mediacongo.net - Actualités - Marche anti Malonda : le député Daniel Mbau arrêté par la police



Retour Politique

Marche anti Malonda : le député Daniel Mbau arrêté par la police

Marche anti Malonda : le député Daniel Mbau arrêté par la police 2020-07-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/13-19/daniel_mbau_marche.jpg -

Le député national, Daniel Mbau de Mouvement de liberation du Congo (MLC) est aux arrêts.

Il a été interpellé au niveau de Lemba alors qu’il prenait part à la marche anti Malonda organisée par Lamuka.

Daniel Mbau est embarqué dans un jeep par deux policiers vers une destination inconnue.

Les forces de l’ordre n’ont pas tenu compte de ses immunités avant de l’arrêter.

Il faut rappeler que la marche de ce lundi n’a pas été autorisée par les autorités du pays.

Le leader du MLC, Jean-Pierre Bemba, a appelé à la mobilisation de la population en dépit de cette interdiction.

Quelques militants de Lamuka qui tentent de braver l’interdit sont dispersés par des gaz lacrymogènes.

Eric Wemba
MEDIA CONGO PRESS / Mediacongo.net
3438 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Kalume | ERWNEWG - posté le 13.07.2020 à 13:24

J'attends voir la mobilisation et Pression de l'ensemble nationale pour sa libération Comme ce fut le cas avec mamba,on ne complots Jamais avec le diable

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 13.07.2020 à 13:05

En matière de manifestation c'est le régime d'information qui s'applique pas celui d'autorisation. C'est ça la loi congolaise, qu'elle soit dure mais c'est la loi et nos autorités doivent s'y conformer.

Non 5
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ami des congolais | QTSNI7J - posté le 13.07.2020 à 13:03

La Politique est souvent bifaciale : la face connue qui est visible, et la face cachée, qu'il faut sonder pour savoir le pourquoi de chaque réaction. Je me demande pourquoi de cette interpellation brusque d'un député en pleine liberté de circulation : aurait-il une affaire sale inconnue du grand public dont ses détracteurs voudraient profiter pour maquiller une flagrance??? Le VPM Tunda nous avait surpris après son interpellation "en flagrance", disant que ce n'était pas à cause des avis émis mais pour un autre dossier secret dont il a informé sa hiérarchie politique FCC. Wait and see.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 13.07.2020 à 12:36

Daniel Mbau un homme d'état ne doit pas repondre a n'importe quel appelle a la manifestation !une marche sans base pour les intererts du neveu d'AMBONGO.Daniel Mbau comme Kabund vous faite la honte de l'assemblé N. il y beaucoup de raisons qui necessitent les marches mais,vous ne le faite pas. la hausse de prix,l'insecurité,le tribalisme,la corruption,la gabegie financiere,le nepotisme.vous etes ventriote et bon a rien chers politiciens.

Non 19
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 67ESQST - posté le 13.07.2020 à 12:26

La constitution ne prévoit pas d'autorisation avant de marcher. Les autorités du pays et leur police mal formée violent la loi fondamentale chaque jour sans tomber sous l'infraction de haute trahison.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 13.07.2020 à 12:12

Pourquoi deux poids, deux mesures, pourquoi cette confusion..., il a fallu arreter egalement JEAN MARC KABUND et AUGUSTIN KABUYA qui ont fait fis aux decisions du Gouvernement le jeudi passer qui a causer morts d'hommes.

Non 1
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa