mediacongo.net - Actualités - Fermeture de l'église Cité Béthel : le général Sylvano Kasongo dément !



Retour Société

Fermeture de l'église Cité Béthel : le général Sylvano Kasongo dément !

Fermeture de l'église Cité Béthel : le général Sylvano Kasongo dément ! 2020-02-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/01-02/kasongo_sylvano_20_0074.jpg -

L'église Cité Béthel n'a jamais été fermée, déclare dans son compte Tweeter, le général Sylvano Kasongo, commissaire adjoint de la Police nationale congolaise (PNC) de Kinshasa. Ce, en réaction à la rumeur qui a circulé le week-end dernier dans les rues de Kinshasa, faisant état d'une décision des autorités compétentes, enjoignant les responsables de cette église d'arrêter toutes les activités, en attendant l'issue judiciaire du prétendu scandale sexuel ayant mis en cause le pasteur Moise Mbiye.

A en croire la radio trottoir à Kinshasa qui attribue la fermeture de l'église Cité Béthel aux instances judiciaires, la décision aurait été prise dans le cadre des mesures conservatoires, pendant toute la période de ce procès qui oppose le pasteur Moïse Mbiye à l'une de ses fidèles de l'église, Mlle Eliane Bafeno. Et dans la foulée, certains Kinois on vite pris un raccourci sommaire dans leur relation, allant jusqu'à alléguer que le «verrouillage» provisoire de l'église Cité Béthel serait l'une des conséquences collatérales du prétendu scandale sexuel qui a éclaté au sommet même de cette église située à la 1ère rue Limete.

 Dire que dans sa réaction qui a force de démenti, le général Sylvano Kasongo s'est montré réservé et n'a ajouté aucun commentaire. Pour quiconque connait la manière d'agir de cet officier général de la PNC, il n'y a pas mille manières d'interpréter sa réaction. Car, le commissaire divisionnaire adjoint de la PNC Kinshasa, communique en temps réel sur tous les événements majeurs soit prévus, soit organisés dans la capitale ou toutes les grandes décisions de l'autorité étatiques nécessitant directement l'implication de hauts responsables de la PNC pour des dispositions utiles.

FAIS LE MORT ET TU CONAITRAS…

«Fais le mort et tu connaitras tes vrais ennemis», dit-on. C'est-peut-être aussi ça, l'une de grandes leçons qu'aura tirée le pasteur de l'église Cité Béthel, mis en cause dans un scandale sexuel avec l'une de ses fidèles. Depuis le début de cette affaire, Moïse Mbiye fait le buzz des internautes congolais d'ici et d'ailleurs. Les réseaux sociaux explosent. Au quotidien, l'affaire est ressassée à souhait. Il ne se passe plus aucun jour, sans que la rue de Kinshasa ne donne ce qu'elle considère comme un élément nouveau dans cette affaire «rocambolesque».

Alors que l'affaire Mbiye est portée en justice et que le procès proprement dit n'a pas encore commencé, le ?tribunal de rue? a déjà prononcé son verdict, selon que l'on soit du côté du pasteur incriminé ou de la victime. " Montage " pour les uns, " réalité " pour les autres. Des convictions tranchées, bien binaires comme il faut. Qui donc dit vrai ? La question est pour l'instant sans réponse exacte. Seule la Justice saura éclairer la lanterne de l'opinion. Tout ce que l'on sait au stade pré juridictionnel de cette affaire, est que les avocats de Mlle Eliane Bafeno accusent Moïse Mbiye de viol, d'avortement criminel et d'atteinte à la dignité de leur cliente.


Forum des As / MCP, via mediacongo.net
8265 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Ananie | PXV9MLR - posté le 03.02.2020 à 13:13

Salima, a sa place qu'est ce que tu fais si tu penses etre victime d'une machination? Je disais samedi que le congolais devrait laisser la justice faire son travail. Ce Mr comme tout citoyen jouit de la presomption d'innocence. Ns ne devrions pas le crucifier avant que son verdict tombe. Ca serait tres dommage de sa part si ce talent eat gate par un plaisir de qlq minute, et plus malheureux pour la fille s'il s'averait qu'elle essaie de salir l'"oeuvre de Dieu". Je mets " " parce que Dieu seul connait s'il est un vrai ou pas.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 03.02.2020 à 11:21

Quand on devient une véritable institution, comme l'est devenue cette cité de bétel, tout lider qui la chapote mais s'est compromis si gravement comme l'est ce monsieur moïse mbiye, la moindre et noble conduite de sa part c'est craindre le Dieu qu'il proclame la foi et se mettre temporairement de côté, le temps que ses manquements soient jugés et punis.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Citoyen | BVJGR1P - posté le 03.02.2020 à 11:11

Plus bas un idiot affirme que Kasongo est Muluba comme Moïse, ridicule quand même !

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 03.02.2020 à 11:00

le pasteur n'est pas l'église. voilà l'idée du congolais, il confond l'institution et celui qui dirige l'institution. une institution est plus importante que celui qui la dirige, on lui demande juste de se mettre à la hauteur de celle-ci. ceux qui partagent à longueur de journées ces vidéos, je vous trouve plus pervers et plus sadiques que leurs acteurs principaux. vous les condamnez mais vous ne faites que télécharger leur vidéo que vous décriez. mawaaaa. quel est ce parent qui, insulté par son fils, passera dans tous les médias et partager la vidéo où il se fait insulter? quand une personne vient vous ramener les insultes des autres, c'est que c'est lui le premier qui...

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 03.02.2020 à 10:25

Je dis toujours que tous ces pasteurs, musiciens, politiciens talibans sont des escrocs A la recherche de l'argent.Chez les politiciens l'UDPS est l'usine de fabrication. Etienne Tshisekedi, Samy Badibanga, Bruno Tshibala, Felix Trichekedi, Jean-Mark Kabunda, la nuit A Kingakati, la journee opposant. Nous attendons la liste de KALEV.

Non 8
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Djitunga Dietu! | TSWZGT3 - posté le 03.02.2020 à 09:44

Kasongo est Muluba et il ne peut pas fermer le ligablot des Luba. Si cette Eglise était d'une autre province, vite il fermerait. Stupide

Non 87
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 6TTXEJD - posté le 03.02.2020 à 09:41

Le sage | SD3Y66Q - posté le 03.02.2020 à 09:27 Oui, mon frère. On peut aussi se rendre au Bois de Boulogne ou encore au Château rouge à Paris au lieu de jouer à l'hypocrisie comme dans cette vraie "maison de débauche" baptisée "Cité Bethel"...

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 03.02.2020 à 09:27

Cette maison de tolerance doit etre fermee. Mieux vaut se rendre a la gare du nord de bruxelles car on y joue pas a l'hypocrisie.

Non 4
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus à Kinshasa : pour non respect des mesures prises, le général S. Kasongo décide de...

Provinces ..,

COVID-19 : Kinshasa obéit de plus en plus aux mesures préventives prises par le président...

Provinces ..,

Insécurité dans la commune de la N’Sele : la bande à « Lucifer » défie le général...

Société ..,

Kinshasa : la Police lancera,le 16 mars prochain,le contrôle forcé sur l'état physique des...

Provinces ..,