mediacongo.net - Actualités - 7 mille personnes continuent à traverser les frontières Kinshasa-Kongo central (Officiel)



Retour Provinces

7 mille personnes continuent à traverser les frontières Kinshasa-Kongo central (Officiel)

7 mille personnes continuent à traverser les frontières Kinshasa-Kongo central (Officiel) 2020-04-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/27-30/mitendi_controle_20_02145.jpg -

"Avant la fermeture des frontières, plus de 2000 personnes quittaient Kinshasa vers le Kongo Central et 1000 du Kongo Central vers Kinshasa par jour", rappelle le responsable de l'hygiène aux frontières.

Invité du Magazine Le Débat sur top congo fm, Docteur Dede Ndungi Ndungi révèle qu'avec la fermeture des frontières, "aujourd'hui, on est à 4 mille personnes qui quittent Kinshasa vers le Kongo Central et près de 3 mille du Kongo Central vers Kinshasa".

Il précise que "ce sont des camionneurs, des convoyeurs et certaines personnes qui accompagnent leurs marchandises" parce que les transports des marchandises sont permis pendant cette période de l'état d'urgence sanitaire. 

Tests avant de franchir les frontières 

"Avec nos services, nous procédons au dépistage" (de tous ceux qui traversent les frontières). Il y a d'abord le prélèvement de température. Il y a un médecin qui fait de l'observation visuelle et le remplissage de fiche de voyageurs".

C'est ce qui a permis, par exemple, "à la frontière de Mitendi, communément appelée Au revoir Kinshasa ( Photo), d'identifier 5 convoyeurs positifs" au Coronavirus.

Il relève que "parmi ceux qui traversent, bien qu'ils sont asymptomatiques, il y en a qui peuvent avoir la maladie. Nous avons des plateformes transfrontalières qui travaillent avec d'autres pays au niveau de toutes nos frontières".

Résultats de l'INRB avant voyage 

Alors que le ministre provincial de la Santé du Kongo Central soulignait que les deux cas confirmés de Coronavirus à Matadi étaient les contaminations locales, Docteur Dede Ndungi Ndungi estime qu'ils étaient "probablement en contact avec les convoyeurs qui sont venus de Kinshasa et qui seraient malades".

Raison pour laquelle "l'idéal serait d'exiger les résultats de l'INRB avant de voyager. Ça sera la solution pour épargner d'autres provinces".


Top Congo / MCP, via mediacongo.
2575 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Bea | SOQIN1J - posté le 30.04.2020 à 18:57

Plaise au ciel que la situation ne s'aggrave pas, sinon ce sera trop tard et dommage alors à notre négligence pour les choses sérieuses !

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Haut-Katanga: $300 millions pour financer la construction du port sec de Kasumbalesa
AUTOUR DU SUJET

Kongo central : un policier tué et des blessés graves dans un accident de la circulation à Nduizi

Provinces ..,

Kongo-Central : Kabuya s’oppose à toute campagne de diabolisation menée contre les députés...

Politique ..,

Gouvernement de l'Union sacrée : 5 originaires du Kongo-Central nommés ministres

Politique ..,

Mbanza-Ngungu : plus de 10 morts et plusieurs blessés dans un accident routier à Boko Kukutuna

Provinces ..,