mediacongo.net - Actualités - Le système solaire a un autre plan



Retour Science & env.

Le système solaire a un autre plan

Le système solaire a un autre plan 2020-10-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/5-11/systeme_solaire_20_0.jpg -

Schéma du plan de l'écliptique (en jaune) et de «l'écliptique vide» (en bleu) où s'alignent aussi les comètes à longue période dans le système solaire. Le plan de la Voie lactée est représenté par le grillage blanc.

Les planètes du système solaire orbitent toutes sur le même plan. Mais il en existe un deuxième où s'alignent les comètes les plus éloignées, a découvert une chercheuse japonaise.

Dans le système solaire, toutes les planètes orbitent grosso modo sur un même plan : on l’appelle le plan de l’écliptique. Cela explique pourquoi, quand on admire les astres la nuit, on trouvera toujours Mars, Jupiter et Saturne (pour les plus faciles à repérer) le long d’une même ligne dans le ciel.


Les planètes du système solaire (ici, les planètes internes) orbitent sur le même plan. Image NASA, ESA, and A. Feild (STScI)

Surprise ! Il s’avère aujourd’hui qu’il existe un autre plan dans le système solaire où s’alignent les comètes. La chercheuse japonaise Arika Higuchi l’a découvert en étudiant la trajectoire des comètes à longue période, qui mettent des milliers d’années à compléter une orbite autour du Soleil. Elle a modélisé leurs orbites sur ordinateur en prenant en compte l’effet de la gravité galactique (l’attraction exercée par la Voie lactée elle-même). Elle a alors remarqué que lorsque ces comètes atteignent le point le plus éloigné du Soleil (l’aphélie), elles se retrouvent soit proches du plan de l’écliptique, soit alignées sur un autre plan en «miroir». Les deux plans sont inclinés de 60 degrés par rapport au plan de notre galaxie, la Voie lactée – mais dans des directions opposées.

Akira Higuchi a surnommé ce nouveau plan «l’écliptique vide» (car il ne contenait initialement aucun objet céleste : il s’est peuplé de comètes plus tard dans l’histoire du système solaire). Mais surtout, elle a vérifié la justesse de ses modélisations. Higuchi a comparé les prédictions informatiques aux mesures d’orbites des comètes recensées dans la base de données de la Nasa sur les «petits corps» du système solaire. Et ça colle.

Camille Gévaudan
Libération / MCP, via mediacongo.net
1256 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Pour trouver la matière noire, nous devrions peut-être nous intéresser aux exoplanètes et aux...

Science & env. ..,

Espace : 300 millions de planètes « habitables » ressemblent à la Terre, dans la Voie Lactée

Science & env. ..,

Ce nouveau télescope pourrait résoudre le mystère des planètes flottantes

Science & env. ..,

Cheops : une mission pour faire la lumière sur les exoplanètes

Science & env. ..,