mediacongo.net - Actualités - L’IGF enquête sur les 138 millions USD perçus grâce aux Go-Pass et les 92 millions dilapidés au projet Bukanga Lonzo (Proches)



Retour Société

L’IGF enquête sur les 138 millions USD perçus grâce aux Go-Pass et les 92 millions dilapidés au projet Bukanga Lonzo (Proches)

L’IGF enquête sur les 138 millions USD perçus grâce aux Go-Pass et les 92 millions dilapidés au projet Bukanga Lonzo (Proches) 2020-09-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/09-septembre/07-13/ndjili_aeroport_20_0287.jpeg -

Des sources sûres, on apprend que l’Inspection générale des finances (IGF) lance enfin deux grandes missions d’enquête pour éclairer l’opinion sur la gestion de frais perçus par la Régie des voies aériennes (RVA) pour les Go-pass et sur les millions de dollars américains dilapidés sous l’ère Matata dans le projet Bukanga Lonzo.

Les enquêteurs affirment que « les Congolais seront bientôt édifiés sur l’argent prélevé au titre de Go-pass dans tous leurs aéroports et les responsables de la débâcle scandaleuse de Bukanga lonzo répondront devant la justice ».

Le ministre des Transports et Voies de communication, Didier Mazenga, répondant le 20 mai dernier à la question écrite d’André-Claudel Lubaya, portant sur la collecte et l’affectation des fonds générés par la redevance Go-Pass dans la période comprise entre 2014 et 2019 a donné une idée sur les recettes effectuées par la RVA.

Les données fournies par le ministre des Transports ont indiqué que le Go-Pass a généré un total de 138 millions 91 920,98 USD de 2014 à 2019. A l’analyse, les recettes sont allées crescendo ces six dernières années avec 19,329 millions USD en 2014 contre 27,636 millions USD en 2019. D’après lui, la RVA loge ces recettes Go-Pass à la Rawbank, à la BIAC (entre 2014 et 2016), à la DGDA par le guichet unique et dans les entités/RVA.

A Bukanga Lonzo, le projet pour lequel l’Etat congolais a investi plus de 92 millions de dollars américains est quasiment à l’arrêt. Des tracteurs qui n’ont jamais servi et dont les moteurs ont été récupérés par les privés pour monter des baleinières, des tonnes d’engrais chimiques abandonnés, « un spectacle désolant qui a ému l’actuel Premier Ministre Ilunga Ilunkamba qui a peiné à comprendre ce qui a pu justifier pareil gaspillage des ressources publiques » lors se sa visite le 19 août sur le site.

Lancé officiellement le 15 juillet 2014 par Joseph Kabila, le projet Bukanga-Lonzo réunissait le Gouvernement congolais dans un « partenariat public-privé » avec une société sud-africaine, Africom Commodities. Bukanga Lonzo avait pour objectif ambitieux de stimuler la production alimentaire mécanisée en RDC. Mais au finish, rien ne fut fait.

Accusé à tort ou à raison, l’ancien Premier ministre de l’époque Matata Ponyo a lui-même saisi il y a quelques jours, l’IGF pour qu’une enquête soit diligentée en vue de dégager les responsabilités.

Rachidi Mabandu
Actu 7 / MCP, via mediacongo.net
2801 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 11.09.2020 à 14:14

AU SECOURS !!!ALERTE /IL YA UN BUKANGA LONZO BIS en cours / SANS APPEL D' OFFRES, 160 MILLIONS DE DOLLARS en cours de dilapidation: Au lieu du feu éteint qui a déja tout détruit étéignez d'abord EN URGENCE le FEU EN COURS DE PROGRESSION /Sans appel 'offres 160 MIILLIONS DE DOLLARS PAYES en 2019 à une Société BAB crée en 2019 inaugurée par BRUNO TSHIBALA et dont la prétendue production de quelques sacs de riz( pourtant importée) a été exhibée à la télé debut 2020;voir Ministère Agriculture Coin Batetela et 30 juin

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 11.09.2020 à 12:32

IL YA UN BUKANGA LONZO BIS en cours avec 160MILLIONS DE DOLLARS en cours de dilapidation: au lieu du feu éteint qui a déja tout détruit étéignez d'abord EN URGENCE le feu en cours de progression voir MINAGRI

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 11.09.2020 à 12:25

ET AUSSI BUKANGA LONZO BIS:sans appel 'offres 160mILLIONS DE DOLLARS PAYES en 2019 à une Société BAB crée en 2019 inaugurée par BRUNO TSHIBALA et dont la prétendues production de quelques sacs de riz( pourtant importéeç) a été exhibéeà à la télé debut 2020;voir Ministère Agriculture Coin Batetela et 30 juin

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anonyme | OORNWVN - posté le 11.09.2020 à 11:52

GO PASS! Enfin! QUE NOUS COMPRENIONS L'UTILITE DE PAYER CETTE TAXE AEROPORTUAIRE!! DEMANDER AUSSI TOUS LES RAPPORTS DES AUDITS DE CABINETS D'AUDIT AUI ONT EFFECTUES LES TRAVAUX LA DESSUS! TOUS LEURS NEGLIGENCES DOIVENT ÊTRE SANCTIONNEES AUSSI!! TOUTES CES ENTREPRISES SONT AUDITEES!! BUKANGA LONZO!!! Mr AUGUSTIN MATATA AURAIT UNE RESPONSABILITE PENALE ET CIVILE DANS L'AFFAIRE. DU RESTE, NOUS VOUS LAISSONS TRAVAILLER. DU MOINS, POUR UNE FOIS AU CONGO KINSHASA, LES ANCIENS RESPONSABLES COMMENCENT A CHERHER A JUSTIFIER LEUR GESTIONS: LES ACTES ADMINISTRATIFS ONT UNE ECHEANCE LEGALE DE 10 ANS!! ALLEZ-Y IGF.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Derek | JQ1FHU7 - posté le 11.09.2020 à 11:19

Quid sur les 80 millions investis à DAIPN ( devenu, Nouveau-Daipn)?? A la place, le gouvernement apuré "des dettes" quand le cahier des charges n'a pas été respecté par les Israéliens qui exploitent, vendent et encaissent les benef. Pourquoi ce silence ? Et pourtant, 80.Millions $ ce n'est pas peu de choses. IGF #alingete allait voir de vos propres yeux, le spectacle est désolant

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 11.09.2020 à 10:03

svp BUKANAGALONZO projet sans impact social cela ne demande pas une enquête supplémentaire les Responsables doivent rembourser et condamnés: il eût un jugement de VK Comme Auteur Intellectuel SVP. Go-pass c'est une honte pour la RDC ces frais sont incorporés dans le Billet des passagers

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation | 79WIPZ6 - posté le 11.09.2020 à 09:43

Le Go pass est une taxe et non un impôt. Une taxe payée vaut contrepartie d'un service rendu. En principe les recettes issues de la Go pass devraient être publiées et la contrepartie également pour encourager et inciter les gens à la payer. Mais au congo depuis que cette taxe a été instaurée, on ne nous a jamais montrer comment ses recettes sont employées.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 11.09.2020 à 07:42

Titre L’IGF enquête sur les 138 millions USD perçus grâce aux Go-Pass et les 92 millions dilapidés au projet Bukanga Lonzo (Proches). Ok, qu'on y arrive quand même, la Rawbank, la DGDA et les entités/RVA existent, mais, la BIAC existe-elle ?. Bravo ! IGF.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Inculpation Matata, le parlement doit se réunir en congrès

Société ..,

L’IGF note une augmentation de 60 % des recettes de régies financières les 4 derniers mois

Economie ..,

Dossier Bukanga-Lonzo: le suspect se victimise avant le procès

Société ..,

Dossier Bukanga Lonzo : l'heure de vérité approche, l'IGF appelle les criminels économiques au...

Société ..,