mediacongo.net - Actualités - Affaire des 100 jours : Pourquoi la défense de Jammal Samih veut impliquer Félix Tshisekedi ?



Retour Société

Affaire des 100 jours : Pourquoi la défense de Jammal Samih veut impliquer Félix Tshisekedi ?

Affaire des 100 jours : Pourquoi la défense de Jammal Samih veut impliquer Félix Tshisekedi ? 2020-05-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/04-10/samih_fatshi_20_02145.jpg -

Le Dossier judiciaire autour des travaux de 100 jours  du Chef de l’Etat continue à faire couler d'encre. Surtout qu’il incrimine plusieurs personnalités dont le patron de la société Samibo, M. Jammal Samih qui est maintenu en détention préventive pour ‘‘détournement’’.

Tenez, alors qu’on tend vers l’éclatement de la vérité tant recherchée, étant donné que l’affaire est déjà fixée pour le 11 mai prochain au tribunal de grande instance de la Gombe, le parquet de Kinshasa Matete ayant clôturé l’instruction, il s’observe, de l’avis des milieux proches du dossier, une certaine agitation du côté de la défense du Patron de la Société Samibo.

D’après ces milieux, la défense de M. Jammal Samih solliciterait l’implication du Président de la République, pour la mise en liberté provisoire de son client. Là où le bât blesse, c’est lorsque tout le monde sait que l’affaire est déjà fixée, la date connue, soit le 11 mai prochain, que la défense se mette à remuer ciel et terre pour obtenir la libération d’un inculpé, et non pas devant les juges, car légitime, mais plutôt auprès du Chef de l’Etat, dans un pays où tous ne jurent que par la séparation des pouvoirs traditionnels.  

Pendant que tout est fixé pour le 11 mai et à quelques jours de l’audience, la défense du prévenu Jammal cherche une liberté provisoire pour son client qui, du reste, est dans son droit de recouvrer sa liberté. Mais, l’opinion a été scandalisée lorsque la partie défenderesse, représentée par un avocat de renom, écrit au Chef de l’Etat dans un pays où tout le monde tient à la séparation et à l’indépendance du pouvoir judiciaire non pas pour une grâce présidentielle, mais plutôt pour que le Chef de l’Etat s’implique pour la mise en liberté provisoire de son client. Que cache cette démarche dans le chef d’un briscard de la justice ?

Comme si cela ne suffisait pas, et au grand étonnement des observateurs, la défense argumente sa plaidoirie de la liberté en citant des noms, entre autres, celui de François Beya, le Spécial du Chef de l’Etat en matière de sécurité comme l’un des donneurs d’ordres dans l’affaire de son client. Toutefois, la partie défenderesse ne dit pas, pour autant aider la justice et éclairer l’opinion publique, en quoi et comment. Le Spécial du Chef de l’Etat en matière sécurité serait impliqué en le citant dans la plaidoirie de mise en liberté de son client, est-ce dans l’appel de l’offre du marché ou dans la gestion des fonds ? Suspense et confusion.

Encore faudra-t-il rappeler que, dans sa lettre du 12 août 2019, le Spécial du chef de l’Etat avait appelé M. Jammal Samih de faire d’urgence pour mettre à la disposition des militaires du camp Tshatshi, 300 maisons ? Cette lettre, pour des observateurs, serait-elle une faute ou implication dans le présumé détournement de fonds alloués à la fabrication des maisons préfabriquées ? Nullement, en tout cas. A mois que la partie défenderesse démontre le contraire.

Par ailleurs, pour des spécialistes du droit, aucune partie au procès ne met ses dossiers en instance sur les réseaux sociaux, à moins qu’il y ait des agendas cachés derrière. L’affaire étant fixée pour le 11 mai, les observateurs notent une agitation et des chantages pour amener l’affaire pourtant judiciaire sur un autre terrain.

Affaire à suivre.


La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
12413 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Kalume | ERWNEWG - posté le 04.05.2020 à 22:07

Monsieur Raphaël tranquillise toi la personnedont tu cherches la tête pour des raisons que toi même se ra bientôt mis à nud s'il est couple mais s'il ne l'est pas cette ça sera un deuil chez que je vous prierai de le faire dans le silence.mais je suis et certain que vous serai déçu p ar ce que je connais l'intégrité de la personne que vous ciblez

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 04.05.2020 à 18:29

Bo bomba Kaka eko yebana

Non 2
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Procès des 100 jours : Pourquoi s’agite-t-on autour d'Hamida Shatur ?

Société ..,

Procès 100 jours : une réunion à la cité de l’Union Africaine entre des personnes appelées...

Société ..,

Me Gabin Lulendo : "Il y a de gros mensonges dans le procès de Vital Kamerhe"

Politique ..,

Programme 100 jours, qui doit être tenu responsable de l’échec et en répondre devant la...

Politique ..,