mediacongo.net - Actualités - Procès en appel des 100 jours : « On s’est servi de Samih Jammal pour mettre Vital Kamerhe hors du jeu politique » (Avocat)



Retour Société

Procès en appel des 100 jours : « On s’est servi de Samih Jammal pour mettre Vital Kamerhe hors du jeu politique » (Avocat)

Procès en appel des 100 jours : « On s’est servi de Samih Jammal pour mettre Vital Kamerhe hors du jeu politique » (Avocat) 2020-10-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/5-11/samih-jammal-kamerhe-20-000-jpg.jpeg -

Me Éric Diamantis, avocat de Samih Jammal, estime que la condamnation de son client a été une manière de mettre hors du jeu politique Vital Kamerhe, Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi.

Sur Top Congo, il a estimé qu’il est difficile pour ceux qui ont voulu faire tomber Kamerhe, de rendre justice à Samih Jammal dans le procès en appel; après leur condamnation à 20 ans de prison.

« On s’est servi de Samih Jammal pour essayer de mettre Vital Kamerhe hors du jeu politique. Il n’y a pas de raison de mêler les deux. Si Samih Jammal est innocent, Vital Kamerhe est innocent aussi. C’est compliqué pour les personnes qui ont souhaité faire tomber Vital Kamerhe de rendre justice à Samih Jammal », estime l’avocat de l’homme d’affaires libanais.

Me Éric Diamantis demande au président de la République, qui est le garant de l’indépendance de la justice; de se saisir de cette affaire pour que la justice soit rendue comme elle devrait l’être; “sinon ça donnera l’indication de quel côté il se penche ».

L’avocat de Jammal continue à soutenir que le détournement des deniers publics prévus par le Code pénal congolais; vise les agents publics ou personne chargée d’une responsabilité publique; “ce que n’est pas son client. »

« Dans le jugement, il est mentionné en tant qu’auteur. Ce qui n’est pas possible. Juridiquement, Samih Jammal ou Samibo ne peut pas être auteur de détournement des fonds publics », dit-il.

Me Éric Diamantis rappelle que son client a plus de 80 ans, et il est d’une santé fragile. Son état s’est dégradé depuis qu’il est en prison.

« Il a besoin urgent de sortir de la prison pour être soigné. Ça fait une semaine que son médecin demande les examens, mais on les lui refuse. Alors la Cour d’appel peut décider 2 choses dont examiner la demande de la mise en liberté qui est notre priorité. On ne peut pas laisser un homme de 80 ans mourir en prison alors qu’il a été condamné sur de fausses bases », dit-il.

Condamné à 20 ans des travaux forcés pour détournement des deniers publics au Tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe en première instance; l’homme d’affaires libanais Samih Jammal a fait appel de sa condamnation à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe avec Vital Kamerhe. Après quelques audiences, le procès en appel a été renvoyé sine die.

 

Museza Cikuru
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
4102 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

willcow | KCTZP8R - posté le 06.10.2020 à 07:32

Titre Procès en appel des 100 jours : « On s’est servi de Samih Jammal pour mettre Vital Kamerhe hors du jeu politique » (Avocat). À ceux qui vont me lire ; franchement le métier des personnes qui sont sensés dire les droits est sucré quand on est dans le bon. L’avocat veut la liberté provisoire de son client ; mais au-delà de tout son entendement, les carottes sont cuites (Mr. Samih Jammal n’a servi à rien, il n’est que complice et il ne mérite que ça ; en RDC, nous avons des hôpitaux qui peuvent lui traité, à l’étranger ne veut rien dire).

Non 5
Oui 34
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Procès Kamerhe : la Cour d’appel de Kinshsa/Gombe sursoit l’affaire en attendant la...

Société ..,

"A la veille de mon procès, je garde la foi en Dieu, juste juge", Vital Kamerhe

Société ..,

Équateur : l’UNC dans une messe d'actions de grâce pour implorer la miséricorde divine pour...

Provinces ..,

Affaire Kamerhe: « C’est déplorable qu’on détienne quelqu’un plus de 8 mois en prison...

Société ..,