mediacongo.net - Actualités - Affaire des 100 jours : Bruno Tshibala décline toutes responsabilités dans le dossier Samibo



Retour Société

Affaire des 100 jours : Bruno Tshibala décline toutes responsabilités dans le dossier Samibo

Affaire des 100 jours : Bruno Tshibala décline toutes responsabilités dans le dossier Samibo 2020-05-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/04-10/tshibala-bruno-interview-chez-lui.jpg -

Dans un communiqué de presse publié ce week-end, Maurice Muyananu, le Chargé en communication de Bruno Tshibala, dénie toute implication de l’ancien Premier Ministre dans le dossier relatif à l'attribution du marché de construction de 900 maisons préfabriquées à Jammal Samih, le Directeur Général de la société SAMIBO allant jusqu’à rejeter la faute sur Vital Kamerhe.

« Comme l’a si magistralement démontré le Ministre Justin Bitakwira, toutes les opérations administratives et financières se sont faites en dehors et à l’insu total du gouvernement Tshibala déjà neutralisé et dessaisi par le communiqué du 25 janvier 2019 du même Directeur de Cabinet interdisant, entre autres, tout engagement et toute liquidation des dépenses publiques sans accord préalable du Président de la République. Ainsi donc, après cette date, les actes ultérieurs posés dans le cadre de ce projet n’engagent nullement le gouvernement Tshibala qui n’y était associé, ni de près, ni de loin. »

Telle est la conclusion que tire Maurice Muyananu, le Conseiller en Communication de l’ex-Premier Ministre Bruno Tshibala Nzenzhe, pour mettre fin à la tentative d’impliquer le Premier Ministre Honoraire Bruno Tshibala dans le cadre des enquêtes ouvertes autour du marché de construction de 900 maisons préfabriquées attribué à Jammal Samih, le Directeur Général de la société SAMIBO.

Dans son communiqué, le Conseiller en Communication de Bruno Tshibala déclare que « Bien qu’un contrat ait été signé en bonne et due forme par le ministre sectoriel compétent, en l’occurrence SEM Justin BITAKWIRA, et la société concernée, […] les fonds nécessaires à l’exécution de ce projet n’avaient pas été décaissés. »

Par ailleurs, c’est avec l’avènement du nouveau pouvoir, que malheureusement, ce dossier, utile à la République connaitra une « RECUPERATION MAFIEUSE » (sic) 

Et d’expliquer qu’« Au coût initial de 26,7 millions de USD, on est passé dans le programme de 100 jours, à 57 millions USD dont le décaissement a été effectué curieusement en trois mois par procédure d’urgence sur injonction du Directeur de Cabinet du Président de la République, Superviseur dudit programme. »

D’où, selon Maurice Muyananu, Bruno Tshibala ne peut en aucun cas être tenu responsable ni associé ni de près, ni de loin à l’exécution de ce projet et ce de manière irréfutable. Et appelle « les responsables de ce projet dans sa phase exécutoire » a assumé politiquement, financièrement, moralement et pénalement « leurs responsabilités devant le peuple et l’histoire. »


La Prospérité / MEDIA CONGO PRESS
4009 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Emma | HVZ53G8 - posté le 04.05.2020 à 15:52

il doit expliquer tout cela à la justice et c'est tout, le prmeier contrat de 26.7M n'a pas été exécuté(...maisons)il est de passé de (57M)...maisons, on a reduit les provinces, majorer le nombre de maisons par province etc, ce sont des element dont le tribunal a besoin, et pas juste nier comme de petits enfants

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 6TTXEJD - posté le 04.05.2020 à 11:55

Oui, Bruno a raison sur ce dossier. Mais, il doit préparer sa défense pour justifier l'acquisition du bloc immobilier, son démantèlement ainsi que la construction de l'hôtel "LES BEATITUDES" au croisement des avenues By-pass et Aruwimi à Lemba.

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Procès 100 jours : Vital Kamerhe aura-t-il gain de cause en appel ?

Société ..,

Kamerhe : la défense continue à crier au complot !

Société ..,

Kinshasa : "procès 100 jours et condamnation de Kamerhe doit ouvrir une brèche aux audits des...

Société ..,

« Affaire Kamerhe, étape majeure ou procès politique ? » la réserve de Human right watch

Société ..,