octobre pour un quatrième mandat. Ces troubles avaient fait 35 morts, selon la Commission interaméricaine des droits de l’homme. Morales, qui était au pouvoir depuis 2006, s’est ensuite réfugié au Mexique puis en Argentine. Il se dit victime d’un complot fomenté par Carlos Mesa, qui était son principal rival lors de l’élection présidentielle.

Le gouvernement provisoire, dirigé par l’ancienne vice-présidente du Sénat Jeanine Añez, a émis à la mi-décembre un mandat d’arrêt contre l’ancien président pour sédition et terrorisme.

Irrégularités dans le scrutin

Un audit mené par l’Organisation des Etats américains (OEA) a confirmé des irrégularités dans le scrutin. L’élection du 20 octobre a donc été annulée, les anciens membres du TSE qui avaient attribué la victoire dès le premier tour à Evo Morales ont été arrêtés. Il ne pourra pas se présenter au scrutin du 3 mai.

Parmi les possibles candidats, le jeune dirigeant paysan Andronico Rodriguez, considéré comme l’héritier politique de M. Morales, est le favori des sondages, avec 23 % des intentions de vote, même s’il doit encore obtenir l’investiture de son parti.

L’ancien président centriste Carlos Mesa est pour le moment deuxième dans les sondages, avec 21 % des intentions de vote. Les dirigeants régionaux de droite Luis Fernando Camacho et Marco Antonio Pumari, qui ont joué un rôle-clé dans la chute de M. Morales, suivent loin derrière, avec respectivement 13 % et 10 %.


Le Monde / MCP, via mediacongo.net
291 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Chine: plus de 3.000 malades après la fuite d’une bactérie d’un labo
AUTOUR DU SUJET

Présidentielle en Bolivie : pour empêcher une victoire du dauphin de l’ancien président Evo...

Monde ..,

Covid-19: le parlement bolivien pousse pour le dioxyde de chlore, un agent toxique

Monde ..,

La présidente de Bolivie annonce être atteinte de la COVID-19

Monde ..,

Bolivie : le ministre de la Santé arrêté pour corruption dans l'achat de respirateurs

Monde ..,