mediacongo.net - Actualités - Passe d'armes entre Pékin et Washington autour du Coronavirus



Retour Monde

Passe d'armes entre Pékin et Washington autour du Coronavirus

Passe d'armes entre Pékin et Washington autour du Coronavirus 2020-03-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/16-22/trump_xi_jiping_20_02145.jpg -

La rivalité Washington-Pékin n'a pas été mise en sourdine par la lutte contre le Covid-19. La tension entre les deux pays a même grimpé mardi 17 mars, la Chine se disant "indignée" par un tweet de Donald Trump parlant d'un "virus chinois". De son côté, un porte-parole de la diplomatie chinoise a évoqué, sans preuve, l'hypothèse que l'armée américaine ait pu introduire l'agent pathogène en Chine.

"Les États-Unis soutiendront vigoureusement les secteurs d'activités, comme les compagnies aériennes et autres, qui sont particulièrement touchées par le virus chinois", a tweeté le président américain lundi soir .

"Nous sommes fortement indignés", a réagi le ministère chinois des Affaires étrangères, voyant dans ces propos une "stigmatisation" de son pays. L'agence de presse officielle Chine nouvelle a elle dénoncé, de façon générale, l'utilisation d'expressions "racistes et xénophobes pour rejeter la responsabilité de l'épidémie sur d'autres pays".

Washington dénonce la "désinformation" de Pékin

Un autre porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, est allé plus loin : il a laissé entendre, jeudi dernier, que l'armée américaine aurait pu introduire le virus dans le pays.

Dans un entretien téléphonique, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a fait part lundi au plus haut responsable du Parti communiste chinois (PCC) pour la politique étrangère, "des fortes objections américaines" face aux "efforts" de Pékin pour "faire porter le chapeau aux Etats-Unis pour le Covid-19", selon le département d'Etat. "Le secrétaire d'Etat a souligné que le moment était mal choisi pour semer la désinformation et des rumeurs abracadabrantes", ajoute le communiqué.

Depuis que l'épidémie a commencé à s'étendre au-delà de la Chine, les deux puissances rivales n'ont cessé de multiplier les piques. L'administration Trump a oscillé entre dénonciation d'un manque de transparence initial côté chinois, et marques de "confiance" du président américain à son homologue Xi Jinping. Les mesures du gouvernement américain, qui a rapidement interdit l'entrée aux Etats-Unis des personnes en provenance de Chine, ont en outre provoqué l'ire de Pékin.


France tv info / MCP, via mediacongo.net
1540 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : « Peu de malades ont développé des formes graves du Covid-19 en Afrique »
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : Kinshasa rapporte 104 cas positifs

Santé ..,

Covid-19 : l'Afrique redoute une seconde vague et espère le vaccin

Afrique ..,

Israël/Coronavirus: 763 nouveaux cas en 24h, 2.754 décès au total (ministère de la Santé)

Monde ..,

Covid-19 : Pfizer prépare une version en poudre de son vaccin

Santé ..,