mediacongo.net - Actualités - Probablement dès la semaine prochaine: le confinement partiel de la Gombe vivement souhaité



Retour Société

Probablement dès la semaine prochaine: le confinement partiel de la Gombe vivement souhaité

Probablement dès la semaine prochaine: le confinement partiel de la Gombe vivement souhaité 2020-04-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/30-31/gombe.jpeg -

De plus en plus, le confinement de la commune de la Gombe, jusque-là épicentre de la pandémie à coronavirus, devient inéluctable si on veut éviter une situation incontrôlée. Et ce, après le confinement raté du samedi dernier, qui a causé plus de mal dans les ménages de plusieurs Congolais. 

Pour le Dr Jean-Jacques Muyembe, coordonnateur du secrétariat technique de la riposte contre le Coronavirus, c’est le confinement qui a sauvé la Chine, il n’y a pas d’autres mesures… Nous tous, nous devons nous y préparer, insiste-t-il. Si ce confinement doit être étalé sur 14 jours comme on l’entend un peu partout, les Kinois veulent que ça soit une décision mûrie, qui ne conduirait pas cette population à mourir de faim, ni à la révolte, elle qui a déjà un pouvoir d’achat trop faible et vit au jour le jour.

Dans sa récente intervention à la presse, le coordonnateur du secrétariat technique de la riposte contre le Coronavirus, Dr JeanJacques Muyembe a évoqué le confinement comme principal remède pour éviter la propagation de cette épidémie. Ainsi pour ce qui est de la capitale Kinshasa, le virologue congolais pense qu’il faudra commencer par la commune de la Gombe, épicentre de cette pandémie en RDC.

 

Et la Police s’y attèle déjà. « C’est une obligation. Je pense que toutes les autorités sont d’accord avec cela. Question maintenant de savoir quand et comment nous allons le faire, mais c’est une obligation, pas seulement Kinshasa, peut-être que ce sera tout le pays. Il faut voir ce qui se passe aussi ailleurs… On va aller étape par étape, pas seulement la Gombe. On commencera là-bas et on va l’étendre à d’autres communes. C’est le confinement qui a sauvé la Chine, il n’y a pas d’autres mesures… Nous tous, nous devons nous préparer. Ce qui fait la force de l’homme, c’est qu’il peut s’adapter », a-t-il déclaré.

D’après une source policière, tout est déjà prêt pour confiner la commune de la Gombe. Il en va de soi pour la vie de nombreux Kinois qui viennent travailler tous les jours dans cette commune, venant de différents horizons. Si le confinement total proposé par le Gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila n’a pas eu lieu la semaine dernière, cette fois-ci, c’est sur demande insistante d’un technicien qu’est le virologue su-évoqué. 

D’après notre source, c’est possible que la commune de la Gombe, miroir de la Capitale de la RDC et épicentre du Coronavirus à Kinshasa, soit confinée la semaine prochaine pour une période de quatorze jours, afin de permettre à l’équipe de riposte de désinfecter cette municipalité, mais aussi gérer les contacts des cas testés positifs.

Ce confinement va concerner tous les habitants de la commune, mais aussi ceux-là qui y viennent pour travailler, à l’exception du personnel médical, des cadres de l’administration publique, mais aussi des professionnels des médias dont le nombre sera limité. Ainsi, pour accéder à la commune, des points d’entrée et de sortie seront communiqués par la Police, en vue de permettre à l’équipe de riposte de procéder au contrôle des entrants et sortants.

Des mesures prises pour sécuriser la ville et les citoyens

Depuis la confirmation de cette pandémie à Kinshasa, le commissariat provincial de la Police que dirige Sylvano Kasongo est à pied d’œuvre pour faire exécuter les mesures prises par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi. La nuit comme le jour, la police organise des patrouilles pour traquer les contrevenants. Dans la plupart des cas, ce sont les responsables de bars et terrasses qui tentent de s’opposer à la décision de la haute institution de la République, et plusieurs sont déjà entre les mains de la Police. Dans le secteur de transport, l’ordre règne.

Et malgré la courtoisie routière décrétée par le gouverneur de la ville, la Police veille sur le respect du nombre de passagers arrêté pour chaque cas (bus, minibus, taxis, motos…). Pour les églises, la Police parle d’une note de satisfaction quant aux respects des décisions du Chef de l’Etat. Des pasteurs organisent des cultes en ligne, et certains prennent des offrandes grâce au système électronique. Des écoles sont fermées, et la Police veille à la sécurisation des biens de plusieurs établissements scolaires.

A l’Aéroport international de N‘Djili, la Police travaille aux côtés des FARDC pour faire respecter les mesures communiquées par le Chef de l’Etat, afin d’éviter la propagation du Coronavirus. Dans des points d’entrée et de sortie de la ville pour d’autres provinces à l’exemple du Kongo Central et Grand Bandundu, un dispositif sécuritaire est mis en place pour surveiller des camions et marchandises des commerçants qui entrent et sortent.

Ce, aux côtés de l’équipe de riposte soumettant les personnes habilitées de voyager à un contrôle médical. Pour ce qui est du nombre d’éléments de la Police dans des jeeps d’interventions, l’on indique qu’un nombre restreint des policiers prend place à bord pour faire respecter les règles d’hygiène. Ce qui reste à faire, c’est de doter la Police des moyens logistiques conséquents, en vue d’un travail sans risque de propagation de la maladie entre les éléments déployés, puis plus loin, leurs fréquentations. Il est souhaitable d’éviter pareille éventualité. Comme le dit si bien un adage : ‘’Mieux vaut prévenir que guérir’’ Et pour joindre la Police en cas de besoin, il sied de composer les numéros suivants : (+243) 903982039 et (+243) 827205000.

Bernetel Makambo

Quelques réactions sur WhatsApp

Seth Kikuni: << Confinement total: la seule chose que le gouvernement peut facilement donner à tous les Kinois démunis pendant 4 semaines, c’est le pain, et (peut-être du sucre). Il suffit de tomber d’accord avec les boulangeries. Les autres formes de solidarité doivent s’organiser au niveau local. Les quartiers et les communes doivent entrer en jeu. Mettre l’argent dans une caisse générale posera un sérieux problème de gestion ou de distribution. 

C’est plus facile d’aider son voisin du quartier que celui qui se trouve à l’autre bout de la capitale. L’approche idéaliste nous fait perdre du temps pour rien. Quant au problème lié aux ambulances, réquisitionnez les minibus (Noah, etc.) auprès des privés. Une fois adaptées, elles peuvent aider pour le transport du personnel soignant et malades. Soyons pragmatique. >>

Prof Kodjo Ndukuma: Avoir nos enfants hors du pays. Ils continuent d’étudier en ligne chaque jour, malgré le confinent. Chacun dispose d’un ordinateur lui donné gratuitement par l’Etat dans le cadre d’un programme de numérisation de l’enseignement public débuté il y a quatre ans. Ils ont le cours et devoirs suivis en ligne ainsi que les livres scolaires à la maison. Chacun a son identifiant et son mot de passe pour accéder aux ressources, poster son travail et recevoir les corrections.

À la reprise post-vacance de Pâques, ils n’auront rien perdu. Ils bossent à la maison comme s’ils étaient à l’école. Ici le confinement a-t-il tenu compte de l’abrutissement des enfants ? De la reprise des cours dans les universités dont les années étaient déjà élastiques ??? On est dans l’incertitude totale.

 

 


L'Avenir / MCP, via mediacongo.net
576 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

LEAKSRDC | NDDOUNL - posté le 02.04.2020 à 21:33

Ne nous comparons pas à la chine . . Eux sont au 21ème siècle, nous nous sommes au moyen-âge .. . sans moyens . . . et avec les mentalités, tous va être possible et surtout la corruption . . .

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LEAKSRDC | NDDOUNL - posté le 02.04.2020 à 21:31

trop facile de demander le confinement quant on habite dans de belles villas avec frigos et congélateurs remplis . . .

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LEAKSRDC | NDDOUNL - posté le 02.04.2020 à 21:29

RIDICULE Le confinement est souhaité pour ne pas qu'il y aie d'affut massif dans les centres hospitaliers . . . . qui ont des capacités mais limitées . . . chez nous il n'y a rien . . . alors autant laisser se propager le virus et que les plus fort s'en sortent c'est à dire plus de 98% de la population . . . c'est ça ou mourir de faim . . . avec des risques de pillages et autres brigandages . . .

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 02.04.2020 à 15:12

faite ca le plustot svp

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR