mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : les violences domestiques explosent pendant le confinement en RD Congo



Retour Femme

Covid-19 : les violences domestiques explosent pendant le confinement en RD Congo

Covid-19 : les violences domestiques explosent pendant le confinement en RD Congo 2020-04-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/20-26/gombe_confinement_20_02145.jpg -

En République démocratique du Congo, le confinement pour contenir la pandémie de coronavirus est devenu un danger pour de nombreuses femmes : les cas de violences domestiques y ont explosé. Les associations mettent le gouvernement en garde, à l’heure où ce dernier veut prolonger le confinement.
 
Pour beaucoup de femmes en République démocratique du Congo, les mesures prises pour contenir l’épidémie de Covid-19 tournent au cauchemar avec l'explosion des cas de violences domestiques dans le pays.

Avec la proclamation de l’état d’urgence assorti d'un confinement en mars, des femmes qui subissaient déjà des violences conjugales se retrouvent enfermées toute la journée avec leur agresseur.

“Avant, il pouvait au moins sortir, témoigne une victime à France 24. Mais depuis que le confinement a commencé, il reste à la maison, alors il me bat et me viole encore plus souvent. Sa seule distraction est mon corps, et si je refuse, il me menace avec la machette.”

En RD Congo, malgré l’inquiétude des associations, le Parlement a approuvé la prolongation de l’état d’urgence sanitaire pour une durée de 15 jours.


France 24 / MCP, via mediacongo.net
3195 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

B.Michel | RQ3L698 - posté le 26.04.2020 à 22:00

Que chacun fasse son travail. À la personne violentée de se remettre entre les mains de la justice ,le cas échéant et aux autorités de maintenir le confinement pour assurer le ralentissement de la transmission de la COVID-19. Que les congolais élèvent un peu le débat (...)

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GERTRUDE TSHEZA | PCK5MGU - posté le 26.04.2020 à 21:23

Le confinement n'est pas là pour lutter contre les violences conjugales. Que ces associations arrêtent de nous embêter. Il est temporaire et vise à lutter contre une situation qui dépasse nos potentialités médicales. Certaines sources rapportent que grâce au confinement, la fidélité est revenue dans certains ménages conjugaux. Pourquoi présenter seulement une seule face? Voulez-vous que l'on arrête le confinement? Ne savez-vous pas que même les célibataires qui sont à la recherche d'une âme sœur ont aussi suspendu leurs investigations? Devons-nous arrêter le confinement à cause de ça? Ah! Du n'importe quoi.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gardien du Monastère | NIFLBHF - posté le 26.04.2020 à 20:40

L'article me paraît assez amateur.... Pensez-vous que le déconfinement arrêtera le Monsieur qui bat sa femme? Si cette femme pense réellement être victime de violence conjugale, elle n'a qu'à saisir la justice. Sa situation n'a aucun lien avec le confinement car même sans confinement son mari passe nuit à la maison... Donc la solution réside dans la dénonciation de l'agresseur. Que Mediacongo aussi soit un peu plus professionnel avant de poster des tels articles.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 26.04.2020 à 17:08

J’ai beaucoup d’admiration pour la députée Christelle Vuanga , qui apparaît de ce reportage. Quand elle passe dans les médias c’est pour dénoncer un problème bien précis et proposer des pistes pour résoudre ce problème .. la plupart de ses collègues apparaissent dans les médias pour faire parler d’eux bave aucunes propositions à la clé , sans parler de ceux qui sont devenus des chroniqueurs politiques dans les médias comme Léon Nebalemba , Eliezer Tambwe et Daniel Safu.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Joël | M1WKFZA - posté le 26.04.2020 à 16:32

La justice n'a pas cessé de fonctionner à cause du confinement. La vrai solution est de dénoncer son agresseur aux forces de sécurité. Arrêter le confinement ne va pas résoudre le problème.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 26.04.2020 à 16:25

Est ce juste ce que vous racontez?

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | AXLM1XA - posté le 26.04.2020 à 14:33

@Disjoncté, je note que tu l'es franchement!!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Disjonté | 5QIJG6P - posté le 26.04.2020 à 13:30

c'est quoi cette femme dans le témoignage ?

Non 5
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

Le Kongo central doté de l’équipement de protection individuelle pour faire face au Covid-19

Provinces ..,

Covid-19 : 11 nouveaux cas,10 guérisons, 3 décès et une nouvelle province touchée en RDC

Santé ..,

Le prix du test covid ne sera pas revu à la baisse en RDC (Ministre)

Santé ..,

Covid-19: La virologue chinoise Li-Meng Yan relance la polémique sur l’origine humaine de la...

Monde ..,