mediacongo.net - Actualités - 24 janvier 2019-24 janvier 2020 : l’an 1 de l’alternance sur fond de tensions Fcc-Cach



Retour Politique

24 janvier 2019-24 janvier 2020 : l’an 1 de l’alternance sur fond de tensions Fcc-Cach

24 janvier 2019-24 janvier 2020 : l’an 1 de l’alternance sur fond de tensions Fcc-Cach 2020-01-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/20-26/alternance_fatshi_jk_20_0214.jpg -

Les Congolais fêtent ou commémorent - c'est selon- aujourd'hui vendredi 24 janvier 2020, le premier anniversaire de l'alternance politique survenu le 24 janvier 2019 au plus haut sommet de l'Etat. Ce fut donc un jeudi, sous un ciel ensoleillé à la Cité de l'Union africaine (UA) à Kinshasa, que le Président élu sortant, Joseph Kabila, passait le flambeau à son successeur Félix-Antoine Tshisekedi, vainqueur de la présidentielle du 30 décembre 2018.

Pour une toute première fois dans l'histoire politique de leur pays depuis son accession à l'indépendance le 30 juin 1960, les Congolais ont assisté à une passation civilisée de pouvoir entre deux Présidents vivants. Au-delà d'un cérémoniel d'Etat, l'événement avait charrié une forte symbolique dans la vie démocratique du pays. Et même de l'Afrique subsaharienne, très abonnée aux coups d'Etat.

Ainsi, depuis le 24 janvier 2019, les Communautés occidentale et africaine avaient changé leur façon de regarder la RD Congo que d'aucuns ont considéré, à tort ou à raison, comme un pays politiquement immature.

Cependant, il se trouve que la célébration de l'an 1 de l'alternance politique en RD Congo, survient dans un environnement très agité, sur fond de tension entre les deux camps de la coalition au pouvoir. A savoir, le Front commun pour le Congo (FCC) du Président honoraire Joseph Kabila et Cap pour le changement (CACH), plateforme chère à l'actuel Chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi.

D'ores et déjà, des observateurs notent que la situation politique actuelle du pays, empreinte d'un climat de morosité, est la suite logique de précédents fâcheux qui ont mis la tempête dans un verre d'eau au courant du second semestre de l'année 2019. Le premier épisode de la crise aura donc été la séquence du député national Fcc Charles Nawej, accusé en juin dernier, d’outrage contre l'actuel Chef de l'Etat. Ce, à la suite des nominations à la Société nationale de chemin de fer du Congo (SNCC) et à la Générale des carrières et des mines (GECAMINES).

Loin de nous l'intention de remuer le couteau dans la plaie. Seulement, l'opinion se souviendra que les propos du député national Charles Nawej à la plénière de la Chambre basse, avaient créé de très vives tensions et même des incidents entre les militants de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti au pouvoir, et ceux du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) de l'ancien Président Joseph Kabila.

Face à l'ampleur d'une situation qui a failli faire voler la coalition en éclats, le député national auteur desdits propos n'avait pas hésité à faire amende honorable. En témoigne, sa déclaration faite le 15 juin 2019, dans laquelle Charles Nawej avait exprimé " ses plus profonds regrets ", avant de solliciter l'indulgence du Président de la république et de tout le peuple congolais suite au grave malentendu né des propos tenus au sein de l'Assemblée nationale.

" Rien, ni personne ne peut justifier une atteinte à la plus haute instance de notre pays. C'est pourquoi, je regrette sincèrement être à l'origine de cette entame dans notre cohésion nationale, et réitère la demande de pardon de notre nation ", avait imploré Charles Nawej.

 

L'EPISODE KABUND

Après les propos de Charles Nawej en juin, un autre incident est survenu cinq mois plus tard. Soit, en novembre dernier. En toile de fond, la destruction méchante et répréhensible à Kinshasa et à Kolwezi, des sièges de deux principaux partis politiques de la coalition, à savoir le Pprd et l'Udps ainsi que le déchirement des effigies de de Félix-Antoine Tshisekedi et de Joseph Kabila dans les mêmes agglomérations.

On rappelle que lors de ce deuxième épisode du clash au sein de la coalition Fcc-Cach, le camp vexé fut celui de Joseph Kabila, à la suite des propos de Jean-Marc Kabund A Kabund, président intérimaire de l'UDPS, élu premier vice-Président de l'Assemblée nationale.

S'adressant le 12 novembre à la base de l'Udps au siège national du parti situé à la 11ème rue Limete, Jean-Marc Kabund avait tenu des propos qui avaient frustré les sociétaires du Fcc. Pour ces derniers, les déclarations du président intérimaire de l'Udps étaient dangereuses et de nature à compromettre de nombreux sacrifices dont la coalition Fcc-Cach sont la pierre angulaire.

Tout en faisant remarquer à Jean-Marc Kabund que ses propos étaient contraires au Règlement intérieur de l'Assemblée nationale, spécialement en son article 121 alinéa 2 à 4, les élus nationaux membres du FCC avaient rappelé à ce dernier qu'il tenait son poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale "grâce à l'existence de la coalition parlementaire Fcc - Cach et au vote majoritaire des députés du Fcc». Voilà pourquoi, ils avaient, à leur tour, exigé des excuses solennelles de Jean-Marc Kabund aussi bien à ses collègues députés qu'à toute la nation congolaise. On connaît la suite.

IRONIE DE L'HISTOIRE

Après qu'on a surfé sur les deux séquences rappelées ci-dessus, l'ironie de l'histoire atteste que, cette fois-ci, le précédent fâcheux est la déclaration du Président de la république, faite le mardi 21 janvier courant devant la communauté congolaise à Londres. Des déclarations qui ont suscité une très vive polémique n'ayant ni cesse ni fin. Une controverse ambiante au point de créer une tension qui ne baisse pas d'intensité entre les deux plateformes qui forment la majorité parlementaire. Autrement, dit, pour cette énième séquence, c'est le Chef de l'Etat Félix-Tshisekedi qui se trouve lui-même au cœur de la crise.

En cette date symbole et historique du 24 janvier, nul sage ne conseillerait donc les deux camps à laisser pourrir la situation. Bien au contraire. Car, on peut, à la limite, connaitre comment nait une crise. Mais personne ne saurait dire comment celle-ci va terminer et au profit de qui.

Toujours est-il que dans la situation actuelle du pays, une crise politique majeure en RD Congo ne serait profitable à personne. Personne n'en sortirait gagnant. Par conséquent, la préservation de ce qui est acquis reste un impératif sur lequel nul ne saurait transiger.

Grevisse Kabrel
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
6759 suivent la conversation
29 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Le sociologue | T1K14FP - posté le 24.01.2020 à 13:20

c'est ça la récolte de ce qu'on avait semé l'élection du 30 décembre est la plus grande fraude électorale de l'histoire de l'humanité

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 24.01.2020 à 11:19

FATSHI BETON nous vous soutenons dans le LUALABA pour dissoudre l'Assemblée Nationale, le FCC Richard MUYEJ a pris en otage la Province enrichissement illicite spoliation du terrain de l'Hôpital Général MWANGEJI... Les députés FCC étaient tous nommés par KANAMBE

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 24.01.2020 à 10:47

"Le Congo est justement là où il devait être...", dites vous. C'est quoi ce " là où il devait être"? Vous lisez tout de même ce que disent les indicateurs fiables du monde, lesquels servent de repères à ceux que l'on cherche à attirer pour y investir leur argent. Et le tout est au rouge no-go area. Vous êtes de ceux qu'on nomme 'Talibans', monsieur jean Jacques bukaka,et c'est la norme de claironner

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 10:47

...Nous devons nous dire certaines vérités pour un futur meilleur. L'homme Congolais doit se renouveler ou mourir, il doit tuer les mauvaises habitudes pour se renouveler.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 10:38

... L’effort mental d'un peuple doit se rencontrer avec l'effort matériel de départ pour éclore le développement. C'est un travail d'en amont et d'en aval. Il faut barrer la route à l'ennemi qui veut profiter de la faiblesse mentale pour diviser et détruire. Particulièrement dans les réseaux sociaux et les médias. Nous ne pouvons pas continuer à couper la branche sur laquelle nous sommes assis et perpétuer la malédiction de la misère Congolaise de 500 ans. Il nous faut nous encourager, nous aider et être des fervents et assidus constructeurs de la paix physique et d’esprit. C'est pour cela que le changement de mentalité est clé pour le développement. Nous devons nous...

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 10:37

L'homme qui a l'injure dans la bouche n'a pas de respect pour sa propre personne et a perdu contrôle. Le Congolais est dans le monde, l'homme a l'injure facile et cela ne fait pas du tout honneur a tout un peuple. La misère peut ramener un homme a un niveau très bas mais lorsqu’on est conscient de cela, on est conscient que cela nous rend ridicules et nous fait la risée du reste du monde, on ne se plaît pas à s'embourber pas dans la médiocrité mentale, on ne continue pas à descendre aux enfers mais on se ressaisi ; On se ressaisi parce que l'on comprend que le développement est la réflexion, l'image de la psychologie, de l'état mental d'un peuple. L’effort mental d'un...

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 10:35

.. l'encourager car le faire c'est nous aider nous-même et briser la malédiction de notre misère. On ne peut pas tailler la branche sur laquelle on est assis tout le temps ; On ne peut pas toujours critiquer négativement tout ce qui bouge, on se rendrai soi-même un mauvais service. Il nous faut être une population utile dans tous les sens comme les Chinois pour un avenir meilleur. Méfiez-vous de l'ennemi qui vous pousse à vous entre-déchirer sur les réseaux sociaux pour que vous n'avanciez pas!

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gulain Mukeba | FTKHJLT - posté le 24.01.2020 à 10:35

Tshilombo ne comprenant rien sur la gestion de l'Etat se comporte maintenant comme un parlementaire debout de l'UDPS, il promet sans connaitre l'enveloppe que détient ILUNGA et lorsque les promesses ne sont pas réalisées, il accuse les autres. C'est bien triste pour notre pays. On peut bien tricher aux élections, mains on ne peut pas tricher dans la gestion. Il faut avoir la base, connaitre ne serait ce les b-a-ba de la gestion. Malheureusement, Tshilombo et son entourage, voire même son m'as tu vu de Dircab ne maitrisent rien de Finances publiques.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 10:33

Certains Congolais ne savent pas ce qu'ils veulent. Ils veulent quelque chose et son contraire. Lorsqu'on leur propose A, c'est plutôt l'opposé B qu'ils veulent et si on leur avait donné B c'est plutôt A qu'ils auraient préféré diraient-ils. Cela s'appelle mauvaise foi et confusion tout simplement ; un esprit de conflit. Hier c'était le manque de Gouvernement sur toutes les lèvres. Hier c'était que l'éducation gratuite était une folie, hier c'était que les FARDC étaient intitules, hier c'était Ébola, etc. mais nous continueront de surprise en surprise car jamais un président n'a fait autant de bonnes choses en si peu de temps. Il faut l'aider, l'aimer, l'encourager car le...

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 10:31

Merci pour l'éducation gratuite. Prière de nous montrer un compte bancaire ou nous pouvons contribuer quitte un $10 etc. pour mettre un livre sur la table de nos écoliers et soutenir l’éducation gratuite.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 10:29

Président Tshisekedi a fait un très excellent travail. Le Congo est exactement là ou il devait se trouver pour un envol certain. On ne pouvait pas demander mieux. Félicitations mon Président! An 2020, année de l'action!

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 10:26

....se laisse encore contrôler par ses émotions: Dans l'échelle de comportements, lorsque nous ignorons, nions, accusons ou nous justifions, nous ne nous orientons pas vers une issue positive. En revanche, à partir du moment où nous acceptons notre part de responsabilité, l’horizon se dégage; Changement de mentalité!

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 10:24

A tous ceux qui aiment critiquer négativement les efforts du Président et son entourage: au lieu de passer votre temps à jouer les prophètes de malheur du peuple Congolais et de vos prochains, vous utiliserez bien votre temps et énergie à inventer une voiture ou un avion comme des hommes venu un siècle avant vous sans tous les moyens dont vous disposez aujourd'hui ont pu le faire si vous en êtes capable car critiquer et se plaindre est le moindre effort donné même à un débile; cela ne ferait de vous ni des hommes exceptionnels, ni des hommes à écouter ou lire, ni des homme à suivre comme vous le convoitez mais plutôt qu'une page à tourner. Le dernier des hommes se laisse...

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gulain Mukeba | FTKHJLT - posté le 24.01.2020 à 10:23

Si la RDC demeure un pays pauvre, c'est entre autres parce que les Congolais mettent trop de sentiments dans l'analyse des choses sérieuses par rapport à d'autres peuples. Pourquoi avons nous peur de dire que le bilan de l'an 1 de cette coalition est largement négatif? Nous avons un Président qui ne comprend rien de la gestion des finances publiques et des Ministres expérimentés en la matière comme SELE. Lorsque ce dernier cherche à faire les choses selon les principes de gestion et la loi, le président trouve que le ministre ne l'obéit pas. Même à votre enfant si vous lui dites que 1+1=3, il ne va pas accepter juste pcq vous êtes son père, chef de famille.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 24.01.2020 à 09:23

Quand vous parlez de peuple, c'est quel peuple??? J'espère que ce ne sont pas les 200 voyous qui sortent dans la rue avec Mukoko en tête; qui cassent et brulent tout??? Le vrai peuple, c'est celui qui reste silencieux, qui veut la paix. La dissolution de l'assemblée ne profite à personne. ce sera remettre les choses à Zéro; alors qu'on a déjà franchi un grand pas de la démocratie: l'alternance pacifique.

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Diakanda | VPVMCDX - posté le 24.01.2020 à 08:50

Bilan negatif, un hopital de reference à Mbuji mayi sans electricité , sans eaux pendant 8 mois , grève seche . Personne ne l'empeche de trailler,il est chef de l'etat et non chef du gouvernement, ce n'est pas lui qui gère le pays.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NDALA ZA FUA | 65SFPGF - posté le 24.01.2020 à 08:29

les malheurs des congolais, c'est le FCC- CASH.

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo d'abord | U5W4GK2 - posté le 24.01.2020 à 08:02

Un un d'observation, Avant ce jour les pouvoirs de Tshilombo était réduits! maintenant la partie va être intéressante ! Quoi que vous fassiez le peuple vous observe et va sanctionner !

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papa Jean Nt. | JH1LGQ2 - posté le 24.01.2020 à 07:59

Nous ne sommes plus concernés par vos sales analyses,mais une chose est certaine : Le peuple congolais ne veut jamais de Kabila et de ses acolytes du fcc! Mabunda parle au nom de sa famille politique qui estl'ennemi du peuple et nous nous prendrons en charge contre ces inciviques qui continuent à se prevaloir comme si le peuple veut les entendre! L'histoire est irreversible partout dans le monde : Kabila et les siens finiront par se noyer dans dans le Fleuve Congo à cause de s'acrocher à nuire notre pleuple Congolais Ce n'est plus loin: Nous demandons vite la dissolution du mariage fcc-cash pour nous occuper de ces pillars de notre pays.

Non 9
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 24.01.2020 à 07:58

TRICHERIE n'est pas DEMOCEATIE. J'en veux pour preuve le recent indice de democratie qui l'a RDC 50eme sur 50 donc derniere en raison de l'absence de democratie et de bonne gouvernance. Certains se demandent pourquoi des regimes autoritaires comme celui de kagame sont mieux cotes que la RDC. C'est parce que cet indice est une constellation des criteres incluant ceux de la bonne governance en plus de la democatie elective. Certaines dictatures l'emportent sur la bonne gouvernance qui reste nulle en RDC.

Non 4
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 24.01.2020 à 07:51

Nous ne croyons pas à cet article. Lorsqu'on est dans une coalition, sa mise en œuvre doit se faire de bonne foi des parties. Or dans le cas d'espèce, nous savons tous que FCC n'est pas de bonne foi. Surtout quand ils tiennent à freiner l'élan des contrôles et sanctions qui peuvent s'en suivre. Cas Albert Yuma par exemple. FCC est bon pour la nage selon JMK que nous, peuple majoritaire soutenons.

Non 7
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 24.01.2020 à 07:50

La vérité c que ces deux hommes ne s'aiment pas, Félix et Kabila, mais la nécessité les oblige de travailler ensemble. Mais ils ne s'aiment pas. Kabila plus expérimenté, observe et pose des actes. Tshitshi moins expérimenté, bavarde.

Non 8
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kingakati | U2LCKSK - posté le 24.01.2020 à 07:40

24 janvier 2019 - 24 janvier 2020 : l’an 1 du mariage contre nature de deux malhonnêtes ... Ce mariage des dupes ne produira rien pour le bien de la population... 6 millions de dollars américains se sont envolés en silence...

Non 5
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 24.01.2020 à 07:32

Un deal entre deux malhonnetes ne marche jamais. Un va laisser ses plumes, c'est question de temps seulement. Haut-trahison d'une maniere ou d'une autre elle existe pour ce couple contre nature. DIEU EST BON. Le sang de ROSY, THERESE, LUKE crie vers DIEU.

Non 6
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 24.01.2020 à 05:26

demandez aux partenaires pourquoi sont ils en coalition alors que leurs bases ne sont pas d'accords: recherche des intérêts personnels

Non 5
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 24.01.2020 à 05:08

(Suite et fin)... Dans ce duel institutionnel entre Tshisekedi et Mabunda; entre l'homme et la Femme... Seulement je sais que ce duel sera gagne par Mabunda. Je sais que c'est la Femme qui va l'emporter sur l'homme. Mabunda emportera sur Tshisekedi dans ce duel en cours. C'est ce que je sais.

Non 17
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 24.01.2020 à 05:01

Le discours de Londres: a-t-il ete l'element de trop, qui a fait deborde le vase, qui va nous emmener a cette reevaluation de pouvoir en RDC? En tout cas, a y voir: c'est cette fois sur le point d'arriver! Entre l'hommme Tshisekedi, president de la republique, et la Femme Mabunda, presidente du parlement: qui va l'emporter? L'on verra mais je sais qu'un proverbe dit: "ce que Femme veut, Dieu le veut"!

Non 14
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 24.01.2020 à 04:55

En plus: pour ce qui concerne les declarations du president a Londres: de devoir dissoudre le parlement, et la riposte de Jeannine Mabunda; qui attisent deja la tension au sein des institutions... Et donc, la riposte courageuse; de Mabunda; aux declarations de Tshisekedi; eleve, on peut cette fois le dire, l'Aura de Jeannine Mabunda. Elle est devenue le focus, a l'heure actuelle, du jeu politique congolais; et son courage! Lui permet de se poser comme une concurrente de poids, dans les affaires nationales. Et c'est une Femme! Qui a recadre Tshisekedi. Felicitation a Mabunda!

Non 11
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 24.01.2020 à 04:48

Le bilan de l'an 1 de Tshisekedi est tres negatif. Surtout sur le plan economique ou l'on remarque que la RDC a recule et rien, par ricochet, ne va dans le sens pour apaiser les tensions sociales qui vont emerger maintenant.

Non 9
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Des ministres recrutés dans le dos de Sama Lukondo !

Politique ..,

Sécurité alimentaire : Félix Tshisekedi revalorise les pêcheurs du Pool Malebo

Politique ..,

Ayant réussi à déboulonner le système Kabila.Félix Tshisekedi attendu aux résultats par le...

Politique ..,

Bintou Keita fait part des termes de référence de son mandat à Félix Tshisekedi

Politique ..,