mediacongo.net - Actualités - La RDC lance son plan pour instaurer une couverture santé universelle



Retour Santé

La RDC lance son plan pour instaurer une couverture santé universelle

La RDC lance son plan pour instaurer une couverture santé universelle 2020-02-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/02-fevrier/10-16/tshisekedi_felix_tedros_adhanom_eteni_longondo_20_000.jpg -

Vendredi 14 février 2020, en présence du directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom, les autorités congolaises ont lancé un plan censé permettre d’instaurer une couverture sanitaire universelle (CSU).

Par manque des ressources disponibles, le gouvernement promet d’y aller étape par étape, mais n’a encore rien chiffré. Félix Tshisekedi souhaite donner la priorité à la prise en charge de la mère et de l’enfant, la lutte contre les maladies infectieuses et l’éradication de la malnutrition.

Ce plan va bien au-delà de son mandat et devrait s’étaler sur 10 ans (2020-2030). L’ambition affichée est énorme et pour y parvenir, la RDC compte notamment sur l’argent de partenaires extérieurs. « Peut-être après cinq, dix, quinze ans, nous allons arriver à une couverture totale, estime Eteni Longondo, le ministre de la Santé. Nous sommes déterminés et avec la volonté du chef de l’Etat, nous allons y arriver. Nous sommes en train de chercher les financements. Il y aura des contributions et puis nous allons contribuer nous-mêmes. »

Pour Moeti Matshidiso, la directrice Afrique de l’OMS, les autorités doivent d’ores et déjà s’engager dans la mise en place d’actions immédiatement perceptibles. « Tout ce que nous faisons doit être basé sur l’évidence. Donc il faut un système de partage des coûts pour éviter que les gens paient directement, parce que ça coûte très cher pour les ménages. »

L’OMS, qui a participé à la rédaction du plan, salue une « volonté politique » et reste prudemment optimiste sur la possibilité pour le pays d’obtenir des financements à l’étranger. Il faut dire que le pays ne consacre aujourd’hui que 8% de son budget à la santé et qu’avant d’obtenir tout appui budgétaire, la RDC va devoir s’astreindre à une orthodoxie de gestion et respecter ses engagements auprès du Fonds monétaire internationale.

Selon une ONG congolaise, l’observatoire de la dépense publique, cette mesure devrait coûter plus de 2 milliards de dollars par an. C’est plus que la gratuité de l’enseignement primaire.

Pascal Mulegwa
RFI / MCP, via mediacongo.net
2251 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

TIIIII OKOLELA | 3LUJNN3 - posté le 17.02.2020 à 08:18

Wait and see

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 15.02.2020 à 15:39

Il y a trop d'annonces! Trop de publicites! Ca m'indigeste! Chaque jour, chaque heure: eh bien c'est des annonces d'ambitions et d'esperances, en provenance des institutions internationales; comme-ci le Congo etait en pole position subitement... Pendant ce temps, le peuple lui souffre... Les prix des produits, de premiere necessite; prennent de l'envol et toujours rien! Mais la publicite, bat son plein!

Non 116
Oui 153
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Arrestation de Kamerhe : les députés nationaux de l’UNC exigent sa libération « immédiate...

Politique ..,

Vital Kamerhe n'a pas l'intention de se soustraire à la justice (communiqué)

Politique ..,

Programme des 100 jours : “Si Vital Kamerhe ne vient pas demain, on va l’arrêter par un...

Politique ..,

Vital Kamerhe attendu ce mercredi au Parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa/Matete

Politique ..,