mediacongo.net - Actualités - Covid-organics : désillusion africaine ?



Retour Afrique

Covid-organics : désillusion africaine ?

Covid-organics : désillusion africaine ? 2020-07-24
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/20-27/andry_rajoelina_cvo_organics_20_0.jpg -

Andry Rajoelina, président malgache

En Afrique, des autorités de pays ayant acquis le produit, doutent ou nient carrément la capacité du covid-organics, la tisane malgache, à guérir ou prévenir du coronavirus. Voici pourquoi.

Cette fois-ci, ce n’est pas l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Plutôt un pays africain. Et pas des moindres. « La tisane n’a montré aucune preuve qu’elle possède de réelles propriétés curatives contre le Covid-19 », a déclaré jeudi 23 juillet 2020, le Dr Osagie Ehanire, ministre nigérian de la Santé.

C‘était au sortir d’une réunion de mise au point des travaux du groupe de travail présidentiel de lutte contre le coronavirus. Une conclusion qui procède du rapport de l’Institut national de recherche et de développement pharmaceutique (NIPRD).

Avant le Nigeria, le Congo-Brazzaville avait déjà jugé le CVO « peu efficace » face à la covid-19. « Les conclusions penchent vers une efficacité limitée, affirme Alexis Elira Dokekias. Il y a des personnes qui ont pris le Covid-Organics à visée préventive, mais qui se sont infectées. Et dans l’étude curative, malheureusement, il y a des patients qui n’ont pas répondu au traitement », a récemment déclaré le professeur Alexis Elira Dokekias, responsable de la prise en charge des malades du Covid-19.

Pourtant, il y a encore quelque deux mois, Madagascar, mais surtout son président Andry Rajoelina faisait comprendre à quiconque pouvait l’entendre que le CVO avait fait ses preuves.

Un argumentaire qui s’est rapidement répandu comme une trainée de poudre à travers tout le continent. Experts, politologues, … C’est toute une intelligentsia africaine qui s‘était mise en ordre de bataille pour promouvoir le CVO face aux réserves de l’OMS qui réclamaient des preuves.

« Le produit a déjà fait ses preuves à Madagascar », commentait un journaliste de la télévision publique congolaise après la réception par le Congo-Brazzaville d’un premier lot de cette tisane censée guérir du coronavirus.

Désenchantement ?

Au Tchad, un site avait même déclaré avoir dénombré 34 personnes guéries grâce au covid-organics, alors qu‘à l‘époque, l’OMS réclamait des « preuves ».

Du côté de l’Afrique, c‘était une preuve de plus de la condescendance occidentale vis-à-vis du continent. « Si ce n’était pas Madagascar, mais un pays européen qui avait découvert ce remède, est ce qu’il y aurait eu autant de doutes. Je ne le pense pas ! » , déplorait Andry Rajoelina.

Si d’autres pays africains s’abstiennent jusqu’ici de se prononcer sur l’efficacité préventive ou curative du CVO, la situation épidémiologique n’est toutefois pas des plus rassurantes au pays des lémuriens.

En effet, à Madagascar, le virus connaît aujourd’hui une progression de 50 %, au point qu’en ce moment la Grande Île enregistre 8 381 cas de covid-19 dont 5 160 guérisons et 70 décès. Ce qui a récemment conduit le gouvernement à reconfiner Antananarivo, la capitale.

Le covid-organics est-il finalement un rêve scientifique des plus mirobolants ou simplement une communication politique qui aura triomphé de la rigueur scientifique ? Seul l’avenir nous le dira.

John Ndinga Ngoma
Africanews / MCP, via mediacongo.net
2355 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 26.07.2020 à 02:42

A QUOI SERT UN CONSEIL DE MINISTRE DESORMAIS TRANSFORME EN SEANCE DE LOUANGES ET D' ALLEGENCE et DJALELO ENVERS ‘ SA MAJESTE FELIX1er’ » et que des ministres qui ont "étudié"ONT PEUR POUR LEURS POSTES et n'OSENT PAS dire POLIMENT à TSHILOMBO que PAR EX pour la monnaie,cela ne se présente pas comme il croit, alors c'est grave et que TOUS les AUTRES ministres dans leurs secteurs respectifs disent à TSHILOMBO " Sa majesté FELIX 1ER,il ya de TOUS petits problémes mais TOUT VA TRES BIEN " ALORS C 'EST MALHEUREUX POUR LA RDC/Ils ont chacun leur PERDIEM DE 5000DOLLARS et " Tout va TRES bien SA MAJESTE SERENISSIME FELIX 1ER DJALELO KUBANDILE mulopwe FELIKISI"

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 25.07.2020 à 17:42

VOUS DONNEZ RAISON AU DOCTEUR MUYEMBE TAMFUM ET SON EQUIPE QUI AVAIENT ÉMIS DE DOUTES SUR LE COVID ORGANIC DE MADAGASCAR. DR. MUYEMBE AVAIT MEME EXIGE DES RECHERCHES APPROFONDIES. TOUT LE MONDE ETAIT CONTRE LUI A L EPOQUE MEME LES POLITIQUES DE LA RDC.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Derek | JQ1FHU7 - posté le 24.07.2020 à 22:52

l'Europe a eu sa désillusion avec Dr. Raoult, la Chine a eu la sienne après avoir déclaré trop tôt son éradication. l'Amérique n'a rien proposé ! Donc, aucune honte que l'Afrique y passe.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 24.07.2020 à 21:10

On dirait que l'inrb recourt aux testes-depistages et les 30$ qu'il exige (sur des kits de testes reçus certainement gratuits de l'oms etc via le gouvernement) pour s'enrichirplutôt que rêver sur le tas de ses experts qui ont fait de grands bruits et qui depuis sont restés bouches cousues. Même son fameux dr munyangi est perdu sûrement dans les annexes de monkole.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ally | V8RNSSE - posté le 24.07.2020 à 20:44

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte. On ne peut guérir si on néglige les mesures d'hygiène ou le traitement, ou encore si on a déjà d'autres maladies débilitantes. Le problème en Afrique c'est la promiscuité. Avec ou sans covid organics la contamination est facile. Sans oublier que lex structures de santé sont déjà délabrées.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OHIPQ2Z | OHIPQ2Z - posté le 24.07.2020 à 20:19

Il y a eu mélange entre précipitation et volonté d'aider! Dr Jérôme M. devrait mûrir d'abord ces recherches et expérimentations. C’était déjà bien d'avoir essayer mais, il s'agit de la vie des personnes pas de cobaye.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 24.07.2020 à 19:33

Mais où est donc passé dr munyangi?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 24.07.2020 à 19:29

Où est le Dr Jérôme Munyangi ? Beaucoup de bruits pour rien.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : L'Ouganda restreint les publications en ligne
AUTOUR DU SUJET

L’Inde dépasse les 5 millions de cas, propagation rapide

Monde .., New Delhi, Inde

Face au Covid-19, Israël se reconfine : comment le pays en est-il arrivé là ?

Monde ..,

Présidentielle américaine : pour Biden, l'échec de Trump face à la pandémie de Covid "le...

Monde ..,

Angleterre: Le gouvernement britannique envisage un deuxième confinement

Monde ..,