mediacongo.net - Actualités - Covid-19 à Kinshasa: le mimétisme a ses limites



Retour Politique

Covid-19 à Kinshasa: le mimétisme a ses limites

Covid-19 à Kinshasa: le mimétisme a ses limites 2020-03-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/30-31/kinshasa_boulevard_lumumba_20_000.jpg -

Entre confinement, quarantaine, distanciation sociale et État d’urgence, le Congolais lambda se perd en conjectures. Depuis la détection le 10 mars 2020 du premier cas testé positif au Coronavirus à Kinshasa les errements des acteurs politiques impliqués dans l’encadrement de l’équipe de la riposte ajoutent à la psychose ambiante. Il s’ensuit que les sentiments de négligence, de suspicion et de complotisme sont devenus des raccourcis pour la majorité des Congolais face aux contradictions et à l’inconséquence dans la communication sur la pandémie.

Alors que cette dernière poursuit son ascension exponentielle, les kinois s’abîment dans la recherche de raccourcis et le charlatanisme contribue à aggraver la propagation du virus. Bien qu’invisible, cet ennemi coriace peut être vaincu pourvu que chacun se fasse lui-même soldat dans sa propre tranchée (sa maison). C’est la recette utilisée par la Chine à Wuhan dont le succès a mondialement fait école. La recette est simple : l’État fixe les normes, les scientifiques et les professionnels cherchent des solutions de terrain.

On se souvient que présenté par le ministre de la Santé, le Dr. Eteni Longondo comme un sujet belge parti de Bruxelles pour un bref séjour à Kinshasa devenu quelques heures plus tard un citoyen congolais en provenance de France, le premier cas confirmé de Coronavirus a fait polémique. Un jour après son internement à l’hôpital de l’amitié sino-congolaise de Ndjili, ledit malade a fait sensation dans la presse locale et les réseaux sociaux en se présentant comme « non malade ».

L’affaire a pris des proportions tellement drôles que le député national Léon Nembalemba, promoteur de Molière TV et le chroniqueur Zacharie Bababaswe de Direk TV ont pu poser la question de savoir si le Coronavirus à Kinshasa n’était pas une astuce pour faire gagner de l’argent facile à l’État. Cette question entraînera une certaine indolence dans certaines couches de la population vis-à-vis des règles d’hygiène. D’aucuns se sont adonnés à cœur joie à des supputations irresponsables selon lesquelles l’homme noir serait résistant au virus et ne pouvait en mourir, que les plantes médicinales traditionnelles (Kongo Bololo etc.) ou l’alcool étaient susceptibles de protéger ceux qui les prennent…


Léon Nembalemba

Pendant ce temps, les statistiques macabres de la pandémie se sont égrainés à longueur de journées : 27.000 morts à travers le monde, pour plus de 590.000 cas confirmés recensés. Mais à partir de vendredi 27 mars, les États-Unis sont devenus le pays le plus touché par le Coronavirus, avec 104.837 cas confirmés, de loin plus que la Chine dont le président Trump se moquait quelques jours auparavant en évoquant « the chinese virus » pour parler du Covid-19 devant un parterre de journalistes éberlués.

Avec ses plus de 80 cas confirmés et 8 décès fin mars, la RDC n’a pour autant pas de quoi se réjouir car d’une part les dysfonctionnements des services sanitaires ne facilitent guère l’identification et la détection de tous les cas qui existent dans le pays et, d’autre part, la corruption endémique rend les frontières et les limites entre les provinces et la capitale, épicentre de la contagion, tellement poreuses.

Les pouvoirs publics semblent ébranlés et désemparés devant la menace incarnée par le Covid-19. Tout se passe comme si nos dirigeants n’ont pas encore appréhendé les possibilités qu’offre la solidarité de partenaires comme la Chine, Cuba ou la Russie et l’indispensable nécessité de prendre en compte les réalités locales qui rendent inopérantes certains types d’initiatives improvisées dans une mégapole de plus de 10 millions d’hommes et de femmes dont la grande majorité, incapable d’une autonomie alimentaire quotidienne en vase clos est loin de pouvoir y survivre sans dommages graves pour la sécurité et l’ordre public.

Le mimétisme a ses limites

Le gouvernement ferait mieux d’appliquer effectivement les bonnes mesures prises jusque-là, d’investir dans la multiplication des tests à l’instar des Sud-Coréens, d’acquérir des matériels de protection du personnel sanitaire et sécuritaire déployé à cette fin à pré-positionner à travers ses centrales de distribution de médicaments dans les 26 provinces et des molécules (chloroquine) ainsi que des respirateurs pouvant remédier aux cas les plus graves en subventionnant notamment l’industrie nationale (Pharmakina).

L’État ne doit ni paniquer, ni déprimer

Il lui revient de prendre les décisions qu’il faut et qui consiste, dans le désarroi des citoyens, de rester droit dans ses bottes pour réguler et contrôler notamment les prix des denrées d’usage courant pour la survie de la population, veiller à éradiquer les pratiques dangereuses dans les secteurs de l’alimentation, de la sécurité et des transports en commun, en équipant les distributeurs de produits d’alimentation, les agents de la police nationale, les chauffeurs, receveurs, convoyeurs et taxis-motos d’équipements appropriés (masques et gants lavables).

A ces mesures du premier cercle devraient s’ajouter d’autres consistant à faciliter l’approvisionnement des magasins d’alimentations et marchés, à réprimer sans faiblesse toute contrefaçon de produits pharmaceutiques et hygiéniques.

Ce sont de telles initiatives qui donnent toute sa substance à l’état d’urgence que le président de la République a eu raison de décréter.


Le Maximum / MCP, via mediacongo.net
3566 suivent la conversation
18 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 05:17

@ Mampuya: Tu te rends un mauvais service parceque tes écrits ne valent plus grand chose puisque nous savons ou tu vas aboutir mais en cuisant n'importe quoi au milieu. C'est cela le danger des analyses à sens unique faites pour blesser ou nuire une même personne.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 04:54

... créer plus de panique en mettant ses ambitions politiques après la vie de ses compatriotes et ne priant pas que rien ne marche. Heureusement que la force de ce président a toujours été dans sa lucidité et dans ce que Dieu prévaudra toujours !

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 04:52

...croyez que les Congolais ont la mémoire courte, vous prenez le même élan avec le Corona Virus espérant profiter comme toujours de la panique de certains de vos compatriotes, pourtant aussi une panique internationale, pour essayer encore une fois de frapper dans le dos. Je crois que vous vous êtes bien senti maître sur cette plateforme depuis que j'étais absent pour un petit temps et pour un soi-disant médecin que je crois que vous avez dit que vous êtes si mes souvenirs sont bons, je ne crois pas que faites un bon travail et êtes une personne honnête. A un moment comme celui-ci, un médecin exemplaire serait en train d'encourager le positif, petit soit-il et éviterait de...

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 04:51

...facilement se rendre compte que le président vous a toujours confondu sur tous les plans sur les prédictions de vos écrits de malheur et situations de ce genre. Je me rappelle encore de vos écrits sur Ebola et aujourd'hui vous n' avez plus dit mot autour de la fin de cet évènement qui pourtant a fait trembler le monde et qui a failli isoler le Congo seul vis à vis du reste du monde entier et failli avoir des conséquences économiques et sociales catastrophiques pour le Congo; Je ne peux même pas vous demander de dire un mot d'appréciation au président car vous n'en aurez pas; votre cœur n'a pas de place pour quelque chose de ce genre. Mais aujourd'hui encore, comme si vous...

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 04:50

@ Mampunya: Ta haine du Président de la République va te tuer à petit feu pour finir avec la maladie de Parkinson puisqu’ elle dirige toujours tes analyses dans le sens que nous connaissons et commencent à fatiguer. Je suis sûr que si le président avait fait ce que dis, tu aurais critiqué ta propre solution te tirant la balle dans le pied si on pouvait par magie arranger une situation inverse de ce genre. Cela s'appelle mauvaise foi et méchanceté tout simplement et le Congo n'a pas besoin de ça et surtout pas maintenant dans la situation malheureuse que nous passons dans le monde, ni de ce genre de prophète de malheur. Pourtant si nous reculons en arrière, on pourra...

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 31.03.2020 à 23:16

(suite). Toute l'Afrique du nord au Sud il y'a mécontentement des citoyens. Il suffit de regarder l'Inde, sa misère avec les memes mesures qu'en Afrique, memes npmbre d'habitants. En Europe confinement veut dire l'Etat pense à vous, presque chacun à sa maison ou bien en location, les aliments sont conditionnèes donc dans les supermarchés eecc, alor copier le modele Europèen est une folie,surtout quand nous pensons que nous avons des dirigeants qui ont vecu en Europe, qui en principe doivent etre capable de différencier l'afrique et l'Europe. Mais c'est la politique.

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 31.03.2020 à 23:13

Mampuya | T6L7OKA - posté le 31.03.2020 à 20:02 Une situation prévisible que nous avons abondamment expliqué sur ce blog. Maintenant si Tshilombo voulait mesurer sa popularité, sa force sur le peuple alors, c'est un échec total. Il n'a apporter aucun remède acceptable. Il n'a su protéger le peuple, son message était plus démagogique. Passer aux manières fortes non. Nous avons eu l'essai avec Ngobila. Le peuple est ailleurs. Vider le centre ville, les parcelles avec plusieurs locataires, des familles nombreuses,un couvre feu de nuit est une folie. confinement ne sert à rien sauf à l'homme politique, pas au malade supposé. Toute l'Afrique du nord au Sud il y'a mécontentement...

Non 5
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 31.03.2020 à 17:35

...et l'accompagnera, comme par le passé jusqu'à la victoire finale". Avec toute cette garantie d'assistance le pays n'a point besoin de clamer le manque des moyens, spécialistes, équipements, produits, etc, le tout mis à sa disposition par cette Chine bénévolement. Alors, gare à la négligence gouvernementale si cette pandémie qui peut-être vite arrêtée ne l'est pas parce ce les officiels veulent l'étendre pour y gagner de l'argent sale.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 31.03.2020 à 17:34

C'est bien beau ce type d'analyses qui nous rappellent encore et encore "appréhender les possibilités qu'offre la solidarité avec des partenaires comme la chine, Cuba ou la Russie"...mais le Maximum n'a pas poussé loin ses recherches pour s'informer justement que la Chine (ainsi l'a déclaré récemment son ambassadeur au Congo) a "remit tout son plan de diagnostic et de traitement du Covid-19 aux autorités de la RDC " et l'ambassadeur a conclu que " la Chine va continuer à aider la RDC, dans la mesures de ses capacités (j'ajoute ici que la chine est trillardaires, inventrice et exportatrice du du Covid-19 directement ou indirectement au Congo)...et laccompagnera, comme par le...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 31.03.2020 à 17:05

(suite). Pour l'instant toutes les mesures prises par ce gouvernement, programme des 100 jours, l'éducation gratuite de l'école maternelle,maintenant coronavirus, me fait dire que Tshilombo n'est pas Congolais, mieux ce n'est pas l'homme qu'il faut à cette place. Un homme sans culture politique, qui compte plus sur le clan belgicain, que sur le clan congolais. Aujourdh'ui tout Européen sait déjà que le monde de demain cdà dans 2 mois ne sera plus le meme. Au Congo l'unique débat, qui a dit quoi, jamais qui a fait quoi pour le pays.

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 31.03.2020 à 17:01

(suite), dr.Mukwenge,eecc, qui parle d'état d'urgence, l'autre de hècatombe, en ésperant voir les etrangers nous venire en aide. Les gouvernants, comme les intellectuels sont incapables de donner un message tranquillisant pour la nation. Au lieu d'insister sur les nombres des guéris, on insiste sur les nombre des morts. Voilà le noeud du problème, jamais nous sommes in primis en prèmiere ligne, avec argent,ou matériels. Nous passons plus de temps avec des positionnements politiques inutiles. Le coronavirus c'est une grande oppurtinité politique, et rebondissement èconomique pour la RDC, mais cela exige des gens avec grande intelligence, et culture du pays. Pour l'instant toutes...

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 31.03.2020 à 17:00

La chine est sortie de l'ermergence le plus tot possible pour plusieurs raisons. Une d'elle, la chine avait profité de son expérience des èpidemies dans son territoire, exemple le SARS, suine eecc. Par contre le Congo a toujours état incapable de tirer des leçons des ses épidemies, Malaria, rougéole, Ebola (on a vu meme le politiciens et réligieux de nier cette maladie), malnitrution, le sida eecc. Dans tputes ses urgences, sont les ONGS, ou les gouvernements Etranger qui vienent nous aider. De meme maintenant, à commencer par le Président de la république, dr.Mukwenge,eecc, qui parle d'état d'urgence, l'autre de hècatombe, en ésperant voir les etrangers nous venire en...

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nkolo Mboka | QCSNM64 - posté le 31.03.2020 à 16:54

A nos autorités, arretez d'imiter les décisions prises par les autres qui ne sont alors pas du tout applicables chez nous en tenant compte de nos realités socio-economiques. Dês lors on peut guerrrir de cette maladies et c'est déjà prouvé, Mettons plus l'accent sur les tests de masse et la prise en charge rapide des eventuels contaminés avec les traitements qui ont fait leurs preuves et que nous disposons.ARRETONS DE NOUS COMPLIQUER LA TACHE POUR RIEN.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nkolo Mboka | QCSNM64 - posté le 31.03.2020 à 16:42

Faisons une interrogation question d'être pragmatique. 1. Est-on condamné à mort une fois contaminé au COVID-19? la réponse est non. 2. quel est pourcentage de mort par rapportau total de personnes atteintes? Reponse : moins de 1%. 3. les cas de geurison? reponse : plus de 97% 4. D'ou vient toute cette psychose? Reponse: pour la première fois depuis le 18è siècle les pays soit disant developpé sont en première ligne d'une épidemie et caracole au hit-parade des victimes. Au fait le covid machin, n'est autre qu'une grippe et les grippes sont causées par les virus.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pacificateur | KD5RKU4 - posté le 31.03.2020 à 16:34

tout ça NEMBALEMBA, ISRAEL ET ZACHARIE dans un pays normal ces gens devraient être arrêtés . ces gens au lieu de rester au parlement ils passent leur temps dans les bêtises . La question qu'il faut poser au 2 premiers aujourd'hui nous sommes à quel niveau de la pandemie , qu'ils nous disent ezali mauwa mingi

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
WAKUHUILE WEZA HT | LRQNC39 - posté le 31.03.2020 à 16:28

où sont Léon Nembalemba, ZACKARIE ET la femeuse BAZAHIBA? Ils veulent tout politisé. Si ils sont honnete ils devront revenir sur leurs propos, Parce que certains gens y crois jusqu'alors à leurs propos.Nemba Lemba oublie que il faisait le même jeux avec les kabilie en les critiquant jours et nuits or il avait une mission stratégique de Ex MP actuel FCC pour savoir la tension de la population. Finalement au congo les gens qui ont faits des études en relation internale, Histoire et l'autre soit disant journaliste, ils se transforment en corps médicals.Aujourd'hui BAZAHIBA est parti où? Elle est parmi les gens qui disaient que à l'EST n'y avait pas EBOLA, mais après la mort des...

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 31.03.2020 à 15:57

soyons juste réalistes

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | AXLM1XA - posté le 31.03.2020 à 15:51

Belle analyse, avec des mots-clefs a retenir: errement des acteurs, contradictions et inconséquence dans la communication, négligence des kinois, mimétisme, ascension exponentielle de la maladie a Kinshasa, porosité des frontières facilitée par la corruption, pauvreté de la population, bref, grave irresponsabilité des autorités qui ne prennent pas la mesure de la menace!!!

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Uruguay: le président en quarantaine après un contact avec une contaminée

Monde ..,

Covid-19 en RDC : 104 nouveaux cas confirmés, le pays franchit la barre de 3000 cas

Santé ..,

Nouveau rebondissement: l'étude qui met en cause l'hydroxychloroquine largement critiquée

Santé ..,

Covid-19 : le président libérien Weah met sa voix au service de l'ONU

Société ..,