mediacongo.net - Actualités - Programme 100 jours : le député Papy Niango (PPRD) accuse le VPM de la justice de vouloir "saboter" les actions du chef de l’État



Retour Politique

Programme 100 jours : le député Papy Niango (PPRD) accuse le VPM de la justice de vouloir "saboter" les actions du chef de l’État

Programme 100 jours : le député Papy Niango (PPRD) accuse le VPM de la justice de vouloir "saboter" les actions du chef de l’État 2020-03-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/01-08/niango_papy_pprd_20_02145.jpeg -

A travers un communiqué daté du 7 mars 2020, le service de communication du député national du Front commun pour le Congo Papy Niango Mushemvula, a dressé un tableau sombre concernant l’exécution des travaux du programme de 100 jours du chef de l’État Félix Tshisekedi.

"Ces échecs sous-tendent des attitudes de révoltes même dans les rangs des partisans de factions politiques qui gèrent directement la République. Abordant l’actualité de l’heure, il s’est inquiét de l’orientation des politiques sociales du gouvernement et surtout de la mise en œuvre du programme présidentiel de 100 jours ", révèle son service de communication.

Et d’ajouter : "A ce propos, il a dénoncé qu’autour des faiblesses qui minent l’exécution des instructions du Chef de l’Etat, de mauvaise foi, le ministre de la justice a activé indûment des enquêtes auprès des parquets généraux de Kinshasa pour saboter les actions du Chef de l’état Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo."

En en croire le service de communication de Niango Mushemvula, ancien ministre des sports sous le régime de Joseph Kabila, ces parquets ne "disposent d’aucun atout” pour instruire le contrôle des finances publiques.

"Ces parquets, expliquait-il, ne disposent d’aucun atout pour instruire techniquement en matière de contrôle des finances publiques. Ces attributions sont dévolues au parquet près la Cour des comptes qui dispose d’un pouvoir général et permanent de contrôle de gestion des finances publiques. A quoi s’est-on précipité à procéder à des arrestations du directeur général de l’Office des Routes, Mutima Sakrini Harman, le DG de Safricas David Blattner et le représentant de la communauté Libanaise en RDCongo , Jammal Samih ", poursuit le même communiqué.


L'Interview / MCP, via mediacongo.net
5366 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Victor Valerie | KABT7N9 - posté le 09.03.2020 à 19:19

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (PUB)

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 09.03.2020 à 11:15

PAPY NIANGO - Arretes de t'alarmer comme ca! s'ils sont cleans ils vont sortir de MAKALA, mais ils s'averent qu'ils sont coupables px importe vos declarations ils resteront en prison. Mais les dessous de cartes font etat que d'autres gros poissons ont recus de pourboir dans ses marches.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 08.03.2020 à 18:05

Supposons que c deputé a raison, devrons nous dire que le ministre v saboter ou a saboté...? Car les 100 jours depuis l'annonce de c programme sont largement dépassés...l'heure devrait être au bilan ou évaluation finale de sa mise en œuvre. A c rithme, nous allons passer 5 ans entrain de ne parler que des 100jours oubliant le 1700 jours qui restent. En fait, c normal lorsqu'on a aucun programme ou prévision pour ces 1700 jours...si c n'est de faire le tour du monde avec l'argent du contribuable congolais.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 08.03.2020 à 18:00

Supposons que c deputé aurait raison, devrons nous le ministre v saboter ou a saboter...? Car les 100 jours depuis l'annonce de c programme sont largement dépassés...l'heure devrait être au bilan ou évaluation finale de sa mise en œuvre. A c rithme, nous allons passer 5 ans entrain de ne parler que des 100jours oubliant le 1700 jours qui restent. En fait, c normal lorsqu'on n'a aucun programme ou prévision pour ces 1700 jours...si c n'est de faire le tour du monde avec l'argent du contribuable congolais

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 08.03.2020 à 15:38

CASH et l'UDPS ses précipitent pour montrer qu'ils contrôlent tout,ils ont tout le pouvoir sans réfléchir ils mènent des actions qui finalement vont leurs être fatale y compris devant leurs propre partisans, KABUND avait parler de nager combien ils ont fait nager ? et la dissolution ne plus a l'ordre du jour,le stylo rouge,pour le simulacre d’état de droit ils ont procéder a des arrestations de leurs amis des magouilles pour que le ministre aillent rendre visite aux détenus en prison du jamais vue ,un ministre rendre en prison la visite aux personnes arrêter pour détournement des fonds publics

Non 0
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
THAT ONE | 8KWR7F2 - posté le 08.03.2020 à 14:47

c'est tard mon cher ami, la machine du sabotage du programme de 100 avait déjà décollé. je ne sais pas si c'est juste pour defendre ton vieux du kwilu que tu fais ce communiqué quoique tard. il faut savoir qu'ils ont l'avantage de réfléchir en amont alors que le cach subisse les conséquences de leurs actes, disposez d'un labo mes chers membres du cach disposez d'un vrai centre névralgique comme les amis d’en face si non les jours ne font que passer, 2023 n'est pas si loin

Non 1
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Procès Kamerhe : la Cour d’appel de Kinshsa/Gombe sursoit l’affaire en attendant la...

Société ..,

"A la veille de mon procès, je garde la foi en Dieu, juste juge", Vital Kamerhe

Société ..,

Équateur : l’UNC dans une messe d'actions de grâce pour implorer la miséricorde divine pour...

Provinces ..,

Condamné à 20 ans de travaux forcés, David Blattner serait en Belgique

Société ..,