mediacongo.net - Actualités - Jeanine Mabunda Lioko : “Il ne faut pas conditionner la désignation des animateurs de la CENI à la réforme de sa structure”



Retour Société

Jeanine Mabunda Lioko : “Il ne faut pas conditionner la désignation des animateurs de la CENI à la réforme de sa structure”

Jeanine Mabunda Lioko : “Il ne faut pas conditionner la désignation des animateurs de la CENI à la réforme de sa structure” 2020-06-30
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/29-30/mabunda_recoit_mouvements_citoyens_lucha_filimba_congolaisdebout_20_00.jpg -

Reçus le lundi 29 juin par Jeanine Mabunda Lioko, le Comité Laïc de Coordination (CLC) ainsi que les mouvements citoyens Lucha, Filimbi et les Congolais Debout ont fait savoir à la présidente de l’Assemblée nationale que le choix d’un remplaçant de Corneille Nangaa à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) doit intervenir après la réforme du système électoral.

Dans leur déclaration, le CLC, la Lucha, Filimbi et les Congolais Debout rapportent que Jeanine Mabunda s’est opposée à leur démarche.

“Madame la présidente, après nous avoir écouté, nous a fait comprendre qu’elle ne pouvait pas satisfaire à nos demandes : Il ne faut pas conditionner la désignation des animateurs de la CENI à la réforme de sa structure, a-t-elle entre autres déclaré”, rapportent-ils dans leur déclaration.

Sur ce, ils considèrent que la chambre basse du Parlement servent des desseins nuisibles au pays.

“Compte tenu de ce qui suit, nous réaffirmons notre opposition totale à ces deux éléments et considérons que l’Assemblée Nationale a rompu son devoir d’être la représentante du peuple pour servir des desseins nuisibles à la Nation”, rapportent-ils.

Pour rappel, Jeanine Mabunda avait au début du mois de juin demander aux confessions religieuses de procéder à la désignation d’un candidat à la tête de la CENI. Ce processus de désignation a été au centre de plusieurs remous notamment du côté de la CENCO et l’ECC qui ont dénoncé des manœuvres de corruption.

Cependant, d’autres confessions religieuses avaient orienté leur choix en faveur de Ronsard Malonda. A cet effet, la présidente de l’Assemblee nationale, après son entretien avec ces structures chrétiennes, avait indiqué que la chambre basse va simplement entériner le choix des confessions religieuses, conformément à ses prérogatives.


ACTU 30 / MCP, via mediacongo.net
4703 suivent la conversation
16 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Roger Manga | I65N5D5 - posté le 02.07.2020 à 14:02

La reforme de la CENI est capitale car cette institution a été taillée sur mesure des fraudes programmées. Avant toute désignation des nouveaux oui, j'ai bien des nouveaux animateurs, la reforme doit s'appliquer. Pas de Ronsard Malonda car trempé das les fraudes éloctorales de 2018 et il est conscient.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 01.07.2020 à 16:10

Jeanine MABUNDA, ne nous pousse pas à donner raison à ceux qui disent, la femme n'est pas encore prête de prendre des grandes responsabilités en RDC !

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 01.07.2020 à 15:42

Mabunda, penses-tu vraiment que le FORCING AIDERAIT À DÉTENDRE LE CLIMAT POLITIQUE ACTUEL TRÈS TENDU EN RDC! Si tout le monde, à part le PPRD, te demande la RÉFORME DU FOND EN COMBLE DE LA CENI avant d'initier le processus de DÉSIGNISATION DE SES MEMBRES, je crois que la sagesse invite à écouter TOUT LE MONDE ET FAIRE CE QUE CEUX-LÀ me demandent de faire, que de m'écouter moi seul et faire ce que moi seul estime être bon! Car faire le CONTRAIRE PEUT RENDRE LA SITUATION INCONTRÔLABLE!!!! Ce qu'un CONSEIL!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 01.07.2020 à 10:32

Si Chaque composante ou Association ou Mouvement Citoyens veulent emetre sa proposition sur la reforme et le changement des animateurs de la CENI ca sera un desordre. les reforme viennent progressivement pendant qu'on a d'autres animateurs a l'instar du choix fait par le religieux celui de remplacer CORNEIL NANGAA. L'ASS. NAT. n'aura qu'a enteriner les choix des religieux.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LITOYI | X65XKXK - posté le 01.07.2020 à 04:59

Vraiment tu as été envoyée uniquement pr venir faire un sale boulot pour nuire à ton peuple. Cette dame est une sorcière. TU PEUX FAIRE CE QUE TU ES ENTRAIN DE FAIRE mais saches que vos progénitures seront cherchés partout ds ce monde un jour. Dansez bien, la balle est ds vos pieds mais ça passera chez nous.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 01.07.2020 à 02:07

(suite), et le peuple aura son pouvoir légitime. Parceque gagner ou perdre les élections aura un autre sens,deux sens,qui gagne et qui perd. A l'état actuel tout un chacun se donne gagnant ,avant,durant et après les èlections.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 01.07.2020 à 00:08

(suite) CENI sous surveillance vont disparaitre, et le peuple aura son pouvoir légitime. Parceque gagner ou perdre les élections aura un autre sens,deux sens,qui gagne et qui perd. A l'état actuel tout un chacun se donne gagnant ,avant,durant et après les èlections.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 01.07.2020 à 00:05

La réforme du système électorale n'a rien avoir avec CENI. En Europe, il y'a un système ètatique du ministère de l' intérieur électorale qui s'en occupe. Les partis politiques choisissent la date, le jour de l'élection. Simplement parceque tout le monde accepte le vote du peuple. Nous, nous pensons que le peuple est idiot, n'a pas d'opinion, c'est la CENI qui fabrique les résultats, pire nous y avons ajouté des confessions réligieuses qui eux aussi servent les intérets des autres eecc. Les jours ou nous auront des politiciens patriotes, nationalistes, sensibles aux misères du peuple, les structures comme CENI sous surveillance vont disparaitre, et le peuple aura son pouvoir...

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Light | 9PFIY6J - posté le 30.06.2020 à 22:21

Quand on ne sait plus lire les signes du temps, alors on est perdu. Cette dame est perdue!

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
yawafwa | PKUJVUN - posté le 30.06.2020 à 22:15

Ah, Jeanine au Congo meme les femmes qui devait etre un modele de democratie avec des vertus tres exemplaires sont dupes et luttent pour la balkanisation du Congo avec des lois taillees sur des hommes, des mesures impopulaires et un fanatisme exagere dans les nominations de ceux qui doivent diriger les institutions publiques telle que CENI... Quelle honte femme congolaise.

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 30.06.2020 à 20:57

Habib Soloh,celui qui va gérer la structure,celui qui va la restructurer doit être désigné avant?La Ceni est une institution indépendante.Le problème du choix du président de la CENI est stratégique et surtout un problème pour le Président actuel,puisqu'il a été reconnu par la dite Céni décriée par tous.La mettre en cause serait reconnaître les accusations de malversations par cette Ceni lors de son élection.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Habib Soloh | 33WTX4I - posté le 30.06.2020 à 19:46

Mais je ne comprends rien madame MABUNDA. Le montage de toute entreprise exige son business model ! Même les petites ONG qui commencent établissent d’abord la structure ensuite désignent les animateurs. Le bon sens exige que l’on crée d’abord les structures, on définit le profil et les responsabilités et ensuite on cherche les hommes qui ont les compétences liées à ces postes ! Comment voulez-vous mettre la charrue devant les bœufs ? Revenez au simple bon sens !

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 30.06.2020 à 19:06

30 JUIN DE LA HONTE: se présentant en véritable aigri,TSHILOMVO a lu un discours,sectaire,partisan,diviseur,polémique,incohérent,mensonger lâche,et d'un niveau ne dépassant pas les chamailleries des vendeuses du marché gambela,auxquelles il a du reste emprûnté le style "MBWAKELA" pour parler de quicongue ne le FLATTE PAS/Du "mbwakela " à la place d'un discours solennel de l' an 60 de ,l' indépendance....ON A ATTEINT LE FONDS DU CLOACA MAXIMA

Non 17
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 30.06.2020 à 18:53

Jeanine c'est la loi,elle ne peut pas avoir d'autres désseins que ceux de la faire respecter.Eux en ont d'autres,mais malheureusement,il leur faudrait une assemblée qui leur serait favorable.

Non 11
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 30.06.2020 à 18:48

Il serait mieux de nous dire ( donner) les arguments avançaient par J. Mabunda, comme ça chacun pourra faire une analyse; au lieu de nous embarquer dans une position prédéfinie.

Non 6
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Injures contre Mabunda : Le ministre André Lite invite le parquet à ouvrir une information...

Politique ..,

Assemblée nationale : Jeanine Mabunda accorde 48 heures à la commission chargée de valider les...

Politique ..,