mediacongo.net - Actualités - 23 centres de transformation pour 100.000 ménages agricoles du Kwilu 


Retour Echos des entreprises

23 centres de transformation pour 100.000 ménages agricoles du Kwilu

23 centres de transformation pour 100.000 ménages agricoles du Kwilu 2020-06-22
Société / Echos des entreprises
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/jobaof/2020/06-juin/04/papakin_200621_1_01.jpg -

Le programme du Gouvernement de la RDC, financé par le Fond International (FIDA), le PAPAKIN construit 23 centres de transformation, avec 3 bacs de rouissage chacun, 23 dépôts pour les 100.000 ménages agricoles, regroupés au sein de 20 unions et 3 ONGD, dans trois territoires du Kwilu : Bulungu (11 centres), Gungu (2 centres) et Idiofa (10 Centres).

Ces infrastructures post-récoltes dont l’enveloppe globale est évaluée à près de 4 millions de dollars américains, constituent une réponse aux doléances des agriculteurs, relatives aux mauvaises conditions de conservation des produits agricoles. Une situation difficile, les exposant aux intempéries, occasionnant ainsi des pertes post-récoltes de 25 à 30 %.

Aussi, il est à signaler qu’avec les nouvelles variétés des semences mises à la disposition des agriculteurs comme le maïs (Mudishi) et le manioc (Zizila et Sansi), le rendement des agriculteurs a sensiblement augmenté. Par exemple pour la variété locale de maïs, la production était de 5000 à 7000 kg/hectare. Par contre, avec la variété (QPM)distribuée par le PAPAKIN, le rendement est de 15 000 à 25.000 kg/hectare. Et pour le manioc, la variété locale donnait 5000 à 8000 kg/hectare, alors que la variété Sansi et Zizila donne 25.000 à 30.000 kg/hectare. D’où la nécessité d’avoir des dépôts et centres modernes pour bien conserver, réduire la pénibilité, donner une valeur ajoutée à ces produits agricoles avec comme conséquence directe la réduction sensible des pertes post-récoltes, l’augmentation des revenus pour les paysans producteurs et la baisse des prix sur le marché.

Il faut noter que chaque union bénéficie d’un dépôt d’une capacité de 1000 tonnes, d’un centre de transformation comprenant un moulin mixte avec une capacité de 6000 kg/heure, une trancheuse-râpeuse pour les micro cosettes de manioc avec une capacité de 1000 kg/heure. 

Par ailleurs, dans ses interventions, il y a également l’appui institutionnel. C’est dans ce cadre, que le PAPAKIN est en train de construire 12 bureaux des inspecteurs territoriaux à l’agriculture, pêche et élevage (ITAPEL) en vue de permettre aux agronomes de l’Etat de travailler dans les bonnes conditions. Il s’agit de trois bureaux pour les territoires et 9 pour les secteurs.

Avec ces appuis reçus du PAPAKIN, grâce au financement du FIDA, les agriculteurs du Kwilu n’ont pas tari d’éloges envers le PAPAKIN et son bailleur (FIDA), qui ont mis fin à l’économie de cueillette. Ilsdéclarent être capables de se prendre en charge en vue de pérenniser les acquis, en se muant tout naturellement en entreprises, grâce aux comités de gestion qui seront mis en place.


PAPAKIN
1428 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 22.06.2020 à 13:42

Attention avec vos chiffres pour le rendement agricole par ,en RDC je ne vois pas comment est-ce qu'on peut atteindre un rendement de 5000kg/ha de maïs ça c'est archi faux c'est de la pure publicité ,soyons réalistes et sérieux

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LITOYI | X65XKXK - posté le 22.06.2020 à 08:24

Nous avons un pays où partout la terre est riche,où la population ne pouvait souffrir pour manger . Au SENEGAL par exemple il consomme le riz importé aujourd'hui l’État a investi de somme colossale et subventionne pour permettre aux agriculteurs de mieux vivre mais chez nous un gouvernement qui n'attend que les aides de bailleurs de fond et plus une mauvaise volonté de nuire et même les voies de transports inoperants.Seulement les detournements LEURS PROFESSIONALISME.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 22.06.2020 à 07:56

TRÈS BONNE INITIATIVE, BRAVO. MON SOUHAIT SERAIS QU ELLE SOIT MISE PARTOUT ET EN GRAND NOMBRE.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Naomie Yamba Yamba : « Le PAPAKIN me nourrit »
left
ARTICLE Précédent : Sondage Target : un nombre croissant des Congolais continuent à ne pas croire à la dangerosité de la Covid-19 (63%, +7%)