mediacongo.net - Actualités - Affaire Vital Kamerhe : “Il est clair que c’est le président de la République qui est visé” (Mwenze Kongolo)



Retour Politique

Affaire Vital Kamerhe : “Il est clair que c’est le président de la République qui est visé” (Mwenze Kongolo)

Affaire Vital Kamerhe : “Il est clair que c’est le président de la République qui est visé” (Mwenze Kongolo) 2020-04-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/mwenze_kongolo_20_000.JPG -

Mwenze Kongolo

Mwenze Kongolo, secrétaire de l’Alternance 2018, dans une déclaration dont une copie est parvenue ce mardi 07 avril à la rédaction de L’Interview CD, a fait savoir que le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat n’a aucun pouvoir propre mais agit au nom et pour le compte du Président de la République.

"Que devons-nous retenir en face de cette énième ratée de notre justice sachant que le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat n’a aucun pouvoir propre mais agit au nom et pour le compte du Président de la République?", s’interroge t-il.

A en croire cette déclaration, Vital Kamerhe ne sert que de bouc émissaire mais la personne visée est le Président de la République, Félix Tshisekedi pour déstabiliser le Cap pour le Changement.

"A2018 met en garde toute personne en mal de positionnement qui tenterait déstabiliser l’un des deux partenaires du Cap pour le Changement et partant déstabiliser la coalition au pouvoir FCC-CACH", précise-t-on.

Par ailleurs, ce regroupement politique rassure qu’il suit de près l’évolution de cette affaire et va mettre hors état de nuire par les moyens légaux toute personne qui va continuer des campagnes de diabolisation à l’endroit de Vital Kamerhe.

Il sied de rappeler que Vital Kamerhe, Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, a été invité ce mercredi 08 avril au Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete.

J.NK
L'Interview / MCP, via mediacongo.net
6244 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Kakome | K2XEPZC - posté le 09.04.2020 à 10:28

je pense que le président de la République a été trahi par son chef de cabinet de la confiance qu'il avait placée en lui. alors c'est une bonne chose que le coupable soit arrêté, maintenant c'est à lui-même de dénoncer son entourage qui faisait parti du complot.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | UOIKJ32 - posté le 08.04.2020 à 13:59

Et même Tshilombo s'il a détourné un sou du contribuable congolais il se verra en tôle.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2020 à 12:57

(suite) Peut etre Tshilombo était déjà entendu, par écrit ou secrètement. Une chose est certaine ,le Président s'était dèjà confié au Président des cours de comptes. Le Président est partie prénante dans l'enquete. Donc aucun complot ourdi par un magistrat, ou parti politique.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2020 à 12:55

Je partage l'avis de Mr Kongolo. Hier soir nous avons expliquée ceci. L'enquete des sauts des moutons n'est pas née, suite à une enquete d'un journaliste, ou par gueule chez un jounaliste de l'opposition ou à un magistrat. Mais aux travaux non accompli rapidement à un delais prévu. Travaux commencé avant meme qu'il y'ait un ministres des finances ,qui sera accuser d'obstacles à ceci ou cela. Enfin Tshilombo va nous parler de retrocommission,puis du président des cours de comptes, puis du procureur de Matete. Etant une affaire entre 2 individus avant tout qui voulaient épater le peuple, il est tout à fait normal que Kamerehe soit entendu, de meme Tshilombo. Peut etre Tshilombo...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nzobio-Pomporio-Kapulukusu | D6BBEH4 - posté le 08.04.2020 à 12:15

Laissons la justice faire son travail, ces propos ne peuvent pas venir d'un ancien ministre de l'intérieur et de la justice de ce pays. Tu sais très bien qu'il y a une séparation du pouvoir dans cette république. Wait and see

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OHIPQ2Z | OHIPQ2Z - posté le 08.04.2020 à 11:34

Merci M. Mwenze K. Laissons la justice faire son travail et attendons les résultats. Chaque citoyen doit répondre de ces actes devant la justice.

Non 2
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Procès Kamerhe : la Cour d’appel de Kinshsa/Gombe sursoit l’affaire en attendant la...

Société ..,

Équateur : l’UNC dans une messe d'actions de grâce pour implorer la miséricorde divine pour...

Provinces ..,

Affaire Kamerhe: « C’est déplorable qu’on détienne quelqu’un plus de 8 mois en prison...

Société ..,

L’UNC organisera des cultes d’actions de grâce ce samedi avant la reprise du procès en...

Société ..,