mediacongo.net - Actualités - Chicha : un plaisir risqué



Retour Santé

Chicha : un plaisir risqué

Chicha : un plaisir risqué 2020-01-27
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/27-31/chicha_20_002.jpeg -

Le narguilé ou la chicha, mot d’origine persane, est une pipe à eau souvent utilisée dans le Moyen-Orient pour fumer le tabac. La Chicha est formée d’un fourneau où brûle le tabac et d’un tuyau qui traverse une vase remplie d’eau parfumée, a pris de l’ampleur à Kinshasa au même moment que les lounge-bars, ces salons VIP très calmes qui poussent comme des champignons dans la capitale congolaise depuis 2017.

Les weekends à Kinshasa sont chauds. Les bars sont bondés des groupuscules de jeunes gens filles et garçons, tous confondus les prennent d’assaut. Certains se contentent de s’éclater autour d’un verre, pendant que d’autres s’adonnent à la cigarette. Pendant ce temps, une nouvelle vague de jeunes associent à ce moment de plaisir, la consommation excessive de la « Chicha » qu’ils considèrent « moins toxique que la cigarette ». Ce qui est totalement faux. Leur point de vue est en désaccord avec l’organisation mondiale de la santé (OMS) qui la considère aussi toxique que la cigarette.

La chicha a conquis les cœurs de la plupart des jeunes kinois. Avec des tarifs allant de 20.000fc à 30.000fc, selon le lieu de consommation (terrasse, bar ou lounge-bar), les jeunes narguilés se cotisent dans la plupart des cas pour s’offrir une séance qui dure généralement 40 à 50 minutes.

Ses effets sur la santé

Alors que la plupart des consommateurs de la chicha la considèrent moins dangereuse pour la santé que la cigarette, cependant, une seule séance de chicha de 30 minutes a des effets négatifs sur le rythme cardiaque, la pression et la rigidité artérielle, indiquent une étude de l'Organisation mondiale de la santé publiée en septembre 2016 mettant en garde les fumeurs de chicha.

Ainsi, une cinquantaine de bouffées de chicha sur une durée moyenne d'une heure, sont équivalentes à deux paquets de cigarettes. Le monoxyde de carbone présent dans la fumée de la chicha est en quantité 7 fois supérieure à celui présent dans la fumée d'une cigarette, précise l'OMS.

Les risques sur la santé sont les mêmes que pour la consommation régulière de tabac, à savoir une augmentation des risques de cancers (en particulier du poumon, des lèvres, de la vessie et des voies aéro-digestives supérieures), de bronchites chroniques, et de problèmes cardiovasculaires. D'autre part, le narguilé expose le fumeur à des risques de contagion microbienne, comme par exemple la tuberculose, car ils utilisent le même embout que les autres fumeurs, soutient le Dr Freddy Kabongo, médecin généraliste.

Djodjo Vondi
MEDIACONGO / MCP, via mediacongo.net
2880 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Etat islamique : mort confirmée du “ministre de la guerre” Abou Omar al Chichani

Monde ..,