mediacongo.net - Actualités - La société civile monte des stratégies pour rendre effective la parité en RDC 


Retour Femme

La société civile monte des stratégies pour rendre effective la parité en RDC

La société civile monte des stratégies pour rendre effective la parité en RDC 2014-12-24
Femme
Les femmes et hommes de la société civile congolaise réfléchissent depuis hier mardi 23 décembre sur les stratégies à monter pour l’effectivité de la participation des femmes aux instances de prise de décisions. C’est à cela que répond l’atelier de réflexion sur les nouvelles stratégies pour la prise en compte effective de la parité par les décideurs, ouvert hier par la présidente du Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) Rose Mutombo Kiese. A l’entendre, cette rencontre appuyée par ONUFEMMES vise à mobiliser les femmes des organisations de la société civile, à élaborer des stratégies pour le plaidoyer ainsi que la mise en place du groupe de plaidoyer opérationnel.

Au cours de ses assises qui seront clôturées le vendredi 26 décembre, a indiqué Rose Mutombo, il sera question d’identifier les causes de la faible participation des femmes et les acteurs qui constituent un frein à la mise en application de la parité en RDC ; d’analyser les différents comportements des décideurs. Aussi, mener des activités à l’endroit des femmes et vers les décideurs.

Selon elle, l’année 2015 a beaucoup d’enjeux. Car, les pays membres de la SADC vont évaluer le protocole sur le genre et le développement, ratifié par la RDC. Ce protocole de la SADC a pour objectif de favoriser le renforcement des moyens d’actions des femmes, éliminer la discrimination et réaliser l’égalité et l’équité entre les sexes par l’élaboration et la mise en œuvre de législation, de politique, de programme et des projets soucieux de répondre aux besoins des femmes comme des hommes. Aussi, renforcer, suivre et évaluer les progrès accomplis par les Etats membres dans la poursuite des objectifs de ce Protocole.

Le constat est désolant pour la RDC, a-t-elle reconnu avant de souligner qu’au lieu que le pays enregistre des progrès en matière de la parité comme c’est le cas dans beaucoup de pays africains, la RDC continue à régresser. Une situation difficile à expliquer, a-t-elle lâché.

Pour ce faire, la présidente du CAFCO a indiqué qu’il faut réfléchir pour réorienter la lutte qu’elles mènent depuis des années. Cette lutte devra avoir des résultats, a lancé cette activiste des droits de femmes. "Nous devons monter des stratégies pour que les discours de décideurs soient mis en application", a-t-elle souligné.

Rose Mutombo a invité les participants à cette rencontre qui sont les membres de la société civile, à donner le meilleur d’eux-mêmes afin de rendre effective la parité en RDC.


1358 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Parité homme-femme : les députées de la Majorité claquent la porte de la salle des congrès
left
ARTICLE Précédent : Le CAFCO déplore la faible représentation des femmes dans le nouveau gouvernement