mediacongo.net - Actualités - L’accord de Nairobi, qui fait de Vital Kamerhe Candidat Président du CACH en 2023, est au cœur d’un grand complot (Tribune)



Retour Politique

L’accord de Nairobi, qui fait de Vital Kamerhe Candidat Président du CACH en 2023, est au cœur d’un grand complot (Tribune)

L’accord de Nairobi, qui fait de Vital Kamerhe Candidat Président du CACH en 2023, est au cœur d’un grand complot (Tribune) 2020-04-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/fatshivit_nairobie_20_02145.jpg -

“L’accord de Nairobi, qui fait de Vital Kamerhe Candidat Président du CACH en 2023, est au cœur d’un grand complot” c’est en tout cas, le titre d’une tribune du député national Amato Bayubasire envoyée à Laprunellerdc.info. Cadre de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), membre du CACH, Amato Bayubasire n’a pas gardé silence face à la situation actuelle du pays avec notamment l’invitation du Parquet de Kinshasa/Matete adressée au Directeur de Cabinet du Président de la République dans les enquêtes des travaux des 100 jours.

Dans cette tribune, Amato Bayubasire revient sur les péripéties de la désignation du candidat commun de l’opposition à Genève et la signature de l’accord de Nairobi ayant conduit à la désignation de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo comme candidat du « Cap pour le Changement » (CACH) jusqu’à l’exercice actuel du pouvoir par les deux alliés. (Tribune)

“L’accord de Nairobi, qui fait de Vital Kamerhe Candidat Président du CACH en 2023, est au cœur d’un grand complot (Tribune)
Les acteurs politiques en RDC se sont toujours réunis, ils produisent des accords, mais aucun accord n’a été au cœur d’un grand complot que celui produit à Nairobi au Kenya en Novembre 2018, créant le CACH.

Alors que les ténors de l’opposition à l’époque pensaient avoir réalisé le plus grand coup de la fin de l’année en produisant un « candidat commun de l’opposition », c’était sans compter sur la réaction de la base restée au pays. Amener les Présidents Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à s’aligner derrière le député Martin Fayulu et le faire consommer aux militants de l’UNC et de l’UDPS jusqu’à le porter en campagne électorale n’était pas possible.

Ce dimanche de Genève, en plein sport matinal, j’apprends la mort de notre Fédéral de Walungu, Papa Kabo. Pour moi, la nouvelle était un message. Rien ne viendra de cette rencontre, j’avais conclu, je l’ai dit à certains amis. Et le soir, de retour de Walungu, la nouvelle nous croise sur la route, difficile à avaler, mais il faut vite trouver une issue pour s’en sortir et y exfiltrer notre leader. Et la base avait réussi à le faire.

Si le retrait de la signature de l’accord de Genève était facile, c’était plus difficile de trouver un autre schéma, entre les deux qui se sont retirés. Mais liés par le sort, ils n’avaient de choix. Et il fallait un homme, qui aime bien le Congo et les congolais, qui connait les attentes de son peuple à ce moment précis, l’alternance, longtemps recherchée. Il accepta de se retirer, au profit d’un accord, qui fait de lui le SEUL CANDIDAT PRESIDENT du CACH en 2023, avec obligation de soutien de celui qui deviendra Président de la République 24 janvier 2019.  Et c’est ce jour-là que le malheur du futur candidat Président commence.

C’est lui qui va conduire la campagne électorale, qui a commencé par un accueil sans précèdent dans la ville Province de Kinshasa. Les villes de Goma et Bukavu ont accéléré la démonstration de la force du CACH sous la conduite du PACIFICATEUR, maître politique du coin, et c’est jusqu’à Walungu, ma circonscription électorale, où le Candidat Président fait son premier serment, sur demande de la population, car exigeante, est la population de Walungu, elle qui a consommé difficilement le retrait à l’élection présidentielle de son champion.

De ce serment, certainement le Chef de l’Etat s’en rappelle, car devant les caméras nationales et locales, et surtout à côté de sa tendre épouse, la respectueuse Première Dame, Denise Nyakeru, qu’il prendra même à témoin. Mais aussi, en Présence de la battante Dame, Hamida Mwangaza Kamerhe, épouse du Directeur de campagne. Car, il faut le dire, l’accord de Nairobi et la campagne électorale qui s’en est suivie, c’est aussi une histoire de ces deux familles biologiques en plus des familles politiques. Du contenu de ce serment, J’y reviendrai, dans le cours de l’histoire.

Les postes, ce n’est pas une obsession pour l’Honorable Vital Kamerhe

Attendu Premier Ministre, Vital Kamerhe ne le deviendra pas. Même pas une ordonnance pour identifier la majorité au Parlement.  L’homme ne s’en offusque pas, sauf moi et mes électeurs ; un Mushi de Nyangezi, avait fait même un audio en notre langue, lui qui ne comprends pas le rôle d’un Directeur de Cabinet, car la bas, “Cabinet” signifie autre chose.

Le problème de Kamerhe ce n’est pas le poste, où qu’il sera, ça attirera toujours l’attention. Même bourgmestre à Kadutu ou à Matete, tout le monde pensera que c’est là le cœur de la République, pour lui, et il me l’a toujours répété, « il n’existe pas un petit département, il existe plutôt un petit chef de département ».

Quand Kamerhe est là, on le voit plus sa personne que le poste qu’il occupe, DIRCAB, il est plus grand que ce poste, c’est pourquoi ceux qui l’aiment, j’espère, lui avait surnommé “Monsieur le Vice-Président” au début du mandat. Aujourd’hui, le poste de DIRCAB est connu qu’il ne l’a été dans l’histoire de mon pays et il comptera désormais dans les calculs politiques congolais. 

Du peu que je sache, le DIRCAB agit au nom, mieux sur instruction de son Chef, qu’est le Président de la République. Ce dernier statuant en dernier lieu que par ordonnance. Je puis dire, le Chef de l’Etat administre au quotidien à travers son Directeur de Cabinet.

Dans les officines, on s’est imaginé un Schéma, ce qui marche bien, c’est le bilan du Président de la République, ce qui traîne, c’est le bilan de son DIRCAB, Kamerhe, candidat CACH en 2023.

A l’institut Kasali, c’est dans la commune de Kadutu à Bukavu, j’ai appris pendant ma 5ème année en sciences commerciales et administratives, qu’un bilan a deux grandes parties, l’Actif et le Passif. Et l’ensemble de ce bilan appartient à l’entreprise.  

Pendant la campagne électorale, le Chef de l’Etat a fait un certain nombre des promesses au peuple congolais, accompagné de son Directeur de Campagne, devenu son DIRCAB. Il a même dit, le 13 décembre 2019, dans son premier discours à la Nation qu’il est celui qui a un bilan à présenter au peuple à l’issu de son mandat, qu’il ne veut pas être chef des chantiers inachevés, ce qui est vrai et bon.

Et je m’interroge, si ce bilan sera celui que l’on  tente de bricoler au bureau de « Décision finale » avec seulement les actifs ? Pourtant le peuple fera aussi son bilan, et comme politiques, nous devons être conscients que le peuple sera trop sévère.

A la place échangeur à Limete, en mars 2019, lors du lancement des travaux de 100 jours, j’avais entendu le Président de la République donner une liste des actions à mener et la décrispation du climat  politique au pays.

Je  m’interroge, pourquoi on ne colle pas à Vital Kamerhe le retour de Moïse Katumbi et d’autres au pays ? Si la gratuité de l’enseignement primaire sera une réussite ou non, pourquoi on s’empêche de la lui faire porter ? Le fait que l’opposition et la société civile peuvent manifester jusqu’au palais de la Nation est donc l’effet Kamerhe ?

Et j’aperçois rapidement  les rancunes politiques, guerre de dauphinat se transformer en dossiers judiciaires.

Dans la magie congolaise de bilan avec uniquement des actifs ou des passifs, j’ai aperçu un étudiant de premier cycle se transformer en Ingénieur de ponts et chaussés, omettant de se faire accompagner même par un maçon et n’avait pas hésité d’annoncer ses conclusions, sans tenir en ses mains un simple décamètre. Et, j’espère que c’est faux ce qu’on me dit qu’il  se prépare aux élections présidentielles de 2028, évidement il l’aura fini les études et c’est de son droit le plus légitime.

Les procès, en Démocrate Kamerhe en est habitué

En ambitionnant les plus hautes fonctions de la République, Vital Kamerhe sait que le pouvoir judiciaire existe, y compris dans le pays pour lequel il porte une grande vision, et il le dirigera un jour, j’y crois.

Beaucoup de cabales ont été montées dans ce pays pour écrouler le fils de BULWI. Certains ont  même rêvé l’avoir enterré politiquement. Ils l’ont même vu en prison. Je me rappelle du procès Wivine Moleka contre Vital Kamerhe, lié aussi à la politique. Je me rappelle comment j’organisais la célèbre place Major Vangu de BUKAVU ! Et ce nouveau, s’il existe, les soutiens s’organiseront de partout, au Risque du Coronavirus, car de millions ont bravé les balles réelles pour le champion, et encore davantage aujourd’hui, convaincu du complot, nombreux sont prêts à mourir, je ne suis pas un prophète. 

Nous avions entendu, le compte rendu d’un conseil des ministres où le Chef de l’Etat avait dénoncé la pression exercée sur les magistrats et dans la suite, un média en ligne révélait la tentative de pousser certains prévenus à citer le nom de Vital Kamerhe. Qui sont ceux qui faisaient pression sur les magistrats et qui voulaient bien que le nom de Vital Kamerhe soit cité ? C’est la réponse à cette question, le jour qu’on l’aura qui éclairera l’opinion.

Je sais qu’au moins, personne ne peut s’imaginer VK seul à l’audience, derrière lui moins de 20 personnes. Si le choix de la date d’attaque est lié au moment du confinement, mais au moins ils savent que l’homme a des soutiens à travers le pays. 

En 2023, Vital Kamerhe sera candidat Président

Candidat du CACH, avec le soutien du Président de la République, qui est un chrétien et homme de parole, il ne saurait se dédire alors qu’il a été bénéficiaire de la parole de son frère et ami, comme VK l’avait rappelé lors du congrès de l’UDPS en 2018, le soutenant intelligemment, comme Président National de l’Udps, j’ai revu les images ce dimanche.

Au-delà de ce soutien, la base de VK le lui exigera, prête à aller déposer sa candidature contre son grès. Ça fait partie des promesses de la campagne du FATSHIVIT. 

Si la stratégie derrière un probable procès, est de salir un casier judiciaire, mieux je l’aperçois, grignoter l’image du prochain adversaire  sérieux, elle tombe caduque car connue maintenant de tous. Les adversaires de VK, on les  recrute dans nombreux salons politiques et c’est pour des motifs divers, mais aucune famille politique ne semble faire l’unanimité sur des coups pareils, en connaissant les conséquences. 

Le Kivu voit à petits feux ses leaders éliminés, dans tous les domaines. Je ne peux pas m’imaginer ce qu’en pense Mbusa Nyamwisi, ne l’ayant jamais rencontré, mais lui qui s’était empressé à soutenir le CACH au lendemain de la Victoire, pour répondre à un des objectifs des actions de 100 jours dans son fief, la fin de Ebola et le retour de la paix, ne peut que s’étonner. 

Et là, chez moi, j’entends les gens s’organiser,  même ceux d’entre les miens qui sont confinés loin de nos frontières.

Et l’homme, certainement confiné quelque part à Kinshasa, comme je l’ai lu dans jeune Afrique, réfléchissant sur les propositions à donner à son Chef pour contenir  la pandémie coronavirus, suit dans la sérénité le débat, et prêt à affronter y compris la justice, pourvu qu’elle reste indépendante et non instrumentalisée.

Et l’histoire nous donnera raison, le chemin est encore trop long

Amato Bayubasire Mirindi
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
8365 suivent la conversation
26 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 10.04.2020 à 00:59

...couper l'arbre sur lequel nous sommes assis. C'est pour cela que je m'attaque à tout celui qui ne donne pas le temps à ce président qui aurait pu être n'importe qui dans la même situation, avec une bonne volonté d'aider son peuple, de faire son travail juste par notre mauvaise foi, par haine, par intérêt ou parce nous voulons nous rendre intéressants ; vrai et faux Congolais. Je suis malgré moi emmené dans ces polémiques inutiles estimant plutôt que notre attention devrait plutôt être sur les solutions de développement. D'où mes plusieurs propositions sur le développement plutôt.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 10.04.2020 à 00:57

la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 09.04.2020 à 10:19 Je n'ai jamais traité JKK de démon mais bien au contraire, j'ai mon opinion personnelle à son sujet que je n'ai jamais dévoilé sur cette plateforme parce que je ne pense que c'était nécessaire dans un milieu aussi polarisé. C'est pour cela que je parle dans mon intervention de tout à l'heure " qu'ils ont eu des hauts et de bas, reconnaissant les efforts fournis et les erreurs commises dans le camp de l'ancien régime. En même temps je ne peux qu'encourager le capitaine du bateau dans lequel nous nous trouvons tous pour qu'il nous amène à bon port dans les meilleures conditions possibles. Faire le contraire serait...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 09.04.2020 à 22:02

@ Mampunya: C'est de la malhonnêteté intellectuelle lorsqu'une personne utilise son savoir pour manipuler l'opinion publique au profit de ses intérêts. C'est une corruption mentale aussi mauvaise que la corruption financière qui fait que tu ne vaux pas plus que ceux qui sont derrières les barres.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kelo | YEFP96H - posté le 09.04.2020 à 12:33

Il faut que le chef de Kamere soit entendu aussi.nous pensons qu'il est le vrai beneficiaire de ces detournements.

Non 5
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OHIPQ2Z | OHIPQ2Z - posté le 09.04.2020 à 11:08

Laissons le dossier suivre son cours normal, VK bénéficie encore de la présomption d'innocence. L'accord de Nairobi n'a Rien a faire avec la justice!

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 09.04.2020 à 10:30

L'Arrestation de VITAL KAMEREH est un theatre monte de toute piece dans les officines de Cap pour le Changement afin de tromper les partenaires de TSHILOMBO dont les Etats Unis qui attender de celui-ci un signal fort de la lutte contre la corruption.

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 09.04.2020 à 10:19

jean Jacques Bukasa SVP appliquez aussi tous les conseils que tu as donné a MAMPUYA car tu es in vrai fanatique de FATSHI tu n'as jamais vu une faute de fatshi ni une eureur de FatsHI pour toi Fatshi est in ange de l'eternel et JKK in demon DE LUCIFER alors que TOUS ONT DES DEFAUTS ET DE POINTS forts en faisant des critiques constructive et honnette nous aidons nos leaders a bien gerer aulieu de ses faire avocet du diable.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 09.04.2020 à 09:17

Jean Jacques Bukasa le 08/04...pour conclure beaucoup des congolais ne savaient même pas l'existence d'Ebola, des guerres Hema Lendu, l'ADF qui était là depuis Mobutu. Vous savez pourquoi ? Par la distraction du peuple depuis 1990 .Aujourd'hui seulement un ignorant qui peut attribuer à Tshilombo des victoires imaginaires. Les enseignants des écoles maternelles sont ils payer ?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 09.04.2020 à 08:55

(Suite) jean Jacques 08/04....Le pouvoir des Kabila étaient tellement contestés, que le peuple, n'a pas eu le temps de réfléchir sur son passé de politique avec Mobutu et Tshisekedi père. Ainsi tout ce que Kabila a fait ou faisait était passé en second plan et en 18 ans il y'a eu des progrès voilà pourquoi Tshilombo est président.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 09.04.2020 à 08:48

Jean Jacques Bukasa posté le 09/04/...Je suis tranquille avec mes analyses et sont là. Pour votre information regardez sur ce blog. Lors de la création de Lamuka à Genève. J'avais bien écrit "il faut mettre Tshilombo candidat ",même qu'il soit élu Président. Allez vérifier svp.j'avais bien ajouté Félix et l'udps était un vulnus pour le pays, la madre des toutes les manifestations. Depuis son élection les problèmes sont restés là voir même pire mais personne est en mesure d'organiser les protestations. A l'est on meurt tjrs. L'école maternelle un désastre, Ebola finie comme toute maladie cyclique. La guerre du Vietnam, était finie par Nixon,pourtant il n'était plus...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
lebou | KK7X3IV - posté le 09.04.2020 à 08:29

j'aimerais répondre à mampuya que il faut avoir la possibilité de faire un point sur les modérateurs en cas d'abus modifier par lui même il faut aussi avoir la maturité le président de la république ne pas ton amie que tu appeler thsilombo il faut faire attention

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bokomesana | 39TR2L3 - posté le 09.04.2020 à 07:14

UN ARTICLE PUREMENT DE L UNC. ACHETEZ MEME UN ESPACE SUR TV5 ET FRANCE 24 COMME LAMUKA. VOUS ETES VOUE A L ECHEC. KAMERHE A VOLE. L ACCORD DE NAIROBI NE LE PLACAIT PAS COMME DIRCAB, COMME IL L EST DEVENU?

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 09.04.2020 à 02:38

Mampunya: Vous avez eu 18 ans pendant lesquelles vous avez eu des hauts et des bas, maintenant c'est un autre temps où il vous faut laisser ce président travailler ; un temps où il faut que toi et peu de tes compatriotes qui ne l’ont pas encore compris, de vous taire plutôt que trop parler et rappeler aux Congolais certaines vos erreurs qui sont encore fraîches dans leur mémoire.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 09.04.2020 à 02:16

... à prier que ce président échoue ou que malheur lui arrive, mais tu n’auras jamais ce plaisir ; parole d’un homme qui croit fermement que Dieu a enfin trouvé un homme de bien pour le Congo, dès lors qui pourra encore déranger son peuple!

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 09.04.2020 à 02:09

Mampunya: le danger de toujours avoir des analyses à sens unique est que les gens ne te prendrons plus au sérieux. Cela me rappelle l'histoire d'une chaine de radio que les gens suivaient parce qu'elle critiquait beaucoup et après les gens en ont eu assez de n'entendre que le négativisme et la chaine était tombée en faillite. C'est de la malhonnêteté intellectuelle lorsqu'une personne utilise son savoir pour manipuler l'opinion publique au profit de ses intérêts. C'est une corruption mentale aussi mauvaise que la corruption financière qui fait que tu ne vaux pas plus que ceux qui sont derrières les barres. Tu écriras négativement jusqu’à la fin de ta vie sur cette terre...

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 09.04.2020 à 01:27

@ Mampunya: Sur Ebola, les faux Congolais comme toi avaient parlé et puis se sont tus ; Sur la guerre à l'Est ils avaient parlé et puis se sont tus ; Sur la gratuité de l'enseignement ils avaient critiqué et puis se sont tus ; ainsi de suite. Sur Corona virus, ils parleront et se tairont. Quand est-ce que les gens apprendront à gérer leurs émotions et à se taire pour éviter d’être ridicule et enfin apporter des solutions pratiques au développement et mettre la main à la pâte.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 09.04.2020 à 00:09

(Suite)quoique noble, on ne peut pas traiter les affaires de l'État comme une affaire privée. Entre Presidence et entreprise,sans l'avis du gouvernement.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 09.04.2020 à 00:03

Maintenant le ministère publique dans un procès il va défendre quoi ? Les intérêts de la République ?les intérêts de la Présidence ? Qui dit Présidence, dis aussi Tshilombo et Kamarehe, mais contre qui ? A notre humble avis, il serait souhaitable à Tshilombo d'envisager sa démission. Pour motif de santé.

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le patriote | BD1AYZU - posté le 08.04.2020 à 23:49

Le Congo n’a pas de chance.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2020 à 23:33

Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.04.2020 à 23:16 (suite) 3) nous avons vu, le personnel de santé, ménacès ,tabassés, tués pour soigner le malade d'Ebola, jusqu'à la fin, mais aujourdh'ui on nous dit grace à Tshilombo 4) A l'est nous avons des morts, avec Kabila , et Tshilombo, mais la meme propagande nous dis grace à Tshilombo l'est est pacifié, alors que depuis des années des officiers,soldats de FARDC y menent une guerre asymetrIque 5) lutte au coronavirus, aprtout dans le monde, on remercie le personnel de santé qui donne corps et ame. Au Congo, nous sommes là à parler de la lutte de Tshilombo contre Ebola. Mais toutr propagande a sa fin. ne nous attendons pas à la...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2020 à 23:30

Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.04.2020 à 23:07 (suite). Mais Tshilombo, sa propagande a ses limites, et ses squelettres dans le tirroir. La manipulation et propagande a ses limites 1) Les voyages diplomatiques. Nous ne savons pas encore, combien nous ont rapporté. Les mabonza et les accords sous Kabila sont restès les memes 2)Education maternelles gratuites. Avant meme la cloture d'une année accadèmique, sans meme tirer la moindre conclusion d'amégliorer le système, eecc, nous parlons déjà du succès avec enseignants non payer, donc nous sommes pire qu'qu point de départ, mais la propagande est là. 3) nous avons vu, le personnel de santé, ménacès ,tabassés, tués pour...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2020 à 23:28

(suite). Cela peut aussi etre un message subluminale au FCC, comme nous avons vu dans l'affaire de Kalev,jeanette eeecc. Mais Tshilombo a ses limites, et ses squelettres dans...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2020 à 23:27

Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.04.2020 à 23:06 (suite). Un vrai imbroglio. Ici il ne s'agit de la gueule ou gorge profonde (peut etre), ou un corrompu qui va se repantir, Mais les initiateurs d'un projet, qui demande à un juge de les départager. Bien Kamerehe en sort perdant politiquement, mais sont deux frères siamois, comment les séparer ou se sèparer.Surement Kamere va nous parler du sens de responsabilités ,peut etre ce qui est vrai,mais ce le camp de la propagande politique du Felix qui fait dire, Tshilombo ne regarde personne en face, il ne protège personne. Cela peut aussi etre un message subluminale au FCC, comme nous avons vu dans l'affaire de Kalev,jeanette eeecc....

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2020 à 23:23

Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.04.2020 à 23:03 (suite). L'affaire des sauts des moutons un exemple classique de manipulation. C'était une dècision commune pour lancer Tshilombo dans le pays, avant meme la formation du gouvernement. Devant cette fallite, bien prévedible Tshilombo ne pouvait assumer l'échec sur son dos, mais Kamerehe ne pouvait le faire. Ils avaient tenté de résoudre le problème. Ainsi nous avons appri la parole retrocommission, défendu meme par Tshilombo. Sa cellule de propagande, s'étant rendu compte de l'erreur, bruit auprès des médias. Le Tshilombo va appeler le Prèsident des cours des compterà enqueter, puis le gvt. au procureur de Matete. Un vrai...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2020 à 23:21

(suite). En temps Dircab, Kamereha a vue son pouvoir diminué petit à petit. En faveur de Tshisekedi. L'affaire des sauts des moutons un...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.04.2020 à 23:20

Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.04.2020 à 23:01 Sont les naifs qui n'arrivent pas à comprendre que Kamarehe et Tshilombo, sont deux frères siamois, insèparable depuis,après avoir trahi leurs compagnons de Lamuka. Le problème ce que nous sommes dans moment de la gestion du pouvoir par la propagande,la manipulation du peuple. Lorsque le peuple n'a pas des outils de compréhension, une partie de ce peuple fini par délegué ses éspoirs au pouvoir manipulateur.Surement à la présidence existe une unité de propagande , des communicateurs en marketing qui vent au peuple du n'importe quoi. Kamerehe le sait bien. En temps Dircab, Kamereha a vue son pouvoir diminué petit à petit. En...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Conférence des donateurs de l’UA : Félix Tshisekedi annoncé à Malabo
AUTOUR DU SUJET

Kamerhe placé en « détention préventive » de 15 jours à Makala (Enjeux)

Politique ..,