mediacongo.net - Actualités - Algérie : lourdes sanctions pénales pour réprimer les violences contre les soignants



Retour Afrique

Algérie : lourdes sanctions pénales pour réprimer les violences contre les soignants

Algérie : lourdes sanctions pénales pour réprimer les violences contre les soignants 2020-07-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/27-31/algerie_personnels_soignants_20_00.jpg Alger, Algérie-

L’Algérie a adopté des sanctions pénales pouvant aller jusqu‘à 10 ans de prison pour les agressions verbales et physiques contre le personnel soignant, qui se sont multipliées avec l’afflux de patients depuis l’apparition du nouveau coronavirus.

Le Conseil des Ministres a “adopté un projet d’ordonnance modifiant et complétant le code pénal pour assurer une meilleure protection des professionnels de la santé”, précise-t-il dans un communiqué publié dimanche soir 26 juillet 2020 par l’agence APS.

Désormais, toute agression verbale contre le personnel de santé est passible d’une peine allant de un à trois ans de prison ferme. Pour les agressions physique, l’auteur risque de trois à à dix ans d’emprisonnement.

En cas de décès d’un soignant lors d’une agression, l’auteur encourt une peine allant jusqu‘à la perpétuité.

La destruction de biens publics et de matériels médicaux est elle punie de deux à dix ans de prison et d’une forte amende, selon le nouvelle législation.

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, avait annoncé la semaine passée qu’il allait légiférer pour faire face à la recrudescence des actes de violences à l’encontre du personnel soignant depuis l’apparition de l‘épidémie de Covid-19.

La nouvelle législation prévoit également de “réprimer les actes d’atteintes à la dignité des patients et au respect dû aux personnes décédées par le biais de la publication d’images et de vidéos”.

Plusieurs personnes ayant publié des vidéos dans l’enceinte des hôpitaux, dont plusieurs dénoncées par le personnel médical, ont été interpellées ces dernières semaines. Certaines ont été condamnées.


APS / AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
702 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Le sage | SD3Y66Q - posté le 27.07.2020 à 20:55

Excellentes decisions

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : L'Ouganda restreint les publications en ligne
AUTOUR DU SUJET

Santé publique: le Covid-19 en voie d’être éradiqué au Kongo Central

Provinces ..,

Afrique du Sud : les frontières vont rouvrir le 1er octobre

Afrique ..,

Covid-19: à la fin, c'est l'économie chinoise qui va le mieux s'en sortir

Economie ..,

Dette : ce que le Covid-19 change pour les pays en développement

Afrique ..,